Netflix

Tribes of Europa : Une série sans éclats

Par Clara Lefèvre-Manond


Sortie fin février 2021 sur Netflix, Tribes of Europa est une production Netflix Allemagne. La série vous plonge dans un monde dystopique où la technologie a transformé le vieux continent en une multitude de micro-nations se battant pour la domination. Imaginée par les producteurs de Dark, Tribes of Europa vaut-elle le coup ? La réponse est non.

C'est quoi cette série ?

En 2070, trois frères et soeurs luttent pour leur survie dans une Europe meurtrie, divisée en plusieurs micro-états après une mystérieuse catastrophe mondiale. Chacune des tribus restantes souhaitent dominer l’ensemble du continent européen.

1 saison (en cours) - 6 épisodes - Avec Henriette Confurius, Oliver Masucci, David Ali Rashed

Quand ça ne prend pas, ça ne prend pas

Sur le papier, le concept est intéressant, un mélange entre modernité et primitivité. Quand on voit le synopsis on se dit : « Super une série dystopique, ça ne court pas les rues, ça va être sympa »… et bien non, pas du tout. Tribes of Europa est une série complètement soporifique, dotée d’une violence inouïe. Les deux premiers épisodes sont pourtant convaincants, mais très vite on s’ennuie.

Les acteurs ne sont pas particulièrement bons, certains relèvent le niveau commeEmilio Sakraya qui interprète Kiano, ou Moses (Oliver Masucci) qui est potentiellement le personnage le plus construit, alors qu’il tient un rôle plutôt secondaire ! Son humour est salutaire dans cette série à l’intrigue particulièrement violente. Car oui, parlons-en ! Déconseillée au moins de 16 ans, il ne pouvait pas en être autrement pour Tribes of Europa. Les scènes de violence sont d’une brutalité sans nom, gratuites et sans aucun intérêt. Au programme : rixes en tout genre, drogues, décapitation, viols… bref la totale. Même les scénaristes de Game of Thrones passent pour des Saints ! La séquence où Varvara (Lord de la tribu des Crowns) viole Kiano, glace le sang. L’atmosphère est lugubre, on essaie presque de nous faire croire que le jeune homme est consentant, mais non ! Le pire c’est que cette scène est interminable.

netflix-tribes-of-europa1
Ali Rashed - Copyright Gordon Timpen/Netflix

Quant aux dialogues, ils nous laissent perplexes. Certaines scènes sont lourdes, déjà (bien trop) vues, et même parfois ridicules tant elles sont superficielles. Tribes of Europa crie la médiocrité. Rien ne vient relever le niveau, si ce n’est peut-être la photographie…

Le thème de la série s’identifie via la notion des tribus. Chacune d’entre elle est associée à une certaine vision de la société, de la politique et de la vie en communauté. On a l’impression que les scénaristes essaient de livrer un message politique à l’Europe, mais c’est un peu timide, on ne comprend pas trop où ils veulent en venir. En fait, là aussi c’est un flop.

Un mélange des genres post-apocalyptique et dystopique

Tribes of Europa c’est un croisement entre The 100, 3%, Mad Max, Hunger Games et tous les autres films et séries du genre. On sent très vite que la série n’a pas « d’âme » personnelle. Même s’il y a une réelle recherche artistique et créative derrière tout cela, la série manque cruellement d’originalité. Quand même, ils sont divisés en tribus… on se croirait vraiment dans The 100 ! Tous ces éléments pêchés à droite et à gauche, font de la série un méli-mélo assez bizarre et plutôt moyen.

Mais Dieu merci la photographie sauve un peu la mise ! Les paysages proposés sont assez convaincants et rendent plutôt bien à l’image, valorisation des grands espaces, intérieurs comme extérieurs. Pourtant, même si la photographie est ce qui a de plus remarquable, on note quand même de sérieux soucis à l’image. L’épisode 1 nous donne un joli aperçu de l’utilisation du fond vert et de l’image de synthèse. Et oui, ce n’est pas donné à tout le monde de savoir camoufler un fond vert. Nous sommes très loin des prouesses techniques d’Avatar. Alors oui, les budgets ne sont pas les mêmes, mais Tribes of Europa n’a pas été en reste en terme de financement.

S’il fallait vous donner un seul conseil face à cette série, c’est bien celui-ci : FUYEZ !!!!! Même si sur certains aspects elle peut vous paraitre pas mal, je vous garanti que vous allez le regretter. Tout est soit déjà vu, soit très mal fait. Et pour ce qu’il y a de positif, c’est très vite effacé par la médiocrité criante de la série.

ça peut vous interesser

Dark : Le temps est un secret

Rédaction