14 décembre 2019
News

Box office / Bilan de l’année 2014



L'année 2014 vient de fermer ses portes. On laisse derrière nous les souvenirs d'une année riche en découvertes et en souvenirs cinématographiques. Et surtout riche en entrées. 208 millions de spectateurs !! But madam, this is Versailles ! Et oui il y a quelque chose de grandiose dans un chiffre annuel de 208 millions d'entrées. Une seule fois, on a fait mieux depuis 1967 : en 2011 (217,2 millions). Et la moyenne des 10 dernières années est de 196 millions de spectateurs. 2014 est donc une année de grand standing. De très grand standing.

Alors pourquoi tant de spectateurs dans les salles ? Déjà parce que les français se sont découverts une passion pour Christian Clavier et pour Michel Sardou. La France est donc cinématographiquement à droite. Ensuite, parce que les français ont adoré tout ce que la Twentieth Century Fox a proposé sur nos écrans. Du blockbuster comme on l'aime dans nos moments de cerveau disponible. Les français ont tout de même consacré des auteurs qui comptent désormais (Wes Anderson, Xavier Dolan) et ont adoré les films distribués par Le Pacte.

Donc les Français aiment le cinéma. Ils l'aiment tout simplement dans toute sa largesse. Même s'il est toujours difficile pour un film d'auteur de dépasser les 100 000 spectateurs, même si le nombre de films qui sort en salle est toujours trop élevé, nous avons eu de belles surprises. De très belles. Et c'est ça qui compte finalement, la surprise. 2015 vient d'ouvrir ses portes, espérons que derrière elles se cachent également de belles surprises.




DIEU, LE HOBBIT, LA FOX ET NOUS


And the winner is... attention suspense. Mais qui ça pourrait bien être... Alors vraiment on ne sait pas, ah non incapable de trouver... QU'EST-CE QU'ON A FAIT AU BON DIEU ? Et bien oui pardi. 12 237 274 entrées, dix neuvième plus gros succès de tous les temps. Septième plus gros succès français de tous les temps. Un énorme succès comme on en fait peu. Enfin si quand même. Comme on en a fait quatre en six ans (BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS, INTOUCHABLES, AVATAR et donc QU'EST-CE QU'ON A FAIT AU BON DIEU ?).

SUPERCONDRIAQUE prend la seconde place du top annuel avec 5 268 881 entrées. Dany Boon est clairement une valeur sûre.

LUCY de Luc Besson, avec 5 201 019 entrées, prend une troisième place inattendue et marque les belles retrouvailles entre le mogul français et les spectateurs.

Du coup, puisque nous avons trois films français aux trois premières places, ce qui nous donne une folle envie de siffloter une marseillaise triomphante, il nous faut donc citer le premier film US : Il s'agit de LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMEES, toujours en exploitation et qui cumule actuellement 4 513 975 spectateurs.

Deux remarques :

Remarque numéro 1 : Il en a encore assez sous le capot pour aller titiller les 5 201 019 entrées de LUCY.

Remarque numéro 2 : LA FAMILLE BELIER arrive derrière, en trombe et il ne serait pas étonnant de retrouver le film d'Eric Lartigau sur le podium, non pas à la troisième place mais à la deuxième place, devant SUPERCONDRIAQUE et ses 5 268 881 entrées. Il cumule déjà 3 362 953 entrées et il n'est pas près de s'arrêter. Les 8 589 265 entrées de LES CHORISTES sont en ligne de mire.

Bien évidemment nous allons en faire une troisième (de remarque), sinon ça ne serait pas drôle et cela donnerait trop de structure à nos lignes : Si LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMEES s'essouffle et n'arrive pas à dépasser LUCY, ce ne serait pas trois films français aux trois premières places que nous aurions, mais quatre films français aux quatre premières places et là ce serait du jamais vu depuis l'ORTF. Donc ce n'est plus en sifflant, mais à gorge déployée que nous chanterions la marseillaise.

Chez les distributeurs, l'heureux gagnant est Twentieth Century Fox. Haut la main, de manière insolente, avec plus de 10 millions d'entrées de plus sur le suivant. 28 747 821 entrées ont été cumulées par la major avec des films comme LA PLANETE DES SINGES : L'AFFRONTEMENT (3 778 115 entrées), DRAGONS 2 (3 366 761 entrées), X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST (3 285 735 entrées), RIO 2 (3 260 302 entrées), LE LABYRINTHE (3 126 606 entrées) ou encore GONE GIRL (1 897 947 entrées) pour ne citer que les films du top 30.



