24 septembre 2020
Focus

Plan rapproché : Alan Parker

Né en Angleterre en 1944, Alan Parker entame une carrière dans la publicité avant de se lancer dans l’écriture de scénarios à la fin des années 1960. Après avoir réalisé deux courts-métrages en 1974, il tourne son premier long-métrage deux ans plus tard, "Bugsy Malone", une parodie musicale de films de gangsters exclusivement interprétée par des enfants dont Jodie Foster.

bugsy-malone-film
Jodie Foster

En 1978, Alan Parker accède à la gloire avec le drame carcéral "Midnight Express", récompensé par deux Oscars, où il s’affirme déjà comme un cinéaste engagé et humaniste. Changement de registre avec ses films suivants, "Fame" (1980) et "Pink Floyd : The Wall" (1982), qui témoignent de l’intérêt du réalisateur pour le monde de la musique. Puis viendront deux drames: "L’Usure du temps (1982) sur les problèmes d’un couple, puis l’énorme succès "Birdy (1984), une histoire d’amitié sur fond de guerre du Vietnam.

mississipi-burning-film
Gene Hackman et Willem Dafoe

Après le polar mystique "Angel Heart" (1987), Alan Parker va continuer à défendre un cinéma engagé, pointant du doigt les déviances existantes –ou ayant existé –aux États-Unis: le racisme avec "Mississipi Burning" (1988), l’internement abusif des Japonais durant la Seconde Guerre mondiale avec "Bienvenue au paradis" (1990) ou la peine de mort avec "La Vie de David Gale" (2003). Entre-temps, il aura renoué avec sa passion pour la musique dans "The Commitments" (1990), l’histoire d’un groupe de soul music irlandais, et "Evita" (1996), sa comédie musicale centrée autour de la figure d’Eva Perón, interprétée par Madonna.

Son avant-dernier film, "Les Cendres d’Angela" (1999), fut une splendide adaptation du roman autobiographique de Frank McCourt, sur une famille ayant fait le choix de rentrer en Irlande après un exil aux États-Unis durant la Grande Dépression.

Alan Parker est décédé le 31 Juillet 2020 à l'âge de 76 ans.

ça peut vous interesser

Total Recall : Dans les rêves de Doug

Rédaction

La femme d’à côté : En bluray

Rédaction

Irréversible : Version intégrale

Rédaction