28 septembre 2021
Netflix

A quel prix ? : Le coût de la dignité

Par François Bour

À l’aube des 20 ans des attentats du 11 septembre, Netflix propose, avec le film "A quel prix ?", un retour sur un épisode de ce tragique évènement. La mise en place du fonds d’indemnisation des victimes. Ceci à travers le regard de l’expert judiciaire mandaté par le gouvernement. Un récit qui met en lumière une réalité traversée par beaucoup de victimes.

"A quel prix ?" est un film basé sur une histoire vraie. Plus exactement, il est inspiré du livre de Kenneth R. Feinberg intitulé « What Is Life Worth ?: The Unprecedented Effort to Compensation the Victims of 9/11 ». Kenneth R. Feinberg est justement le personnage principal du film. Mais, plus qu’une histoire vraie, ce long-métrage est une plaidoirie sur l’attention portée aux victimes et à leurs proches. C’est un témoignage qui replonge le spectateur dans cet évènement. Comme un devoir de mémoire.

Les témoignages d’un procès

"A quel prix  ?" est un film de procès. Il est construit comme tel. Toutefois, ce n’est pas sa forme qui importe. Avec un tel sujet, la réalisation se veut la plus sobre possible pour laisser toute sa place au récit. Or, celles et ceux qui portent ce dernier sont d’une importance capitale. Comme les témoins d’un procès permettent aux jurys de plonger dans les évènements, les acteurs et actrices sont, ici plus que dans un autre film, au cœur du récit. 

Il faut évoquer ce scénario. Avec ce témoignage d’un avocat désireux de servir son pays en prenant la très lourde responsabilité de mettre en place le fonds d’indemnisation d’une tragédie qui marquera à jamais son pays. Le but  ? Éviter que les victimes désignent des coupables et intentent des procès. Cibler le gouvernement ou les compagnies aériennes pourrait faire écrouler l’économie. Il faut donc amener un maximum de victimes vers un arrangement. En définir le cadre, les règles et les limites. Trouver la bonne formule pour contenter un maximum de victimes. C’est cette démarche qui es au cœur du film. Pourtant, ce n’est pas une simple négociation.

netflix-a-quel-prix
Stanley Tucci (à droite) et Michael Keaton - Copyright Netflix
L’émotion par des personnages spectateurs

"A quel prix ?" parle de celui des victimes. Quel est le coût d’une vie ? Quelle somme peut compenser l’absence d’un proche perdu lors des attentats ? Aucune réponse ne parait véritablement descente et, pourtant, elle doit être donnée. Estimée, évaluée, comprise et acceptée. Or, parmi les milliers de victimes de ce funeste événement, chacune a son histoire. Le film est justement construit autour de ces témoignages de victimes. D’où l’importance des personnages qui gravitent autour de ces témoignages et de leur évolution dans le récit.

Le principal danger d’un film qui évoque les témoignages des victimes du 11 septembre 2001, ou de leurs proches, c’est le pathos. C’est-à-dire cette volonté de provoquer à outrance l’émotion chez le spectateur. "A quel prix ?" a le sujet parfait pour cela. Pour autant, si les victimes sont au centre du récit, le prisme par lequel le dit récit se déroule est celui des avocats. A savoir qu’il s’agit ici de la mise en image d’une expérience vécue par des personnes elles-mêmes spectatrices. Dès lors, l’attention du consommateur Netflix n’est pas orientée directement vers les victimes et leurs récits, mais sur l’impact de ces témoignages sur celles et ceux qui les écoutent.

netflix-a-quel-prix1
Amy Ryan - Copyright Netflix
Une distribution de qualité

Dès lors, il faut évoquer les trois acteurs principaux de "A quel prix ?". Michael Keaton, Stanley Tucci et Amy Ryan. Le premier nommé, c’est l’avocat déshumanisé, chargé de trouver la bonne formule. Pour lui, tout est une question d’impartialité. Le second de la liste joue le rôle opposé. Le personnage à l’écoute des victimes et de leur souffrance. Amy Ryan, enfin, a peut-être le plus beau rôle du film. Elle est le pont qui sépare ces deux hommes. Un trait d'union qui réunit ces trois personnages. Chacun parcourt un chemin qui lui est propre au sein du récit. C’est l’interprétation de ce chemin qui fait tout l’intérêt du film.

Alors oui Michael Keaton est un acteur talentueux capable de jouer un personnage dont le visage change au fil du récit. Face à lui, un Stanley Tucci, presque méconnaissable, est d’une retenue remarquable. Amy Ryan incarne, elle, ces personnes prises entre la responsabilité de leur mission et l’émotion poignante d’une triste réalité.

"A quel prix ?" est un film empreint d’un certain courage. Celui de ces hommes et de ces femmes qui font un travail peu envié. Parce que oui, il y a des tragédies, des accidents, des attentats. Il y a beaucoup de victimes. Des victimes trop vite oubliées, mais à qui on demande de tourner la page grâce à une somme d’argent. C’est une réalité portée par celles et ceux qui doivent trouver les bons chiffres, se confronter aux victimes et continuer malgré tout à faire leur boulot. Avec dignité.

ça peut vous interesser

SAS Rise of the Black Swan : Mauvais signe

Rédaction

Chaos Walking : Sans faire de bruit

Rédaction

Sweet Girl : Lève toi ma douce

Rédaction