DES FAITS, DES FAITS, DES FAITS...

Quelques faits pour briller dans les diners.

Cette année 2014 respire bon la marseillaise : 3 films français aux trois premières places, 9 dans les 20. L'année a été très belle pour les productions hexagonales puisqu'elles affichent une PDM de 44% (contre 45% pour les productions américaines).

La comédie est le genre roi du cinéma français : sur les 13 films du top 31, 8 sont des comédies pures, 2 sont des comédies qui tirent la petite larme (SAMBA, LA FAMILLE BELIER) et seulement 3 évoluent dans des genres différents à savoir l'action fantastique (LUCY), la romance fantastique (LA BELLE ET LA BETE) et le biopic (YVES SAINT LAURENT).

Côté US, les franchises continuent à faire leur beurre. Sur les 11 films américains du top 20, seuls 3 films ne sont pas des franchises. Et parmi ces 3 films, 2 le seront (LE LABYRINTHE, LES GARDIENS DE LA GALAXIE).

Il faut aller du côté des auteurs pour trouver un peu d'originalité : Christopher Nolan avec INTERSTELLAR (2 612 754 entrées), David Fincher avec GONE GIRL, Steve McQueen avec 12 YEARS A SLAVE (1 696 935 entrées) et, plus loin, Wes Anderson avec THE GRAND BUDAPEST HOTEL (1 472 246 entrées).

Parmi toute cette ribambelle de films US, nous dénombrons 4 films Marvel. Les spectateurs français sont toujours aussi friands d'aventures de super héros. Si THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D'UN HEROS (2 323 393 entrées) ne retrouvera jamais les niveaux de Sam Raimi, CAPTAIN AMERICA LE SOLDAT DE L'HIVER a presque doublé ses entrées (1 922 594 entrées), LES GARDIENS DE LA GALAXIE a trouvé sa place (2 394 069 entrées) et X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST est l'épisode de la franchise X-MEN le plus lucratif (3 285 735 entrées).

Cité comme une des raisons aux mauvaises performances du box-office outre atlantique, le manque de film d'animation dans le top 30 est assez étonnant par rapport aux années précédentes. Nous n'en dénombrons que 4 dans le top 30 contre 7 l'année dernière : DRAGONS 2, RIO 2, ASTERIX - LE DOMAINE DES DIEUX (2 867 406 entrées à ce jour) et LES PINGOUINS DE MADAGASCAR (1 934 740 entrées à ce jour). Allez soyons sports, rajoutons PADDINGTON (2 449 906 entrées à ce jour) dans la liste.

Dans notre grande mansuétude citons également LA GRANDE AVENTURE LEGO (1 513 034 entrées), trente quatrième, MINUSCULE LA VALLEE DES FOURMIS PERDUES (1 464 577 entrées), trente septième, M. PEABODY ET SHERMAN LES VOYAGES DANS LE TEMPS (1 415 690 entrées), trente huitième et OPERATION CASSE-NOISETTE (1 192 627 entrées), quarante septième.

Donc 5 films mais seulement 3 américains dans le top 30 (contre 7 l'année dernière). Il est assez valorisant pour le cinéma français d'être à l'origine d'ASTERIX - LE DOMAINE DES DIEUX (SND) et de PADDINGTON (Studiocanal). Ces deux films ont surperformé sur la cible jeunesse et se battent avec force sur un créneau généralement monopolisé par les américains.



Premier film art et essai : 12 YEARS A SLAVE...

Le film de "meuf" est toujours aussi attrayant : SOUS LES JUPES DES FILLES (1 389 147 entrées), TRIPLE ALLIANCE (810 692 entrées), JAMAIS LE PREMIER SOIR (804 910 entrées), BANDE DE FILLES (291 846 entrées) ou encore LES GAZELLES (293 926 entrées).

