Netflix

Sa dernière volonté : Vaut la peine de l’exaucer

Par Léa Delaplace

« J’ai voulu savoir pourquoi » résume ce thriller américain sorti en février dernier sur la plateforme Netflix. Tensions, découvertes, trahison et affection rythment avec entrain ce film mené à l’écran par Anne Hathaway et Ben Affleck. Jamais projeté sur les écrans géants des salles obscures, "Sa dernière volonté" vaut pourtant le détour.

1982. Dans les forêts du Salvador, en Amérique centrale, des corps noircis et carbonisés jonchent le sol au pied d’un lieu de culte. Peau blanche, gouttelettes de transpiration le long du front, un rapide chignon noué, une femme gribouille des notes. Autour d’Elena McMahon, quelques hommes et femmes à la peau mat et dont les mains tiennent avec force des armes. Le déclenchement de l’obturateur d’Alma Guerrero se fait entendre à intervalles réguliers. Tous s’accroupissent soudainement au bruit sourd d’un avion. La première scène suffit pour instaurer le cadre des deux heures à suivre.
netflix-the-last-thing-he-wanted1984. Elena McMahon, Ellie aussi surnommée avec mépris McMahon, est rentrée du Salvador depuis deux ans, interrompant son travail sur place. Impliquée et passionnée, la journaliste de l’Atlantic Post à Washington est envoyée sur le terrain de l’élection présidentielle américaine dont la campagne démarre. Têtue, ce n’est pas sur ces sujets nationaux et presque banaux qu’Ellie veut travailler, mais bien reprendre son enquête sur un trafic d’armes en Amérique centrale. Désaccord avec la hiérarchie. La voilà partie officiellement pour couvrir une élection et officieusement investiguer sur un trafic, avec le soutien de son amie et collègue Alma. Déterminée, elle cherche à prouver la potentielle implication du gouvernement américain, à ses risques et périls…

Côté vie privée, l’eau ne semble pas plus tranquille. Avec le récent décès de sa mère, Ellie est confrontée à son père, avec qui la relation est pauvre. Gravement malade, Dick McMahon émet un dernier souhait à sa fille. Un insoupçonné service fricotant avec le danger mais qui pourrait bien aider la journaliste dans son enquête… Déterminée, Ellie s’engage sur un chemin hasardeux, loin de sa fille, à la recherche de sources aux informations essentielles. Le thriller joue avec nos nerfs et notre curieuse envie d’avoir fin mot d’un trafic aux allures de complot.
De son canapé, personne n’échappera au tourment et à la volonté ardue d’Anne Hathaway dans la peau d’Elena McMahon. L’actrice américaine incarne avec brio son personnage, jouant sur la ruse et la féminité dans un monde brutal et masculin. Elle ne passe pas inaperçue, tant par son jeu d’actrice que par son physique qui détonne du tableau qui se déroule en Amérique centrale. Aux côtés d’Anne Hathaway, Ben Affleck se glisse dans le rôle de Treat Morrison, l’homme presque typique de Washington et qui troublera les yeux et le cœur d’Ellie.

"The Last Thing he wanted", tiré du roman éponyme de Joan Didion, mérite donc notre attention. Ce thriller nous emmène aux contrées du Salvador, du Costa-Rica et des Etats-Unis avec une intrigue qui nous tient réellement en haleine bien que son fond soit un déjà-vu. Cette production Netflix place à l’écran un binôme d’acteurs habitués du grand écran mais qui se portent agréablement bien sur le petit, pour notre plus grand plaisir.

ça peut vous interesser

Brooklyn Affairs : A gagner en Bluray

Rédaction

Dark Waters : Le film à Oscars sans Oscars

Rédaction

Brooklyn Affairs : La critique du film

Rédaction