6 décembre 2021
En Une Netflix

Tick Tick Boom : Andrew Garfield explose tout

Par François Bour


"Tick Tick Boom" est un film particulier. Une comédie musicale sur un auteur compositeur peu connu en France ou du moins des néophytes. Ces derniers verront surtout Andrew Garfield au premier rôle. Au rendez-vous d’une performance au cœur d’un boom de créativité.

Quelle façon de passer deux heures d’une vie. C’est une phrase similaire qui se fait souvent entendre dans "Tick Tick Boom". Une comédie musicale et bien plus. Un long métrage centré sur un monologue musical contant la jeunesse perdue d’un jeune homme à l’aube de ses 30 ans. Alors oui Jonathan Larson, est un auteur compositeur connu du milieu des comédies musicales. Le film de Lin-Manuel Miranda est un biopic. Un hommage au génie d’un jeune homme ayant connu le succès post mortem. "Tick Tick Boom" est aussi et presque avant tout un portrait d’une génération. Avoir 30 ans dans les années 90. Un portrait universel aussi. Pour tous ceux ou celles qui ont fait le bilan de leur jeunesse au moment de passer dans la trentaine. Un portrait réalisé en musique mais pas seulement.

Au-delà de la musique

Il n’y a pas de doute. Tick Tick Boom est une comédie musicale. Mais pas comme chez Disney où presque chaque dialogue est chanté. Ici, c’est une version illustrée d’un spectacle musical. "Tick Tick Boom" est à l’original un monologue musical rock, premier succès de Jonathan Larson. Il se raconte en musique, il raconte les huit années de sa vie consacrée à sa première création. Dans ce processus, il y a des chansons, des mélodies et un divertissement. Une pièce que Broadway ne proposera jamais. Superbia, une comédie musicale rock et futuriste inspirée de 1984 d’Orwell. C’est une plongée dans la vie d’un jeune auteur qui est mis en image. Une immersion dans un quotidien balancé entre l'amour, l'amitié et l'envie de réussir quelque chose de grandiose avant qu'il ne soit trop tard. "Tick Tick Boom" est, à ce titre, un récit ambitieux.

Pour parvenir à le mettre en scène, Lin-Manuel Miranda associe donc une représentation filmée du monologue éponyme et la projection du spectateur dans les moments marquants de la vie de son auteur. C’est donc un mélange entre un show de comédie musicale et la vie quotidienne d’un créateur. Dans son processus de création d’un génie qui s’inspirait de chaque instant pour créer. Des moments de joie comme des instants dramatiques. Dans les réussites et les échecs quotidiens. Petits comme grands. Dans toutes ces questions posées dans l’expérience de la vie.

netflix-tick-tick-boom1
Andrew Garfield - Copyright Macall Polay/Netflix
Un Andrew Garfield jamais vu

C’est peu dire que le personnage de Jonathan Larson est central dans "Tick Tick Boom". Pour un Biopic, c’est normal. Comme tous films de ce genre, la prestation de l’acteur incarnant le rôle majeur est cruciale. Or, première surprise, Andrew Garfield sait chanter. Pas juste une ou deux balades en chuchotant. Non, il donne vraiment de la voix. A l’instar d’un Hugh Jackman, Andrew Garfield est un performer mésestimé. Du moins jusqu’à ce jour. Quiconque verra "Tick Tick Boom"  ne pourra ignorer le talent de l’ancien Spiderman. Il livre dans cette comédie musicale une prestation solaire.

Oui, Andrew Garfield brille. Dans ce rôle d’un génie créatif guidé par ses émotions, l’acteur américain est méconnaissable. Non pas physiquement mais bien en terme du talent qu’il démontre. C’est un Andrew Garfield jamais vu. Lui qui est peu présent à l’écran. Il choisit bien ses films et ces derniers lui offrent un timing parfait. Il ne faut pas oublier qu’en cette période de fin 2021, son actualité tourne autour de sa présence supposée en tant que Spiderman. Un costume très collant depuis l’échec de "The Amazing Spiderman". Et Boom ! Le voilà dans un rôle a des années lumières dans une véritable performance. "Tick, Tick Boom" est un show, aussi bien dans son récit que de la part de son acteur principal. Plus que des mots pour le décrire, il faut le voir.

Souvent il est dit que les créations originales de Netflix ne sont pas si originales que cela. "Red Notice" en est le dernier exemple. Gros casting, petit scénario et réalisateur sans talent sont les critères habituels. Il parait qu’une exception confirme la règle. L’exception la voici : "Tick, Tick Boom". Un film réalisé par le créateur de Hamilton, avec un casting porté par une performance surprise. Performance soutenue par un casting solide. Aux côtés d’Andrew Garfield se trouvent aussi Alexandra Shipp ("Shaft") et Vanessa Hudgens (la princesse de "Chicago"). Sans compter les visages connus parmi les seconds rôles d’un récit personnel mais en même temps universel. Génie ou pas, tout le monde cherche le boom de sa vie.

ça peut vous interesser

Les films de Spielberg à voir en streaming

Rédaction

Cry Macho : Les vieux jours de Clint Eastwood

Rédaction

Army of Thieves : Braquer un mythe

Rédaction