La comédie américaine peut finalement s'exporter dans l'hexagone. Et il n'y a plus que Ben Stiller et Jim Carrey qui peuvent y réaliser des entrées. Si le premier a plutôt réussi avec LA VIE REVEE DE WALTER MITTY (973 006 entrées), le second s'est écroulé avec DUMB & DUMBER DE (283 428 entrées). Ce sont finalement les enfants de Judd Apatow qui ont tiré leur épingle du jeu : Seth Rogen, Jonah Hill et Jason Segel ont su porter NOS PIRES VOISINS (723 290 entrées), 22 JUMP STREET (546 565 entrées) et SEX TAPE (531 501 entrées) sur leurs épaules.

Quelques auteurs en verve : Woody Allen va toujours aussi bien. Il a cumulé 1 056 158 entrées avec MAGIC IN THE MOONLIGHT. Citons également Stephen Frears, de retour en forme avec PHILOMENA (729 511 entrées) et les frères Dardenne avec DEUX JOURS, UNE NUIT (511 593 entrées).







TOP SURPRISE

Première surprise, BABYSITTING a cumulé un impressionnant 2 358 733 spectateurs. Ce PROJET X meets VERY BAD TRIP à la française a en effet déjoué les pronostics qui ne lui donnait pas le tiers des entrées qu'il a finalement réalisé.

L'année dernière, CONJURING LES DOSSIERS WARREN nous avait sacrement foutu les jetons. Cette année, c'est autour d'ANNABELLE, spin off de CONJURING, de nous effrayer sévèrement. Et le succès est au rendez-vous : 1 538 114 spectateurs. Un score impressionnant pour un film de genre. Le plus gros succès de ces dix dernières années.

Les films de Wes Anderson semblaient être plafonnés à 500 000 spectateurs. C'est trois fois plus de spectateurs qui se sont déplacés dans les salles pour applaudir THE GRAND BUDAPEST HOTEL (1 472 246 entrées).

Oscar du meilleur film pour 12 YEARS A SLAVE (1 696 935 entrées). Palme d'Or à Cannes pour WINTER SLEEP (341 206 entrées) et prix du jury pour MOMMY (1 132 992 spectateurs). Ces trois films ont concrétisés en chiffres la notoriété qu'ils ont acquise dans les grandes cérémonies.

NOS ETOILES CONTRAIRES a réussi à dépasser le million de spectateurs (1 037 193 entrées). Encore un joli coup de Twentieth Century Fox qui a su s'appuyer sur la nouvelle star Shailene Woodley.

Toujours en exploitation, LES HERITIERS a dépassé les 400 000 spectateurs et peut viser les 500 000. Une bonne surprise pour un film plus que nécessaire. Nous pouvons citer également, avec la même nécessité, l'excellent résultat de LA COUR DE BABEL (190 402 entrées).

Primé à Sundance et Deauville, WHIPLASH sentait bon le succès arty. Avec déjà 260 792 entrées, le succès est confirmé par les chiffres.

Autre belle performance de fin d'année, A MOST VIOLENT YEAR peut espérer atteindre les 400 000 entrées.

Citons également BOYHOOD et ses 255 010 entrées. Filmé sur 12 ans, le film a réalisé un excellent résultat malgré ses 2h44.

Remarqué à la quinzaine des réalisateurs, LES COMBATTANTS a cumulé 393 408 entrées. L'été a été clément avec les films indépendants français puisqu'à LES COMBATTANTS, nous pouvons également ajouter le très beau parcours de MAESTRO (215 314 entrées), PARTY GIRL (192 479 entrées) et bien évidement d'HIPPOCRATE sur lequel nous reviendrons.

Plus tard dans l'année, BANDE DE FILLES (291 846 entrées) et QU'ALLAH BENISSE LA FRANCE (164 324 entrées à ce jour) ont su également porter haut l'étendard du film indépendant français estampillé DIRE.



LE PACTE-OLE

Surprise de taille donc pour les 912 105 entrées d'HIPPOCRATE. Le pacte a su brillamment capitaliser sur le buzz soufflant depuis la croisette et Angoulême. Le bouche à oreille à fait le reste.

Le distributeur a par ailleurs passé une excellente année. En effet, en plus d'HIPPOCRATE nous pouvons également citer parmi ses 16 films distribués en salle (un nombre conséquent pour un indépendant) les succès de LULU FEMME NUE (497 862 entrées), JIMMY'S HALL (451 602 entrées), un bon Jim Jarmusch, ONLY LOVERS LEFT ALIVE (306 380 entrées), LE SEL DE LA TERRE (332 130 entrées) et TIMBUKTU (483 282 entrées) encore en exploitation.

