17 septembre 2021
Disney +

The Mandalorian : Réconciliation entre Star Wars et ses fans ?

Par Kévin Corbel

 

Diffusée en fin d’année sur la plateforme Disney+, la deuxième partie des aventures de "The Mandalorian" a fait de la série le contenu le plus téléchargé en 2020 et au monde, détrônant ainsi "Game of Thrones". Si la dernière trilogie au cinéma n’avait pas fait l’unanimité chez les fans, les aventures de "Mandalorian" sur le petit écran semblent porter leurs fruits.

C'est quoi cette série ?
Cinq ans après "Le Retour du Jedi", sous la Nouvelle-République, le chasseur de prime Din Djarin est à la recherche des mystérieux Jedi pour leur confier le destin de l’Enfant, une créature aux pouvoirs extraordinaires et convoitée par l’Empire galactique…
Saison 2 - 8 épisodes - Avec Pedro Pascal, Gina Carano, Giancarlo Esposito, Temuera Morrison
Rappelez-vous, c’était en 1999 : "Star Wars : La Menace Fantôme" sortait dans les salles obscures, provocant un grand schisme chez les fans de la saga. Films cultes pour les uns, hontes pour les autres, les épisodes 1, 2 et 3 ont fait couler beaucoup d’encre. Depuis, les adorateurs de l’œuvre de George Lucas sont divisés entre fans de la trilogie originale et fans de la prélogie, qui eux-mêmes méprisent bien souvent les pro-Disney qui ont appréciés les épisodes 7, 8 et 9. Mais si Star Wars nous apprend une chose, c’est qu’il ne faut jamais perdre espoir, et celui-ci est revenu avec Jon Favreau et Dave Filoni, des piliers de leur milieu et les véritables héritiers de la volonté de Lucas. La première saison de "The Mandalorian", très prometteuse, n’a fait qu’accroître les attentes qui pesaient sur sa suite. Maintenant que tous les épisodes sont sortis et que l’émotion est retombée, c’est l’heure du bilan : "The Mandalorian" est-elle devenue la série qui rétablira l’équilibre chez les fans ?
Un mélange de genres
L’ambiance générale reste d’inspiration Western, avec un « Mando » solitaire à la Clint Eastwood mais jouant cette fois-ci le rôle de père en s’occupant de l’Enfant, « baby Yoda », donnant lieu à des scènes mêlant humour et légèreté. On retrouve ainsi beaucoup de références aux codes du Western : tensions dans un saloon, ville fantôme au milieu du désert ou encore duel de pistolet.
disney-the-mandalorian-s2(1)
Copyright FR_tmdb
Jon Favreau et Dave Filoni ont également décidé de mélanger les inspirations pour se rapprocher davantage du maître (George Lucas) avec des scènes et des décors rappelant beaucoup le cinéma d’Akira Kurosawa, figure de référence dans la réalisation du premier "Star Wars". Le duel de l’épisode 5 parlera à tous les amateurs de cinéma japonais, les katanas étant remplacés par des sabres lasers.
Certains épisodes sont aussi l’occasion de revenir à un Star Wars plus classique, plus proche des films avec des batailles spatiales, des scènes plus légères, des affrontements épiques et le retour de personnages iconiques. La musique de Ludwig Goransson, qui a rempilé pour cette nouvelle saison, s’adapte parfaitement aux différents genres et parvient même à combiner modernité et nostalgie en introduisant des extraits de John Williams dans ses créations.  
Le respect des fans
"The Mandalorian" semble faire l’unanimité chez les fans de la saga, chose rare compte tenu des clivages qui ont toujours existé depuis la sortie de la prélogie dans les années 2000 et surtout depuis l’ère Disney. C’est donc un tour de force que réalisent Favreau et Filoni en réalisant une véritable union sacrée entre fans de la trilogie originale, des prequels ou même de l’univers étendu, chacun y trouvant son compte.
On retrouve l’utilisation des maquettes pour certaines scènes de vaisseaux spatiaux, ce qui n’est pas sans rappeler la scène d’ouverture d’un "Nouvel Espoir", en 1977. Les costumes et maquillages sont aussi bluffants de réalisme et donc très immersifs. Jon Favreau, fort de son travail de réalisateur sur les premiers "Iron Man" ou dernièrement sur l’adaptation du "Roi Lion" en CGI, n’a pu être que dans son élément dans la création des effets spéciaux.
disney-the-mandalorian-s2(2)
Copyright Disney + - Lucasfilm
Quant à Dave Filoni, le réalisateur des séries animées "Star Wars : The Clone Wars" et "Star Wars : Rebels", il s’en est donné à cœur joie quant à l’ajout de contenu issu des romans, bande-dessinées et jeux-vidéos estampillés Star Wars. De nombreux personnages viennent garnir les rangs du casting, de quoi faire plaisir aux fans des premiers films comme des séries animées. Il est d’ailleurs recommandé d’avoir en têtes les intrigues des séries "Clone Wars" et "Rebels" pour comprendre au mieux les références pouvant apparaître au fil des épisodes.  
Un point d’accroche pour de nouvelles histoires
Si les épisodes de la première saison de "The Mandalorian" semblaient indépendants entre eux, le fil rouge qu’est la destinée de l’Enfant prend plus d’importance dans la suite, ce qui permet de relier davantage les personnages avec des structures et concepts déjà existants dans la saga. Ainsi certains épisodes, s’ils enrichissent l’intrigue principale, servent d’introduction à de nouvelles séries Star Wars qui sortiront dans les années à venir. L’annonce de Lucasfilm de nouveaux contenus en rapport avec l’univers tombe à point nommé, trois des nouvelles créations, Ahsoka, The Book of Boba Fett et Rangers of the New Republic, ayant déjà été teasées dans "The Mandalorian".
"The Mandalorian" sonnait comme la promesse que l’on peut faire du Star Wars en live action sur le petit écran, sans Skywalker (ou presque !), avec une histoire et un genre original et sans prendre les spectateurs par la main. Il est clair que le duo Favreau/Filoni tient sa parole et montre à George Lucas qu’une nouvelle génération est là pour reprendre son flambeau. Comme le dit Dark Vador à Obi-Wan Kenobi dans "Un Nouvel Espoir" : « La boucle est maintenant bouclée, quand je vous ai quitté j’étais votre disciple, aujourd’hui je suis le maître ».

ça peut vous interesser

The Mandalorian : Space-western chez Star Wars

Rédaction

Ben Affleck dans Triple Frontière

Rédaction

Equalizer 2 en DVD

Rédaction