2 décembre 2020
Focus

Thomas Brodie-Sangster se (re)prend au jeu

Par François Bour


"Le Jeu de la Dame" est, sans nul doute, l’un des succès de l’année du côté des séries Netflix. Au sein du casting se trouve un certain Thomas Brodie-Sangster. Acteur britannique de cinéma et de séries, perdu de vue puis à nouveau dans la lumière. L’occasion de revenir sur ce retour inattendu d’un jeune homme qui compte plus d’une décennie de carrière derrière lui.

Son nom n’est peut-être pas familier pour le public, mais son visage juvénile n’est pas inconnu. Certains reconnaîtront le jeune Sam dans "Love Actually". L’acteur de trente ans aujourd’hui en avait treize à l’époque pour ce qui était son premier film. D’autres se rappelleront de Newt dans "Le Labyrinthe". Il fut l’un des acteurs présents dans les trois films.

Une sortie de labyrinthe compliquée

Depuis la fin de la saga en 2018, sa présence à l’écran fut plus rare. Une traversée du désert ? Non, une volonté de se mettre en retrait : « J’ai pris deux ans de pause pour me détendre et me consacrer à d’autres choses », explique la star lors d’une interview à nme.com. « Je me suis demandé à quel point ce métier était important pour moi. Mais, au final, ça m’a manqué. Ce qui me manquait, c’était cette liberté géniale de pouvoir explorer de nombreuses questions à travers un personnage. Cela permet d’une certaine façon d’explorer une version alternative de soi-même à travers quelqu’un d’autre ».

Le plaisir de jouer est donc revenu pour celui qui a envisagé l’arrêt de sa carrière. Et comme un fait exprès, c’est en joueur professionnel que le public le retrouve aujourd’hui. Dans « Le Jeu de la Dame » sur Netflix, il incarne Benny Watts, le champion américain qui va faire face à l’héroïne Beth Harmon (Anya Taylor-Joy). Un personnage écrit presque sur mesure pour l’acteur britannique par le créateur, réalisateur, scénariste de la série : Scott Frank. « J’ai accepté le rôle à la lecture du scénario et par envie de travailler avec des personnes que je connaissais déjà ». Il est vrai que les deux hommes se connaissent puisqu’en 2016, Thomas Brodie-Sangster faisait partie du casting de "Godless", précédente série Netflix du showrunner américain qui a d’ailleurs retrouvé d’autres collaborateurs pour son récent projet. Exit le Nouveau-Mexique et le western, « Hallo » à Berlin et aux échecs.

focus-thomas-brodie-sangster1
Anya Taylor-Joy et Thomas Brodie-Sangster - Copyright Netflix
Une nouvelle partie commence

Pour autant, la dégaine de Benny a un petit côté western. « Benny Watts, un joueur d’échecs d’une période très différente. Quand j’ai vu comment ils allaient chercher un personnage étrange, tel un pirate, cela a fait tilt pour moi : c’est une figure rebelle, mais aussi un peu un cow-boy », confia le Britannique au site augustman.com. Au cœur de son personnage, il y a bien sûr le jeu des échecs et il a fallu que Thomas Brodie-Sangster assimile non seulement le jeu, mais aussi la manière de jouer propre à son rôle : « il faut jouer autant d’échecs que possible pour travailler les parties tactiles du rôle. Il y a beaucoup de travail avec les mains et les doigts, et Benny joue toujours avec sa bague. C’est très personnel, chaque personnage a ses manies, mais pour les rendre authentiques il faut de la finesse, du naturel. Jouer aux échecs doit devenir instinctif ».

Un travail d’acteur pour un Thomas Brodie-Sangster qui a déjà presque vingt ans de carrière derrière lui. Un parcours où il a arpenté les chemins du cinéma, des séries comme "Games of Thrones", et du doublage. Le jeune homme aime être sur les plateaux de tournage et alors qu’il est à nouveau dans la lumière, le voilà à nouveau confiné chez lui dans le sud de Londres. « J’attends avec impatience le prochain tournage, le confinement est ennuyeux », confiait-il fin octobre.

Après deux ans de retrait volontaire, le succès mondial de la série « Le Jeu de la Dame » semblait bien parti pour relancer sa carrière ou du moins y participer. La COVID-19 est passée par là et le voilà obligé de se tourner, à nouveau, vers d’autres activités. Mais cette fois, Thomas Brodie-Sangster semble bien décidé à revenir sur les plateaux de tournage. « Dans cette situation sanitaire, je mesure la chance que j’ai d’avoir le luxe de faire quelque chose que j’aime et de pouvoir le partager avec le monde ». A ce jour, sa filmographie annonce deux futurs projets de doublage dans des films d'animation mais peut être que son téléphone a déjà sonné pour l'arrivée de nouveaux scripts.

Sources : "Thomas Brodie-Sangster Behind The Scenes" par Augustman.com
Thomas Brodie-Sangster interview for Queens Gambit par nme.com

Tous nos contenus sur "Thomas Brodie-Sangster" 

ça peut vous interesser

Pourquoi aimons-nous autant les films de Noël ?

Rédaction

Le Jeu de la Dame : Retour sur le casting

Rédaction

L’Homme du Président : Les coulisses d’une trahison

Rédaction