Autre distributeur en verve, une habitude désormais, Memento Films Distribution a étonné tout le monde avec les 501 089 entrées d'IDA auxquelles nous pouvons ajouter les 341 206 entrées de la palme d'Or WINTER SLEEP (3h16 !), les 205 124 entrées de l'Ours d'Or BLACK COAL et les 169 874 de MY SWEET PEPPER LAND.



TOP STARS

Christian Clavier est la star de 2014. Et oui... oui oui oui. Il a été bien évidemment à l'affiche de QU'EST-CE QU'ON A FAIT AU BON DIEU ? mais aussi de LE GRIMOIRE D'ARKANDIAS (589 680 entrées) et plus récemment de UNE HEURE DE TRANQUILLITE (528 215 spectateurs en première semaine). Une année compléte, sans bavures.

Autre star de 2014, un peu plus glam cette fois ci, Scarlett Johansson a été à l'affiche de LUCY mais aussi de HER (uniquement par la voix) (464 212 entrées) et du troublant UNDER THE SKIN (141 666 entrées). Restons dans le glam avec Matthew McConaughey qui a cumulé 380 006 entrées avec DALLAS BUYERS CLUB et 2 612 754 entrées avec INTERSTELLAR.

Le prodige québéquois Xavier Dolan a également marqué les esprits cette année. Il y a eu en début d'année TOM A LA FERME (139 442 entrées) mais c'est surtout avec MOMMY et ses 1 132 992 spectateurs qu'il a affolé les compteurs et assis sa crédibilité en salle.

Shailene Woodley a réussi à se faire un nom cette année. Elle a porté le blockbuster DIVERGENTE (1 492 110 entrées) et la surprise NOS ETOILES CONTRAIRES. Elle a également été au générique de WHITE BIRD (54 290 entrées) et de l'injustement peu vu THE SPECTACULAR NOW (18 715 entrées). Jennifer Lawrence a donc une concurrente.

Dany Boon comme on a pu le voir se porte toujours bien. Franck Dubosc a également vécu une année pleine : FISTON (1 922 868 entrées) et BARBECUE (1 600 584 entrées). Kev Adams a confirmé avec FISTON les espoirs placés en lui après LES PROFS.

Enfin, Jean Dujardin (LA FRENCH, déjà 1,5 millions d'entrées et MONUMENTS MEN 1 288 384 entrées) et Omar Sy (SAMBA) sont toujours nos deux grandes stars françaises.



BYE BYE LOVE

Ce fut le dernier film du maitre. Alain Resnais nous a offert AIMER BOIRE ET CHANTER (312 688 entrées) avant de s'éteindre.

Paul Walker sera encore à l'affiche de FAST & FURIOUS 7. On aura pu aussi l'apprécier cette année dans BRICK MANSIONS (319 412 entrées).

Philip Seymour Hoffman nous a quitté brutalement, rendant sa prestation dans UN HOMME TRES RECHERCHE (210 896 entrées) encore plus puissante.

Toute aussi brutale, la mort de Robin Williams laisse un grand vide. Nous aurons pu encore l'apprécier cette année dans THE FACE OF LOVE (16 043 entrées) avant de le retrouver une dernière fois dans LA NUIT AU MUSEE : LE SECRET DES PHARAONS.






WITH GREAT POWER COMES GREAT RESPONSABILITY

En créant de l'attente, le succès peut tuer le succès. En tout cas, une vision du succès. L'exigence est à son comble. Et la déception chez les spectateurs peut alors être très cruelle. Et se traduire dans les chiffres. Beaucoup de films étaient attendus cette année. Certains n'ont donc pas su répondre aux attentes placées en eux.

Trois ans après INTOUCHABLES, Eric Toledano et Olivier Nakache étaient forcément très attendus avec leur nouveau film, SAMBA, qui plus est également avec leur star Omar Sy. Les 3 109 353 entrées cumulés par ce dernier ne sont pas mauvaises, loin s'en faut, mais nous ne pouvons pas ne pas être un poil déçus. Les attentes étaient très hautes. Peut être trop.

