Festivals

Séries Mania 2019 : Chimerica

Chimerica : Venue du passé pour débattre du présent

AVEC : Alessandro Nivola, Cherry Jones, F. Murray Abrahman

REALISATEUR : Michael Keillor

SCENARISTE : Lucy Kirkwood (auteure de la pièce de théâtre dont est adaptée Chimerica)


serie-chimerica

En lice dans la compétition officielle du Festival Séries Mania, les deux premiers épisodes de "Chimerica" viennent nous plonger dans le monde du journalisme et du photoreportage.

Inspirée de faits réels, cette série met en scène l’enquête d’un journaliste / photographe recherchant le « Tank Man », l’homme ayant arrêté une file de chars sur la célèbre photo prise lors des manifestations de Tian’anmen en 1989.

Avec pour cadre une Amérique en pleine bataille électorale de 2016, cette quête est aussi l’occasion d’engager un débat sur les relations entre puissances de l’Est et de l’Ouest et tous les thèmes qu’elles comportent.

On retrouve ainsi, en filigrane, les problèmes de censure chinoise, la pollution toujours plus importante, la peur de l’immigration chez les américains et la concurrence entre Chine et Etats-Unis.

Sous couvert d’une enquête journalistique, "Chimerica", titre venu de la contraction de China et America, tente de rendre compréhensibles de nombreux aspects de la géopolitique actuelle.

Au-delà de ces questions d’actualités, la série alterne avec une incursion dans la vie de ses personnages, tous importants pour la narration. Elle prend le temps de développer la vie amoureuse du journaliste, ses interactions avec son éditeur, sa collègue et ses amis.

Ce mélange de grands sujets d’actualités et de petits détails du quotidien fonctionne parfaitement et ne met jamais un coup de frein au scénario.

Pleine d’humour, de suspens et parfois d’émotions, la série nous tient les yeux bien fixés sur l’écran. De plus, par l’incrustation d’images d’archives dans son montage, "Chimerica" arrive à crédibiliser ses propos et à directement instruire le spectateur.

Abordant des thèmes trop souvent passés au second plan, sans pour autant devenir un simple tract animé de politiciens, cette série pose des questions nécessaires.

Que ce soit par sa narration habile, ses personnages intéressants ou ses décors composés avec intelligence, "Chimerica" met en scène avec beaucoup de réussite un avenir, et ses dangers, plus proche que l’on ne le croit.

" Chimerica", série de 4 épisodes, sera disponible sur CANAL +

Auteur : Barthélémy Cabusel

ça peut vous interesser

Séries Mania 2019 : Lambs of God

Rédaction

La série Flack avec Anna Paquin présentée à Séries Mania

Rédaction

Monzon : Le Champion n’est plus

Rédaction