28 juillet 2021
Interviews

Rencontre avec Karin Viard pour Week-ends

Pour "Week-ends", sorti le 26 février 2014. Un film distribué par Haut et Court.

Synopsis : un rien suffit parfois à gâcher un week-end à la campagne. Un simple malentendu sur un parking de supermarché, un mauvais réflexe, et voilà que tout se détraque. Rien ne va plus pour Christine. Jean la quitte. Ses amis de toujours, Sylvette et Ulrich, sont un peu moins ses amis. Tout fout le camp. Mais la vie est toujours pleine de surprises.Amours et désamours dans la vie de deux couples, le temps des week-ends.


A propos du film :

On pourrait croire que l'amour est éternel. La cinéaste Anne Villacèque nous prouve que non et qu'il faut toujours se méfier de notre conjoint. Week-ends, mêlant la fiction avec le travail documentaire, est un long-métrage qui prend conscience de nos désirs et de l'inconnu de l'amour. Sylvette et Ulrich, Christine et Jean. Deux duos parcourant un beau bout de chemin ensemble. Mais voilà, quand Jean quitte Christine, c'est l'amitié de ces quatre personnages qui compatissent. Dans ces décors de plage, il décide d'aller voir ailleurs et cette femme se retrouve absente, sans attache. Même ses amis n'y peuvent rien. Ce personnage, joué par Karin Viard, se retrouve dans une grande solitude. Elle ne retrouve pas le goût de vivre et de la liberté. Quant aux deux autres amis, ils se remettront en question le soir avant de dormir.

A travers des dialogues très réalistes d'Anne Villacèque et Sophie Fillières, ces protagonistes nous amusent et nous interrogent. Dans une mise en scène assez intimiste, on retrouve une tonalité humaine et grinçante sur la vie. L'enjeu du film repose surtout sur des deux maisons en face à face et la petite ruelle qui les sépare. On se demande si cette mise en scène ne ressemble-t-elle pas au théâtre ? « C'est là où je voulais en venir » déclare la cinéaste. A travers chaque séquence, des plans de nature nous illuminent. Elles sont des temps de pause dans un film où les couples sont en crise. Une des séquences qui plaira le plus aux spectateurs est la balade en pleine nature. On les retrouve sur la plage, le vent dans les cheveux, chacun espère un avenir meilleur pour leur couple. Il y aussi une idée de nostalgie. Chacun se souvient du temps qui passe.

Lire la suite...

ça peut vous interesser

Gagarine : Une navette sociale

Rédaction

Pourquoi je n’ai pas aimé Delicatessen

Rédaction

Profession : acteur.trice sur Canal+

Rédaction