22 janvier 2021
Netflix

Après toi le chaos : Une série addictive

Par Clara Lainé

Binger une série Netflix en une nuit : c'est le genre de plaisir que même le Coranavirus n'a pas réussi à entraver. À vrai dire, il lui a même presque redonné de la valeur...

C'est quoi cette série ?

Raquel, jeune enseignante en littérature, revient dans la ville natale de son mari et découvre toutes les choses qu'il lui cachait.

Une saison de 8 épisodes - Avec Inma Cuesta, Bárbara Lennie, Tamar Novas

Je ne suis pas une grande amatrice de séries mais j'avoue que, ces derniers temps, j'ai succombé plus d'une fois à la tentation de me plonger dans un épisode pour « me détendre », puis un deuxième « parce qu'après tout, j'ai le temps », puis un troisième « parce que je veux savoir ce qui va se passer », puis immanquablement la saison entière « parce qu'au point où j'en suis »...

C'est exactement ce qui est arrivé hier soir avec "Après toi le chaos". Cette dernière aura retenu mon attention dans la liste des nouveautés et j'ai cliqué dessus en espérant passer un bon moment. Spoiler alert : ça a été le cas. Alors, un petit conseil avant de vous lancer dans l'aventure : Carlos Montero ayant réussi à créer une ambiance assez relativement bon ok hyper addictive, prévoyez quelques heures de visionnages devant vous !

netflix-apres-toi-le-chaos
Arón Piper et Bárbara Lennie - Copyright Netflix

L’enquête policière tient globalement la route et malgré deux ou trois éléments dont je pourrais contester la crédibilité si j’étais d’humeur pointilleuse, j’admets avec plaisir avoir été séduite par cette série espagnole à l’ambiance sombre. Le jeu d’acteurs est convaincant, les personnages sont charismatiques et attachants (malgré seulement huit épisodes, on a le temps de développer un rapport amour/haine avec la plupart d’entre eux) et l’intrigue n’a pas grand-chose de prévisible. J’aime ce genre d’histoires où les éléments s’assemblent peu à peu, jusqu’à divulguer le puzzle complet au moment de l’épisode final.

Mention spéciale au jeu d’Arón Piper qui donne une envergure différente à la série. Son personnage, Lago, est aussi complexe que fascinant. En toute transparence, un autre duo que Barbara Lennie/Aron Piper aurait facilement pu virer dans le ridicule et nous perdre compte tenu de certaines des tournures que prend le scénario. Cependant, j’ai été agréablement surprise de réaliser que leur « couple » alambiqué était convaincant. Enfin, rien à dire sur le personnage de Raquel porté par Inma Cuesta : le talent de l’actrice est indéniable.

En parallèle de ce casting parfait, et d’un scénario plutôt bien constuit, Carlos Montero a pris le parti d’aborder des thèmes parfois controversés (je pense par exemple à l’euthanasie) et je ne peux que saluer cette initiative. Toutefois, je reconnais avoir déploré à quelques moments un manque de profondeur ou une certaine facilité, mais, en toute bonne foi, cela ne m’a pas empêché d’enchaîner les huit épisodes et de me laisser totalement embarquer par l’histoire.

En conclusion, si vous avez aimé "Élite", impossible de passer à côté de "Après toi le chaos" : je peux vous garantir que Raquel et Viruca sauront trouver une place de choix dans votre cœur et qu’il vous faudra beaucoup de volonté pour ne pas binger la série en une nuit ! (Ne prenez pas exemple sur moi et faites durer le plaisir…)

ça peut vous interesser

Pieces Of A Woman : Vous réduira en miettes

Rédaction

Quoi qu’il arrive, je vous aime : Un petit chef-d’œuvre

Rédaction

Yalda : La critique du film

Rédaction