Festivals

Festival du cinéma européen : Acte 3


Par Anouck Samyn



Deuxième jour de compétition, nous continuons à découvrir la sélection du Festival du Cinéma Européen. Dimanche, c'est à trois des séances que nous avons pu assister. Là encore, la pluralité des  thèmes permet d'opter pour ses préférences. 


De rencontres en rencontres


Avant de vous dévoiler les nôtres, revenons sur Nouveau regard, une des compétitions thématiques. Nous avons eu la chance de rencontrer Roman Klochkov (photo ci dessous), réalisateur de See Me Again, l'un des courts métrages en compétition. Manifestement ravi d'être présent et un peu déçu de ne pas pouvoir suivre le festival dans son intégralité devant repartir dimanche soir, le réalisateur nous en apprend un peu plus sur la genèse de son court métrage. C'est à la demande de Michiel Kroese, compositeur, que Roman Klochkov conçoit ce vidéoclip.


Le style est énergique et tonique à l'image de la bande-son. En plus de venir représenter son court métrage, il a eu la chance d'assister à certaines des séances et des soirées organisées par le festival. Il se dit assez impressionner par la compétition avec des courts novateurs et intimistes. Ayant participé à d'autres festivals, il reconnaît une fraîcheur bienvenue au Festival du Cinéma Européen. D'autres réalisateurs sont présents comme l'équipe d'Exode ou de Nowhere place. Ils se prêtent volontiers aux questions des spectateurs après les séances.





Revenons aux courts métrages vus dimanche. Pour commencer la séance Au Diapason. Logiquement sous le signe de la musique, la sélection explore tous les genres, du drame avec, Katusha de Andres Walter, en passant par le comique satyrique avec La Nouvelle Musique de François Goetghebeur et Nicolas Lebrun et Line-up de l'espagnol Alex Julià Rich jouant la carte de la deuxième chance. Nous plongeons aussi dans l'histoire avec Chopin d'Irina Kodyukova et My Last Concert sur fond de déportation de Selcuk Zvi Cara. Une belle séance donc qui livre de belles histoires. Vous pouvez toujours la découvrir le mardi 14 à 18 h au cinéma L'Univers ou le mercredi 15 à 16 h à l'UGC ciné cité de Lille. 


Retour à la compétition thématique avec les docu-fictions. Cinq courts métrages illustrant des fragments de vies. De Nowhere Place de Susanne Opstal à La contre-allée de Cécile Ducrocp qui suit la vie d'une prostituée tandis que The way of the Dodo parle aux amoureux d'un cinéma « à l'ancienne ». Vos Violences d'Antoine Rimbault donne un aperçu des manipulations possible au sein de la police et du métier d'avocat tandis que Les élucubrations d'un soldat inconnu raconte l'histoire d'un homme qui se passionne pour un des symboles de la France. Une sélection intéressante que vous retrouverez mardi à 16 h au cinéma l'Univers et jeudi à 14 h à l'UGC. 


Le coup de cœur du jour portera sur Love In The Air. Parfois drôle, parfois triste, la séance contient certaines pépites. Albertine du français Alexis Van Stratum, Extras de l'allemand Nele Jeromin ainsi que Ficcion et Two Dosas, respectivement de l'espagnol Miguel Angel Càrcano et de l'anglais Sarmad Masud sont festif et drôle tandis qu'Indigo du suédois Paul Jerndal et Forever Over sont légèrement plus dramatiques, mais tout aussi réussi. Séance à laquelle vous pouvez assister mercredi à 15 h au cinéma l'univers.





Hors Compétition


Le Festival du Cinéma Européen ne s'arrête pas aux compétitions de courts métrages, mais propose nombre d'autres activités. Jusqu'à dimanche s'est tenu le village place Richebé, un endroit où vous attendiez une roulotte avec projection de court métrage, mais aussi des sessions de maquillages pour les enfants, du café et autres boissons ainsi que du live-art, des animations et autres festivités. S'il est maintenant fermé, les activités hors compétition ne faiblissent pas.


Dimanche soir a eu lieu le Cin'étoile au cinéma L'Univers. Au programme, projection de court métrage dans des fauteuils, canapés et autres rocking-chairs avant une projection d'autres films dans la salle. Un petit entracte, histoire de se régaler des petits cupcakes, gaufres, crêpes et barbe à papa proposés. Une ambiance chaleureuse et cocooning avant la projection du film "Le chocolat" avec Juliette Binoche et Johnny Depp. Le Festival continue sur sa lancée et nous propose encore nombre de séances et soirées, de quoi avoir plein de choses à vous raconter.