Dany Boon sera attendu toute sa vie. Il ne fallait pas réaliser le deuxième plus gros succès de tous les temps et le premier français. SUPERCONDRIAQUE fait quand même ses 5 millions d'entrées mais nous ne pourrons pas nous empêcher de mentionner que c'est beaucoup moins bien que BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS, normal, mais aussi que RIEN A DECLARER, sa précédente comédie.

LES TROIS FRERES fut un énorme succès qui permit même aux Inconnus de glaner un César du meilleur premier film. Avec 2 289 408, LES 3 FRERES LE RETOUR n'aura pas été le jackpot attendu.

De retour après ses deux LOL, Lisa Azuelos nous proposait UNE RENCONTRE entre Sophie Marceau et François Cluzet. Malheureusement, cette rencontre n'a pas intéressé grand monde (460 356 entrées).

Nous ne l'avions pas revu depuis LADY CHATTERLEY (421 952 entrées). Pascale Ferran était de retour cette année avec BIRD PEOPLE. Un retour décevant (149 788 entrées).

LES BEAUX GOSSES (910 795 entrées) fut un énorme succès. Riad Sattouf était donc très attendu avec JACKY AU ROYAUME DES FILLES. De belles espérances non concrétisées dans les chiffres (118 604 entrées).

Le succès de LE PRENOM fut phénoménal (3 347 881 entrées). Mathieu Delaporte et Alexandre de la Patelliére, dans un tout autre genre, subissent un lourd tribut avec UN ILLUSTRE INCONNU (107 561 entrées).

Emmanuel Mouret a également tenté le changement de genre. Sans succès. UNE AUTRE VIE a cumulé 56 327 entrées.

Gardons la plus grosse claque pour la fin. Après l'Oscar et 3 064 873 entrées pour THE ARTIST, Michel Hazanavicius a eu un réveil difficile avec THE SEARCH qui n'a cumulé qu'un tout petit 69 936 entrées.

D'autres films ont créé du buzz ... sans résultats :

Primé à l'Alpe d'huez, SITUATION AMOUREUSE : C'EST COMPLIQUE n'a réuni que 340 199 spectateurs.

Miné par le piratage, THE RAID 2 : BERANDAL n'a cumulé que 97 329 entrées

Primé à Deauville et coup de coeur du public, STATES OF GRACE n'a pourtant pas réussi à dépasser les 100 000 spectateurs (91 214 entrées).

Adulé avec le moyen métrage UN MONDE SANS FEMMES, Guillaume Brac n'a pas concrétisé toutes nos attentes lors de son passage au long. TONNERRE n'a cumulé que 56 741 entrées.

Gros buzz à Toronto, sélectionné à Sundance, EDEN n'a cumulé qu'un tout petit 51 001 entrées.
Très remarqué à Cannes, MANGE TES MORTS - TU NE DIRAS POINT a finalement peu décollé (40 858 entrées).

Primés en sections parallèles, WHITE GOD (35 925 entrées) et THE TRIBE (14 759 entrées) n'ont pas su attirer le public.

Quant à LOCKE, qui avait créé le buzz depuis Venise, on n'avait même pas remarqué qu'il était sorti (10 555 entrées).



LE VRAI FAUX COME BACK ?

Avons-nous assisté, en cette année 2014, au come-back de Keanu Reeves ? Ni 47 RONIN (242 225 entrées), ni JOHN WICK (401 219 entrées) n'ont réellement convaincus en salle. Une amorce de come-back alors...

THE CANYONS (16 574 entrées) allait-il être le film de la rédemption pour l'actrice Lindsay Lohan ? Et bien non ! Son retour sur le devant de la scène n'est toujours pas définitif. Toujours en rehab la petite.



HAUTE TENSION

Il y a eu des petites tensions dans le cinéma français. Déjà il y a un contexte (salaires, chronologie des médias, Netflix...) et puis il y a les petites histoires.

La petite histoire autour d'Yves Saint Laurent avec le biopic officiel et le non officiel.

La petite histoire autour de BENOIT BRISEFER : LES TAXIS ROUGES (117 991 entrées) qui est le premier film français à notre connaissance non signé par son réalisateur.

La petite histoire autour de GRACE DE MONACO (297 080 entrées), et les tensions entre Olivier Dahan et Harvey Weinstein.

