Alec Baldwin

alec-baldwyn

Nationalité : Américain
Métier : Acteur , Producteur
Dernier film : Baby Boss 2
Crédits photographiques : Universal Pictures International France
Portrait mis à jour le : 22 octobre 2021

PORTRAIT

Deuxième d’une famille de six enfants, Alexander Rae Baldwin III naît à Massapequa, bourgade de Long Island, dans l’État de New York, le 3 mars 1958. Son grand-père est un célèbre avocat et son père, Alexander Rae Baldwin II, un professeur respecté.

Doté d’un quotient intellectuel au-dessus de la moyenne, il fait des études poussées de droit et de sciences politiques à la George Washington University. Athlète complet, il pratique également de nombreux sports, ce qui lui permettra, lorsqu’il sera acteur, de réaliser lui-même la plupart de ses cascades.

Très tôt, il est attiré par le cinéma. À sept ans, il réalise et interprète un film amateur sur Frankenstein. Après ses études «sérieuses», il suit des cours d’art dramatique à l’université de New York et s’initie à la méthode de l’Actor’s Studio sous la tutelle de Lee Strasberg. Il ne méprise pas la télévision, qu’il considère comme une bonne école. On le voit notamment dans "The Doctors" et "Knots Landing". Il préfère cependant la rigueur du théâtre et se produit régulièrement sur scène à Broadway (« Serious Money », « La mégère apprivoisée »…).

Tout au long de sa carrière, Alec Baldwin obtiendra dans ce domaine plusieurs récompenses : le Theatre World Award en 1986 pour « Loot » de Joe Orton, l’Obie Award en 1990 pour « Prelude to a Kiss» , qu’il reprendra l’année suivante au cinéma, et enfin une nomination au Tony Award pour «Un tramway nommé Désir». Au cinéma, il débute dans "Forever Lulu", pâle imitation, par le réalisateur israélien Amos Kollek, de "Recherche Susan Désespérément". Mais, dès l’année suivante, on le remarque en mafioso époux de Michelle Pfeiffer dans "Veuve mais pas trop"" de Jonathan Demme, qui l’a choisi de préférence à Ray Liotta.

Intelligent et plein d’humour, Alec Baldwin s’amusera à décliner ce personnage de beau garçon volontiers macho et pas très futé à travers une série de comédies (le compagnon infidèle de Melanie Griffith dans "Working Girl", le mari de Geena Davis dans "Beetlejuice"…). Ses apparitions dans des emplois secondaires ne passent pas inaperçus : le cousin prédicateur de Jerry Lee Lewis dans "Great Balls Of Fire !", le producteur de radio dans "Talk Radio" d’Oliver Stone, lequel voit en lui « un Cary Grant prolétaire ».

En 1990, après avoir refusé "Always" de Steven Spielberg et "Henry & June" de Philip Kaufman, il accepte, avec quelques réticences, le rôle de l’analyste de la CIA Jack Ryan dans "À la poursuite d'Octobre Rouge", que Harrison Ford venait de refuser. Le film fait de lui une vedette. On lui offre 4 millions de dollars pour tourner la suite, "Jeux de Guerre". Il en exige 4 et demi et n’en démord pas. Du coup, les producteurs préfèrent embaucher Harrison Ford… pour 9 millions de dollars (mais il est plus connu). 

En 1991, Alec Baldwin rencontre Kim Basinger sur le tournage de "La Chanteuse et le Milliardaire". Jusqu’alors réputé (de même que ses frères acteurs William et Stephen) pour ses bonnes fortunes féminines, il tombe sous son charme et l’épouse. Trois ans plus tard, il tournera de nouveau avec elle dans "Guet-apens", remake du film de Sam Peckinpah avec Steve McQueen et Ali MacGraw.

Exigeant, tatillon, très critique vis à vis de lui-même, Alec Baldwin s'est forgé, au fil des années, une réputation d’acteur difficile. Néanmoins, des réalisateurs de renom continuent de le réclamer (ainsi Woody Allen pour "Still Alice") et ses prestations, quoique brèves, restent inoubliables, comme dans la scène d’ouverture de "Glengarry" (qui n’existait pas dans la pièce d’origine).

