25 octobre 2020
Focus

Camélia Jordana prend la lumière du cinéma

Par François Bour


On ne présente plus Camélia Jordana. Il faut dire que la jeune femme est très présente dans les médias. Avec de bonnes raisons. Un nouveau single pour la chanteuse, mais pas seulement. Deux films à l’affiche pour l’actrice aussi. Oui Camélia Jordana est aussi une actrice à part entière.

Ces dernières semaines, Google aime Camélia Jordana. Avec ses passages sur les plateaux de télévision ou dans les studios de Radio, la jeune femme se fait entendre. N’en déplaise à certains, l’artiste dit ce qu’elle pense, et profite de son exposition médiatique pour commenter l’actualité. De quoi alimenter la requête « Camélia Jordana » sur les moteurs de recherche en articles sur les déclarations de celle qui fut découverte il y a plus de dix ans déjà par l’émission Nouvelle Star. C’est d’ailleurs toujours en tant que chanteuse que l’artiste originaire de Toulon est référencée. Et pourtant. Si son dernier titre intitulé « Facile » rencontre son public (6,3 millions de vues sur Youtube) et promet un beau succès au futur album, Camélia Jordana a dépassé le stade de la promesse sur grand écran. Ces dernières années, la Varoise a fait du cinéma sa priorité. Un choix récompensé par le César du meilleur espoir féminin pour "Le Brio". Depuis la filmographie de la jeune actrice s’est étoffée avec pas moins de huit films depuis la sortie du film avec Daniel Auteuil.

focus-camelia-jordana1
Camélia Jordana et Vincent Macaigne - CopyrightMoby Dick Films
Parmi les cinéastes avec lesquels Camélia Jordana a travaillé, il y en a deux qui sont revenus sur les raisons de leur choix. Emmanuel Mouret, réalisateur du film " Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait" ne cache pas sa découverte d’une actrice qu’il l’a surpris : « Je ne la connaissais pas et c’est en faisant passer une lecture pour le film que j’ai été convaincu, lui donner le rôle a d’ailleurs était ma première décision pour la composition de la distribution ». Un choix qui n’est pas forcément évident au premier abord tant le personnage proposé est différent de l’image extérieure de la jeune femme. « Elle interprète un personnage tout en retenue et en délicatesse, il y a chez elle une qualité d’interprétation, sa capacité d’invention, son goût du jeu et tout ce qu’elle peut raconter en quelques répliques ».

Un constat partagé par Noémie Saglio, réalisatrice du film "Parents d’élèves". Pour la cinéaste, Camélia Jordana est une chanteuse, mais aussi une actrice confirmée désormais. « Avec Vincent (Dedienne), ils ont fait beaucoup d’impros, car je laisse une grande part d’improvisation pendant le tournage », confiait la réalisatrice qui, elle, connaissait l’artiste est l’actrice avant de lui proposer le rôle : « Je ne supporte plus ces personnages féminins doux, mignons, effacés, comme on en voit trop souvent dans la comédie romantique. Je voulais une fille un peu rock, qui ait des aspérités, qui soit drôle, différente. C’est pourquoi on n’a pas effacé les tatouages de Camélia. Cette maîtresse a une vraie personnalité. Camélia a du coffre, un regard très fort, une puissance en elle, un franc-parler qui transparaissent dans le rôle et que je trouve très juste ». Au-delà des polémiques et de ses déclarations qui font parfois l’actualité, il semble que la chanteuse Camélia Jordana devenue espoir du cinéma français soit en train de franchir un cap. Alors que les Inrocks ont récemment fait d’elle le portrait d’une combattante, Camélia Jordana s’affirme de plus en plus aussi comme une actrice qui prend sa place dans le paysage du septième art français.

Propos de Emmanuel Mouret recueillis par Jérémy Joly

ça peut vous interesser

Parents d’Elèves : Bonne humeur et leçon de vie

Rédaction

Parents d’élèves : Résultat encourageant

Rédaction

Parents d’Elèves : Avant-première

Rédaction