Bref, tendu tendu tout ça...



IL N'EN RESTERA QU'UN

Saint Laurent vs Saint Laurent. Hercule vs Hercule. Des ours contre des ours. Qui l'a emporté ? Il n'en restera qu'un...

YVES SAINT LAURENT (1 639 214 entrées) de Jalil Lespert a nettement pris le dessus sur le SAINT LAURENT (356 553 entrées) de Bertrand Bonello.

HERCULE (795 315 entrées), avec The Rock (Dwayne Johnson) a clairement pris le dessus sur LA LEGENDE D'HERCULE (236 613 entrées) de Renny Harlin.

GRIZZLY (367 333 entrées) de Disney a gentiment pris le dessus sur TERRE DES OURS d'Orange studio (91 407 entreées).



TOP FLOP

Allez le moins bon pour la fin...

Warner Bros. devrait certainement revoir sa politique de films français. Aussi bien SMS (293 089 entrées) que THE SEARCH (69 936 entrées) et COLT 45 (65 387 entrées) ont été des échecs voire des échecs cuisants. TU VEUX OU TU VEUX PAS a rehaussé un peu le niveau (1 059 794 entrées) mais globalement le constat est décevant.

Des chouchous des cinéphiles français n'ont pas su trouver la voie du succès : Tommy Lee Jones (THE HOMESMAN, 323 331 entrées), Clint Eastwood (JERSEY BOYS, 216 262 entrées), Alexander Payne (NEBRASKA, 114 363 entrées), Lars Von Trier (NYMPHOMANIAC - VOLUME 1, 101 439 entrées, NYMPHOMANIAC - VOLUME 2, 72 147 entrées), Terry Gilliam (ZERO THEOREM, 77 046 entrées), Jason Reitman (LAST DAYS OF SUMMER, 67 326 entrées, MEN, WOMEN & CHILDREN, 30 786 entrées) etc etc...


Et puis... au hasard...

GODZILLA (1 361 689 entrées), NOE (1 318 800 entrées), EDGE OF TOMORROW (1 239 848 entrées), PLANES 2 (1 042 961 entrées), HERCULE (795 315 entrées), TRANSCENDANCE (780 148 entrées), POMPEI (715 284 entrées), ROBOCOP (681 869 entrées), NEED FOR SPEED (464 559 entrées), THE RYAN INITIATIVE (452 685 entrées), SIN CITY : J'AI TUE POUR ELLE (376 375 entrées), BLACK STORM (322 887 entrées), ALBERT A L'OUEST (261 581 entrées), REC 4 APOCALYPSE (256 539 entrées), THE GIVER LE PASSEUR (255 933 entrées), COMMENT TUER SON BOSS 2 ? (228 365 entrées), LA LEGENDE D'HERCULE (236 613 entrées), DU SANG ET DES LARMES (235 370 entrées), DANS L'OMBRE DE MARY - LA PROMESSE DE WALT DISNEY (228 731 entrées), DUO D'ESCROCS (184 425 entrées), MATCH RETOUR (135 126 entrées), LE JUGE (120 824 entrées),...

JACK ET LA MECANIQUE DU COEUR (520 287 entrées), AVIS DE MISTRAL (480 939 entrées), MEA CULPA (475 425 entrées), LE PERE NOEL (466 033 entrées), ON A MARCHE SUR BANGKOK (398 216 entrées), LES FRANCIS (394 234 entrées), FASTLIFE (341 914 entrées), SMS (293 089 entrées), L'EX DE MA VIE (264 057 entrées), BREVES DE COMPTOIR (204 028 entrées), LE DERNIER DIAMANT (135 840 entrées), A COUP SUR (129 656 entrées), BODYBUILDER (57 549), DIVIN ENFANT (40 169 entrées), LA VOIE DE L'ENNEMI (39 116 entrées), KIDON (27 371 entrées)...



JE SUIS CHARLIE

Pour conclure ce bilan nous ferons une mention spéciale au documentaire sorti en salle cette année, CARICATURISTES, FANTASSINS DE LA DEMOCRATIE : 10 146 entrées. Certes ... mais ...

On s'en fout des chiffres finalement parfois.


Florestan La Torre, le 09/01/2015, pour www.cbo-boxoffice.com