L'été dernier, on a retrouvé Alec Baldwin prêtant sa voix dans le film "Baby Boss 2". Puis, en ce 22 octobre, c'est le drame absolu ! Le voici impliqué dans un accident mortel avec arme à feu, au cours du tournage du film "Rust", un western réalisé par Joel Souza.

(Sources consultées : dossier de presse des films cités).

FILMOGRAPHIE

1987 - Forever, Lulu (Amos Kollek)
1988 - Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
1988 - Working Girl (Mike Nichols)
1988 - Beetlejuice (Tim Burton)
1988 - La Vie en plus (John Hughes)
1988 - Talk radio (Oliver Stone)
1989 - Great balls of fire! (Jim McBride)
1989 - A la poursuite d'Octobre rouge (John McTiernan)
1990 - Miami blues (George Armitage)
1990 - Alice (Woody Allen)
1991 - La Chanteuse et le milliardaire (Jerry Rees)
1992 - Le Baiser empoisonné (Norman Rene)
1992 - Glengarry (James Foley)
1993 - Malice (Harold Becker)
1993 - Guet-apens (Roger Donaldson)
1994 - The Shadow (Russell Mulcahy)
1995 - Instant de bonheur (James Foley)
1995 - A Streetcar Named Desire (Glenn Jordan)
1996 - Vengeance froide (Phil Joanou)
1996 - Looking for Richard (Al Pacino)
1995 - La Jurée (Brian Gibson)
1996 - Les Fantômes du passé (Rob Reiner)
1997 - Code Mercury (Harold Becker)
1997 - A couteaux tirés (Lee Tamahori)
1998 - Coup de foudre à Notting Hill (Roger Michell)
1999 - Comme un voleur (Scott Sanders)
1999 - Les Années lycée (Michael Corrente)
2000 - Séquences et conséquences (David Mamet)
2001 - Pearl Harbor (Michael Bay)
2001 - Comme chiens et chats (Lawrence Guterman)
2001 - Final fantasy, les créatures de l'esprit (Monotori Sakakibara)
2001 - Pluto Nash (Ron Underwood)
2002 - Lady Chance (Wayne Kramer)
2002 - Le Chat chapeauté (Bo Welch)
2003 - La Cible oubliée (Ben Bolt)
2003 - The Last Shot (Jeff Nathanson)
2003 - Polly et moi (John Hamburg)
2004 - Aviator (Martin Scorsese)
2005 - Rencontres à Elizabethtown (Cameron Crowe)
2006 - Courir avec des ciseaux (Ryan Murphy)
2004 - Braqueurs amateurs (Dean Parisot)
2006 - Les infiltrés (Martin Scorsese)
2007 - Une fille à la page (Entre lui et moi) (Marc Klein)
2006 - Raisons d'Etat (Robert De Niro)
2007 - Sexy devil (Alec Baldwin)
2008 - Madagascar 2 (Tom McGrath)
2007 - La copine de mon meilleur ami (Howard Deutch)
2009 - Ma vie pour la tienne (Nick Cassavetes)
2009 - Pas si simple (Nancy Meyers)
2012 - Les Cinq légendes (William Joyce)
2012 - Rock Forever (Adam Shankman)
2012 - To Rome with Love (Woody Allen)
2013 - Blue Jasmine (Woody Allen)
2014 - Still Alice (Richard Glatzer)
2015 - Mission : Impossible Rogue Nation (Christopher McQuarrie)
2015 - Welcome Back (Cameron Crowe)
2015 - Andròn The Black Labyrinth (Francesco Cinquemani)
2015 - Seul contre tous (Peter Landesman)
2017 - Baby Boss (Tom McGrath)
2018 - Before you know it (Hannah Pearl Utt)
2018 - BlacKkKlansman J'ai infiltré le Ku Klux Klan (Spike Lee)
2019 - Brooklyn Affairs (Edward Norton)
2021 - Chick Fight (Paul Leyden)
2021 - Baby Boss 2 (Tom McGrath)

Tous nos contenus sur "Alec Baldwin"