18 novembre 2019
DVD / Blu-ray

Jurassic World de Colin Trevorrow avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Vincent D’Onofrio, Omar Sy

Jurassic World

En bluray et DVD

(2015)


Vingt ans après la première initiative du Jurassic Park de John Hammond dans lequel des dinosaures ont été recréés génétiquement et qui s'est terminé par une catastrophe, un nouveau parc est créé sur le même principe : "Jurassic World".

Le nombre d'espèces a doublé, tout semble bien fonctionner et dans l'abondance, le parc accueillant jusqu'à 20 000 visiteurs par jour.

Claire Dearing occupe dans la Direction un poste important et doit accueillir ses neveux qu'elle connaît peu le temps d'un week-end. Débordée, elle les confie à son assistante dont ils vont se soustraire à la première occasion.

En effet, une nouveauté est prête à impressionner dans un futur proche les visiteurs, l'Indominus Rex, gigantesque "dinosaure" à ceci près qu'il s'agit d'une espèce hybride génétiquement modifiée. La folie va régner dans le parc après que celui-ci ait réussi à s'échapper de son enclos...

"Jurassic World" est une sorte de remake exponentiel du premier "Jurassic Park". A tel point qu'on ressent moins d'enthousiasme envers cette "nouveauté" vingt ans après.

Ce que j'entends par "exponentiel", c'est que tous les éléments du récit sont multipliés au point de devenir démentiels : la taille du nouveau dinosaure et la peur qu'il inspire, de huit espèces on passe à vingt, qui dit un public en masse dit plus de victimes et il en est de même pour les agents de sécurité etc. Il a même fallu quatre scénaristes pour venir à bout de ce projet !

"Jurassic World" reste cependant un remake. Les situations, les plans de sauvetage in extremis (là encore largement multipliés) nous rappellent le premier opus mais c'est surtout dans le traitement des personnages que l'imitation est flagrante : les enfants déchirés par le divorce de leurs parents, le personnage de Vincent D'Onofrio ainsi que le directeur du laboratoire (B.D. Wong) voulant sournoisement utiliser les vélociraptors comme armes de guerre, etc.

Le parc dans "Jurassic World" se concrétise avec son excès de consumérisme et on pense à un mélange de zoo fermé et de zoo ouvert façon Thoiry et même de parc aquatique façon Marineland.

Quelques rares critiques (mais tout de même exprimées, admettons-le) se font à l'encontre du traitement des dinosaures : êtres vivants enfermés, parfois même en enclos depuis la naissance. Les Organismes Génétiquement Modifiés sont-ils pointés du doigt ? Pas si sûr...

Les polémiques autour de "Jurassic World" ont porté essentiellement sur le "dressage" des raptors (un tantinet ridicule, mais bon, c'est du cinéma) et sur les chaussures à talons de l'héroïne (évoquées également durant le film.)

Un petit clin d'oeil à "Jurassic Park" avec la découverte des jeeps du premier parc et même directement inspirée par "Les Dents de la Mer" (la foule avant l'attaque des ptérodactyles) sont des hommages un peu trop appuyés à Steven Spielberg, producteur comme il se doit de "Jurassic World".

Bien sûr, il y a la beauté du Costa Rica, le suspense, des plans et séquences spectaculaires... Alors si ça vous tente...

Véronique Martin

Jurassic World
sortie cinéma : 10 juin 2015 (France)
sortie DVD/BR : 20 octobre 2015 (France)
durée : 170 minutes
distribution : Universal Pictures International France

ça peut vous interesser

Good Boys : Plutôt de vilains garçons ?

Rédaction

Hobbs & Shaw : gagnez vos places !

Rédaction

Hobbs & Shaw : Que faut-t’il attendre de ce film ?

Rédaction