News

Bande-annonce : Under The Skin

Under The Skin

Un film réalisé par Jonathan Glazer

Avec Scarlett Johansson, Jeremy McWilliams, Lynsey Taylor Mackay

Distribué par Diaphana Distribution



A propos du film

Ce qu'on peut dire de "Under The Skin", de Jonathan Glazer, c'est que ce n'est pas le film qui gagnera le prix du public. Attendez. Je ne dis pas que le film est mauvais, bien au contraire. Il est bon, et même excellent, mais pas dans une catégorie qui séduit les foules : L'étrangeté poétique.

En effet, ce que "Under The Skin" nous propose, c'est un trip visuel, une virée sensorielle dans la peau d'une extraterrestre incarnée par Scarlett Johansson. Dans une séquence d'ouverture mémorable, on nous montre sa genèse. Le reste du récit, Johansson déambule dans son enveloppe corporelle, allant de lieu en lieu, cherchant un homme après un autre. Elle évolue dans un nouvel univers qui n'est pas le sien et ses comportements sont décalés, malgré sa volonté de se fondre dans la masse.

Les lumières de ce film sont excellentes et sont le reflet du travail esthétique incroyable apporté aux séquences où Scarlett Johansson envoûte les hommes qu'elle rencontre. La musique, elle, est à l'image du personnage principal, belle et terrifiante,  prenant aux tripes tant elle est brillante, ce qui compense plus que largement le peu de dialogues.

Les temps forts de ce long métrage sont profondément marqués par ce thème musical lancinant qui hante par son aura tranchante. Calme et dérangeant, notre imagination peut vraiment s'imprégner de la beauté de certains plans, certaines séquences, dans une ambiance sombre et élégante, mais qui donne réellement au spectateur le temps de se mettre à la place du personnage central pour tenter de comprendre ce qu'il traverse.

"Under The Skin" n'est de toute évidence pas pour tout le monde. Il est très singulier et par conséquent ne peut être apprécié de tous. Pour aller le voir, ne soyez pas motivés, mais curieux et ouverts d'esprit avec une envie de découvrir quelque chose de nouveau et différent. Aussi irréaliste que l'intrigue puisse paraître, le fantasmagorique est contre-balancé par une narration classique et un aspect réaliste donné aux images (excepté aux séquences stylisées évoquées plus haut).  

Lire la suite...

ça peut vous interesser

Black Widow avec Scarlett Johansson

Rédaction

Médecin de nuit : Une nuit pour changer de vie

Rédaction

Été 85 : Du soleil en Blu-ray !

Rédaction