Netflix

Madame Claude : Insipide

Par Lou Ballenghien


Après Just Jaeckin, en 1976, et François Mimet, en 1981, c’est au tour de Sylve Verheyde de revenir sur le parcours de la grande Fernande Grubet, plus connue sous le pseudonyme de madame Claude. Voici avec "Madame Claude", le parcours de cette proxénète star et de son réseau de prostituées de luxe évoluant dans le Paris des années 1960-70.

"Madame Claude", le film diffusé par actuellement par Netflix, commence en 1968. Sidonie, une jeune fille issue d’un milieu bourgeois, se présente à la porte de madame Claude, prête à rejoindre les deux cents autres filles sous ses ordres. Commence alors une relation tumultueuse entre les deux femmes que (presque) tout oppose.

Alors que les deux biopics précédents s’attachaient à romantiser la protagoniste et la prostitution en général, Sylvie Verheyde a fait le choix de montrer la face cachée de la célèbre maquerelle, embrassant les contradictions de ce personnage atypique. À partir de la fin des années 1960, Madame Claude règne sur Paris grâce à ses affaires florissantes. Celle-ci décide de réinventer les codes de la prostitution en empruntant ceux de la bourgeoisie, et se forge de toute pièce un passé respectable, afin d’être prise au sérieux dans un monde appartenant aux hommes et aux classes supérieures. Elle devient vite une femme d’influence, estimée du milieu politique jusqu’au banditisme, mêlée malgré elle à l’affaire Markovic et aux Renseignements généraux dont elle va devoir se dépêtrer.

Si le point de vue féministe est intéressant, l’histoire se déroulant à la veille des grands mouvements de libération de la femme, le récit manque cruellement de dynamisme. Bien que Sylvie Verheyde soit parvenue à capturer l’atmosphère du milieu et que l’esthétique de l’époque soit plaisante, le scénario est beaucoup trop décousu, et le personnage de Claude, jouée par Karine Rocher, bien trop monotone. Néanmoins, la distribution est admirable, en particulier le jeu de la sublime Garance Marillier (Sidonie) qui offre une nouvelle performance incroyable, relevant à nouveau l’exploit exécuté dans "Grave" en 2017, sans oublier la présence de l'excellent Roschdy Zem.

ça peut vous interesser

Profession : acteur.trice sur Canal+

Rédaction

Malcolm & Marie : Captivant

Rédaction

Songbird : Plus de mal que de bien

Rédaction