23 novembre 2020
News

Catherine Deneuve dans la terrible jungle !

Un film de Hugo Benamozig et David Caviglioli

Distribué par Apollo Films

Avec Catherine Deneuve, Vincent Dedienne, Alice Belaïdi et Jonathan Cohen

AU CINÉMA LE 29 JUILLET

Synopsis : Eliott (Vincent Dedienne), jeune chercheur naïf, part étudier les Otopis, un peuple mystérieux d’Amazonie. C’est aussi l’occasion pour lui de s’éloigner de l’emprise de sa mère, la possessive Chantal de Bellabre (Catherine Deneuve). Mais celle-ci, inquiète pour lui, décide de partir à sa recherche en s’aventurant dans l’étrange forêt amazonienne.

A propos de Catherine Deneuve :

Catherine Deneuve, de son vrai nom Catherine Dorléac, est née le 22 octobre 1943. Son père, Maurice Dorléac, s'était déjà fait un nom au théâtre et sa mère, née Deneuve, était également comédienne. Sa sœur, Françoise Dorléac, décédée tragiquement en 1967, était son aînée de dix-huit mois. la jeune Catherine débute à l'écran à l'âge de 13 ans, lancée par Roger Vadim, pygmalion des stars féminines. Mais c'est grâce à Jacques Demy que Catherine Deneuve, jolie blonde dans la lignée des Dany Saval et Mireille Darc de l'époque, connaît la renommée. La Palme d'or à Cannes pour "Les parapluies de Cherbourg" n'y est évidemment pas pour rien, tout comme le succès rencontré par la film dans le monde entier.

L'image de la jolie jeune fille, blonde et lisse, telle qu'elle apparaît dans "Les parapluies de Cherbourg", n'a pas fini de hanter la comédienne, malgré un désir de sa part, dès le début, de jouer en des eaux plus troubles : l'exemple le plus frappant étant évidemment sa composition de schizophrène frigide dans le londonien "Répulsion", signé Roman Polanski. Plus tard, Luis Buñuel continuera à explorer les sombres dessous de la beauté féminine, telle qu'elle en est l'archétype. Dans "Belle de jour", il en fait une jeune femme de bonne famille aux fantasmes inavouables, qui s'adonne à la prostitution par pur désir. "Tristana" la plonge bientôt dans l'Espagne aristocratique où, jeune pupille, elle se livre sans détour à son tuteur puis se retrouve amputée d'une jambe. Ces années seront, cinématographiquement parlant, les plus belles de la comédienne, qui suscite le désir des plus grands cinéastes, et provoque les rencontres les plus magiques, dont bientôt Jacques Demy à nouveau, qui lui confie le rôle-titre de "Peau d'âne". 

Lire la suite...

ça peut vous interesser

Jean-Paul Rappeneau : La rencontre

Rédaction

Parents d’Elèves : Bonne humeur et leçon de vie

Rédaction

Parents d’élèves : Résultat encourageant

Rédaction