24 septembre 2021
Netflix

Turning Point : L’examen (très) actuel d’une atrocité

Par Clara Lefèvre-Manond


Sortie le mercredi 1er septembre, "Turning Point : le 11 septembre et la guerre contre le terrorisme", c’est la nouvelle mini-série documentaire de Netflix. Mais que penser de ce nouveau programme qui revient sur les tragiques événements de 2001? Une série obsolète, car « réchauffée », ou bien construite et instructive ?

C'est quoi cette série ?

Elle évoque, sans concession, les attaques terroristes du 11 septembre 2001. Elle retrace la chronologie globale, de l’invasion soviétique de l’Afghanistan en 1979, au retour des Talibans dans Kaboul vingt ans plus tard, en passant par l’attaque du World Trade Center.

1 saison - 5 épisodes - Créée par Brian Knappenberger

Netflix n’aurait pas pu faire plus actuel avec "Turning Point : le 11 septembre et la guerre contre le terrorisme". Oui, la sortie était calculée en fonction du funeste anniversaire des attaques (20 ans), mais la situation en Afghanistan donne à la mini-série un critère temporel encore plus important. Regarder cette série, permet, indéniablement, de mieux appréhender les tenants et les aboutissants de qui se joue actuellement.

Le rythme, l’élément clé de Turning Point

Dans les premières secondes de l’épisode 1, tout est calme et paisible. Voilà qui tranche avec les évènements tragiques et la suite de l’épisode. Soudainement, la pression monte ! Si je vous parle de cet épisode plus précisément, c’est parce que c’est lui qui met en place le rythme de la série. Toujours dans ce même épisode, nous entendons des témoignages de survivants travaillant au World Trade Center, qui nous expliquent leurs métiers, et ce qu’ils faisaient ce matin là. La naissance de ce haut lieu new-yorkais nous est même expliquée.

Cependant, tout cela est entrecoupé de conversations audio des contrôleurs aériens qui expliquent ne plus avoir de contact avec l’avion numéro 1 en partance de Boston… Puis, d’un terroriste qui a pris le contrôle de l’avion… Puis, les images du premier attentat dans la tour Nord. Le rythme est particulier. Nous sommes là, vers la sixième minute. Pourtant, rien ne semble précipité.

netflix-turning-point2
Copyright Netflix

Les témoignages reprennent nous permettant de saisir l’incompréhension des Américains à cet instant. Puis, à nouveau, le sang se glace : « Vous voyez que ce deuxième avion descend aussi ? - Oui et il descend très vite. Il est à 1400 mètres, il vient de descendre de 200 mètres. - C’est une autre situation alors. ». Le rythme témoignages mariés aux images télé reprend. Le deuxième avion percute alors la tour Sud. Le réalisateur laisse place aux événements et aux réactions authentiques des survivants. Les images sont toujours aussi glaçantes. On s’y croirait.

Que l’on soit Américain ou non, nous sommes tous pris d’effroi, de frissons et de nausées à la vue de ces images. Et c’est à ce moment précis, que le générique introductif de la série démarre. Nous venons d'en voir pas plus de 15 minutes et Brian Knappenberger nous a accrochés. C’est à la fin de ce générique que nous entrons dans un autre rythme plus chronologique. Car, avant d’en arriver à de tels actes, il s’est forcément passé quelque chose Pour cela, le réalisateur nous conduit en 1979, lorsque l’URSS envahit l’Afghanistan. On repart de cette invasion pour expliquer comment et pourquoi et nous en sommes arrivés à des actions aussi funestes.

La manière dont sont construit les épisodes est, à mon sens, là où réside le succès de cette mini-série. Chacun des cinq épisodes, revient sur une période, un temps donné. Le premier pose le cadre historique; le deuxième la réaction et la mise en place de l’action américaine; le troisième porte sur les actions plus « obscures » des États-Unis; le quatrième sur la guerre en elle-même. Et, le dernier épisode de la série évoque le retrait des troupes américaines. Il ouvre sur l’avenir du pays. Des Afghans ont été interviewés qui expliquent ce qui va suivre pour eux ainsi que pour la communauté internationale.

Dans son ensemble, la mini-série "Turning Point : le 11 septembre et la guerre contre le terrorisme" est très bien réalisée. On y reste scotché que ce se soit par les témoignages, les écoutes audio, les images, les jeux de pouvoir et l’histoire dans son intégralité.

netflix-turning-point1
Copyright Netflix
Le programme de trop ?

On aurait pu se dire « encore un programme sur le sujet », car il en existe pléthore. Rares sont ceux ayant la qualité, quoique largement discutée depuis, de "Farenheit 9/11" qui, j’en conviens, explore d’autres univers que les attaques en elles-mêmes. Avec cette série, on ne se retrouve pas uniquement confronté aux attentats du World Trade Center, mais à tout l’historique de cette guerre.

En effet, le réalisateur Brian Knappenberger montre comment le 11 septembre a marqué un tournant dans l’histoire du monde. Il tente de mettre en perspective le profond changement de société que cela a provoqué aux États-Unis, et dans leur rapport avec les autres nations. Il y a une réflexion plus aboutie que sur beaucoup des documentaires qui ont pu voir le jour sur ce sujet. En remontant chronologiquement le fil de l’Histoire, le réalisateur apporte une analyse et du recul sur tous les évènements ayant conduit à la guerre entre les États-Unis et les Talibans, il y a 20 ans.

Une série signée par un réalisateur chevronné

Si son nom vous est inconnu en France, peut-être connaissez-vous déjà certaines de ses productions : "L’affaire Gabriel Fernandez" (Netflix, 2020) ou encore "We are Legion : The Story of Hacktivists", portant sur le collectif « Anonymous ». Knappenberger est un journaliste de renom aux États-Unis qui propose des documentaires détaillés, bien construits, factuels, aboutis avec une réelle réflexion sur la société.

Pas étonnant que "Turning Point : le 11 septembre et la guerre contre le terrorisme" soit alors réussie. La mini-série sera, à n’en pas douter, un franc succès pour la plate-forme au logo rouge. Cette mini-série documentaire vaut vraiment le détour, même si l’on connait bien l’historique. Elle permet un regard plus large sur les évènements et permet aussi en un sens, de mieux comprendre la situation actuelle en Afghanistan.

"Turning Point : le 11 septembre et la guerre contre le terrorisme" est disponible sur Netflix depuis le 1er septembre. Une série documentaire instructive à regarder sans modération pour comprendre, revoir ou découvrir l’ampleur de ce drame.

ça peut vous interesser

World Trade Center : Convaincant !

Rédaction