DVD / Blu-ray

La Nurse de William Friedkin : le film en Bluray

Le test du Bluray du film La Nurse de William Friedkin

Par Fabrice Simon

concours-dvd-la-nurse
La Nurse de William Friedkin en Bluray


La sortie en DVD et en Blu-ray du film "La Nurse" de William Friedkin, en version remastérisée, est un petit événement tant il était difficile de trouver celui-ci dans une édition décente. Toutefois, et même si enfin ce long-métrage peut se voir dans un bel écrin, il n'en reste pas moins une œuvre mineure dans la filmographie de l'excellent cinéaste.


SYNOPSIS

Phil et Kate décident d'engager une nurse pour garder leur fils Jake dans leur grande maison à la lisière de la forêt. Leur choix se porte sur une jeune femme, Camilla. Jolie, fraîche, douce, sympathique, compétente : elle a toutes les qualités requises et enchante le jeune couple. Mais Phil commence à faire des cauchemars étranges...


LE REALISATEUR

Né en 1935, le cinéaste William Friedkin acquiert ses lettres de noblesses au début des années 70 en réalisant coup sur coup, des monuments tels que "French Connection", "L'Exorciste" et "Le Convoi de la peur", un excellent remake du film de Henri-Georges Clouzot, "Le Salaire de la peur".

Dans les années 80, il tourne deux nouveaux chefs d’œuvre, "Cruising", avec Al Pacino, et surtout l'immense "Police Fédérale Los Angeles" que certains considère tout simplement comme l'un des meilleurs films de cette décennie.

Un peu égaré par la suite, il revient donc, après "L'Exorciste", en 1990, au film d'horreur avec "La Nurse" qui reçu, de la part des critiques et du public un accueil négatif. Pourtant, s'il cette œuvre ne compte pas parmi les plus importantes de cette immense cinéaste, elle n'en reste pas moins une belle curiosité.

dvd-bluray-la-nurse-1
Carey Lowell, Dwier Brown et Jeanny Seagrove.

LE FILM

Inspiré par un roman que détestait Friedkin, le long-métrage "La Nurse" est basé sur un scénario qui mélange des ingrédients sataniques souvent vus au cinéma. Forêt maléfique, enfants sacrifiés, coyotes sanguinaires, etc.

Pris individuellement ces éléments ne sont pas originaux et le film ne laisse entrevoir nulle surprise quand au déroulement de son intrigue. Mais, par l'habilité technique de son metteur en scène, qui sait indéniablement entretenir le suspense et la tension et le jeu des personnages interprétés par des comédiens assez peu connus (à l'exception de Carey Lowell, ex James Bond girl, ou de Miguel Ferrer, dans un second rôle), "La Nurse" est une œuvre intéressante et qui trouve une place à part dans la filmographie de son auteur.

Manipulant parfaitement la montée d'une ambiance angoissante, notamment chez le père du bébé, Friedkin se permet même de réaliser quelques scènes grandioses comme l'attaque d'un architecte par une meute de coyote, une séquence semblant tout droit sortie de "Wolfen" le chef d’œuvre de Michael Wadleigh sorti en 1981.

Surtout, en représentant un jeune couple bien sous tous rapports et en proie au mal le plus abject, le cinéaste laisse de côté l’ambiguïté de ses personnages principaux qui traverse toute son œuvre et qui culmine dans les deux héros flics de "Police Fédérale Los Angeles", que beaucoup considère comme son sommet.

Handicapé, un peu comme l'essentiel des productions de l'époque, par des effets spéciaux grossiers, "La Nurse" sans atteindre des sommets du genre reste donc un excellent divertissement. Série B simple et efficace, elle peut se visionner comme un spectacle distrayant dont l'unique prétention est de faire peur.

critique-dvd-bluray-la-nurse-2
La Nurse de William Friedkin.

LE BLURAY

Après plus de 25 ans, il est souvent difficile de restaurer parfaitement ce genre de production un peu oubliée et bénéficiant d'effets spéciaux datés. Toutefois, le résultat final est convaincant et l'image comme le son bénéficient d'une belle restauration.

Côté bonus, outre quelques bandes-annonces, une interview d’une vingtaine de minutes de Laurent Duroche, rédacteur de Mad Movies est proposée.

Constituée de quelques anecdotes croustillantes, on y apprend que le cinéaste détestait le scénario. Pourtant, il a accepté de tourner le film par amitié pour son premier agent – et peut-être aussi parce que, alors au creux de la vague, peu de projets se présentaient à lui.

ça peut vous interesser

Police sur la ville de Don Siegel

Rédaction

Hard Sun : La saison 1 en DVD

Rédaction

Police sur la ville avec Richard Widmark

Rédaction