Interviews

Gérard Lanvin : Interview pour Amitiés Sincères

AMITIES SINCERES AVEC GERARD LANVIN

Interview de Gérard Lanvin pour le film "Amitiés Sincères" (distribué par SND), réalisé par Stephan Archinard, François Prévôt-Leygonie avec Jean-Hugues Anglade, Wladimir Yordanoff, Zabou Breitman. Sortie prévue pour le 30 janvier 2013.

A propos du film

Les histoires d'amitiés dans le cinéma français ont bien souvent données naissance à, sinon de grands films, à tout le moins des films attachants qui prenaient à la fois le pouls de la société et d'une certaine manière radiographiaient certaines catégories socio-culturelles, et le plus souvent la petite bourgeoisie.

Claude Sautet ou Yves Robert, les plus beaux représentants de ce cinéma de l'intime en France firent les beaux jours de la France Pompidoulienne et Giscardienne et ont réussi leurs chefs-d'œuvre en traitant de ces sujets qui alternent à merveille le rire et les larmes, avant que des réalisateurs comme Marc Esposito ou Guillaume Canet plus récemment ne viennent apporter leur pierre à l'édifice. Car les films de potes, à l'image de celui-ci, "Amitiés Sincères", voilà l'un des sujets qui agit comme une caisse de résonance auprès du public et qui souvent remporte de larges suffrages.

En 2005, Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie avaient proposé une pièce de théâtre à succès où Michel Leeb et Bernard Murat se partageaient l'affiche et ils l'adaptent aujourd'hui pour leur débuts de réalisateurs. Proposant une peinture relativement réaliste des rapports humains, le film a pour lui d'être très chaleureux et d'alterner sourires et émotions avec réussite et sans tomber dans un pathos pourtant souvent à portée.

Si la réalisation est élégante et classique, elle manque clairement de personnalité pour que les auteurs proposent autre chose qu'un travail bien fait, mais déjà vu et revu maintes fois. Ils ne s'affranchissent jamais vraiment de leurs influences ("Un moment d'égarement" de Claude Berri, "Vincent, François, Paul et les autres" de Claude Sautet) et si on passe un moment très agréable, ce n'est clairement pas l'originalité qui prédomine dans "Amitiés Sincères".

Lire la suite...


ça peut vous interesser

Olivier Marchal : « C’est un plaisir de jouer avec Gérard Lanvin »

Rédaction

Festival 2 Valenciennes : Jean-Hugues Anglade Président !

Rédaction

Papi Sitter : Sous bonne garde avec Papi ?

Rédaction