Festivals

Séries Mania dévoile la programmation de sa 5ème édition

Par Flavie Kazmercziak

Avis aux fans de séries! Le Festival Séries Mania est de retour, du 18 au 25 mars pour une 5ème édition dans la capitale des Flandres. La directrice générale, Laurence Herszberg, a dévoilé la programmation.

« Organiser un festival tous les six mois en temps de Covid, c’est raide », a confié la directrice de Séries Mania, Laurence Herszberg, devant un parterre de professionnels et de journalistes ce jeudi. Quelques mois après la dernière édition un peu chahutée par la situation sanitaire, le Festival retrouve son calendrier habituel. Et s'il est toujours difficile de voyager, les séries, elles, n’ont pas de frontières. L’équipe programmation en a retenu 58. Elles proviennent de 21 pays. L’occasion de faire découvrir des pépites du monde entier.

On se souvient de la révélation "Succession". Elle fut projetée en avant-première en 2018. Une série dont le succès est désormais indéniable. Un évènement fortement soutenu par la région et la maire de Lille. « Ce que j’adore dans les séries, c’est cette capacité à travailler un environnement, un milieu et donc découvrir de nouveaux horizons. On en avait absolument besoin dans cette région que nous voulons comme terre de cinéma. On en est extrêmement ravis », salue Martine Aubry. Cette dernière qui a confessé bénéficier de petits conseils séries de la part de la directrice du festival.

Un programme alléchant

Le programme ne devrait pas décevoir les "sériephiles". La nouvelle création de David Simon, de retour à Baltimore pour la série policière "We Own this City" sera au rendez-vous. Tout comme le western biographique, "Billy The Kid" (que l'on doit au créateur de la série "Les Vikings". Toutes deux seront présentées en compétition internationale. Tout comme la série militaire française "Sentinelles" (diffusée par OCS). Mais aussi la fiction sur NTM, "Le monde de demain" (Arte). Les neufs séries en lice seront départagées par un jury composé de Cécile de France, l’actrice israélienne Shira Haas, popularisée par "Unorthodox" ou encore la chanteuse Yseult.

Résolument influente sur le marché mondial de fiction, la France sera à l’honneur dès l’ouverture du Festival avec la projection en avant-première de "Drôle". C'est le nouveau bébé de Fanny Herrero ("Dix pour cent"). La série Netflix sera lancée le même jour, le 18 mars, sur la plateforme. Pour les plus impatients, sera projetée également la deuxième saison de "En thérapie". Ajoutons à cela les premiers épisodes de "Parrallèle", la nouvelle série SF de Disney Plus. Six séries hexagonales s’affronteront pour le prix de la compétition française, parmi lesquelles la dansante "Toutouyoutou" (OCS) et une série sur un personnage intersexe "Chair tendre" (France.TV Slash).

Des rencontres et conférences exceptionnelles

En plus du Forum qui accueillera des professionnels du 22 au 24 mars, le Festival organisera des conférences. Stéphane Berne dialoguera de la royauté en série, François Busnel de l’adaptation de livres. Autre sujet important ! Le directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsh, débattra avec le scénariste Thomas Lilti de l’hôpital public dans les créations visuelles.

Au-delà des projections, Séries Mania 2022 sera aussi l’occasion de rencontres avec des invités d’exceptions: le scénariste britannique Michael Hirst, Nathalie Baye, Mathieu Kassovitz et Audrey Fleurot qui viendra présenter la saison 2 de "HPI". Tournée en région, la série de TF1 a réalisé le meilleur lancement pour une série française depuis "Dolmen" en 2005. Au sein du Village, qui sera installé au Tripostal, les spectateurs pourront prendre part à de nombreuses animations: expositions inédites, soirées spéciales et fans-clubs. Cette année, l’équipe espère bien dépasser le record des 72 000 spectateurs.


Le programme complet est à retrouver ici :

https://seriesmania.com/programmation-2022

ça peut vous interesser

On sourit pour la photo : Rencontre avec l’équipe du film

Rédaction

L’Ombre d’un mensonge : Amour et amnésie

Rédaction

A plein temps : rencontre avec Laure Calamy et Eric Gravel

Rédaction