1 décembre 2021

Ben Kingsley

ben-kingsley-locked-down

Nationalité : Britannique
Métier : Acteur
Dernier film : Locked Down
Crédits photographiques : Warner Bros. France
Portrait mis à jour le : 30 avril 2021


PORTRAIT

Formé au théâtre, pensionnaire de la Royal Shakespeare Company, Ben Kingsley débute au cinéma en 1972 dans Fear is the Key de Michael Tuchner. Après plusieurs téléfilms britanniques, dont "Hard Labour" de Mike Leigh, il décroche en 1982 l'Oscar du Meilleur acteur pour son interprétation de Mahatma Gandhi, célèbre leader pacifiste de la Révolte Indienne, dans "Gandhi", fresque historique de Richard Attenborough. Spécialiste des biopics, notamment sur scène et à la télévision, Ben Kingsley s'illustre sur grand écran en figurant aux génériques de nombreux films écrits par Harold Pinter, dont "Trahison conjugale" (1983). En 1987, il tourne "Maurice", une romance signée James Ivory, puis ose, un an plus tard, la comédie parodique avec "Elémentaire, mon cher... Lock Holmes", aux côtés de Michael Caine.

Acteur de composition, Ben Kingsley varie radicalement ses personnages de film en film : gangster notoire dans "Bugsy" (Barry Levinson, 1991), champion d'échecs dans "A la recherche de Bobby Fisher" (1993), il est un ancien tortionnaire dans "La Jeune Fille et la Mort" (Roman Polanski, 1994) ou encore un scientifique dans "La Mutante" (1995). Mais pour le grand public, il reste surtout Itzhak Stern, le comptable juif de "La Liste de Schindler" de Steven Spielberg, réalisé en 1993.

A 59 ans, Ben Kingsley est à nouveau nommé aux Oscars pour son personnage de malfrat dans "Sexy Beast" de Jonathan Glazer. Sa popularité ne cesse de croître : Steven Spielberg fait ainsi à nouveau appel à lui pour qu'il prête sa voix à l'un des personnages de "A.I. Intelligence artificielle" (2001). On le voit ensuite à l'affiche des "Sentinelles de l'air" et de "Suspect Zero" (2005), un thriller dans lequel il campe un énigmatique personnage aux côtés d'Aaron Eckhart et de Carrie-Anne Moss. En 2005, Roman Polanski, onze ans après "La Jeune Fille et la Mort", le dirigeait une nouvelle fois pour son "Oliver Twist".

En 2005 et 2006, il enchaine les seconds rôles mais cela ne l'empêche pas d'étendre son potentiel d'acteur dans des films comme "BloodRayne", "Slevin" ou "Les Dix Commandements", dans lequel il prête sa voix en tant que narrateur, avant de jouer aux côtés de Colin Firth dans le film d'action "La Dernière Légion" en 2007. L'année suivante, le réalisateur Jonathan Levine lui confie le premier rôle du Docteur Squires dans "Wackness", comédie dramatique dont c'est le premier scénario du réalisateur. Il campe ensuite un personnage plus sérieux et plus sombre dans "Transsiberian", de Brad Anderson, avant d'accepter également de donner la réplique à Jim Sturgess devant la caméra de la canadienne Kari Skogland, dans le thriller dramatique "La Guerre de l'ombre".

L'année 2010 est celle où on le voit incarner, encore une fois un docteur, mais plus ambigu et davantage manipulateur face à Leonardo DiCaprio et Mark Ruffalo. Sous la direction de Martin Scorsese, Ben Kingsley y retrouve l'actrice Emily Mortimer avec qui il avait déjà joué dans "Transsiberian". Très bien accueilli par la presse et les spectateurs, "Shutter Island" est considéré comme le film de l'année. Ben Kingsley continue sa carrière d'acteur en acceptant des projets de courts métrages comme "Aral". "El mar perdido" pour lequel il prête sa voix, ou des films indépendants avec "Teen Patti", de la réalisatrice indienne Leena Yadav.

Le réalisateur Mike Newell lui propose le rôle de Nizam dans le film d'action et d'aventure à gros budget "Prince of Persia : les sables du temps" aux côtés de Jake Gyllenhaal et Gemma Arterton. Il retrouve ensuite Martin Scorsese en 2011 pour un projet des plus surprenants. En effet, le réalisateur américain s'essaie au film pour enfants et en 3D avec "Hugo Cabret", dans lequel il confie le personnage de Georges Méliès à l'acteur britannique, dans le Paris des années 1930. Ben Kingsley partage l'affiche avec le controversé et populaire Sacha Baron Cohen et l'enfant Asa Butterfield. Toujours en 2011, il retrouve justement l'humoriste Sacha Baron Cohen dans l'hilarant "The Dictator", puis change de registre l'année suivante en incarnant le terrible méchant d'"Iron Man 3".

Après "La Stratégie Ender" pour laquelle il était associé à Harrison Ford, il a participé à la grande fresque qu'est "Exodus : Gods and Kings" mise en scène par Ridley Scott. De nombreux rôles ont suivi dont celui d'un homme d'affaires agonisant dans "Renaissances", de Tarsem Singh, mais, depuis plusieurs années, rares sont les productions qui ont marqué les esprits. Peut-être avec le nouveau film de Doug Liman, "Locked Down", qui sortira prochainement ?

FILMOGRAPHIE

1973 - Hard Labour (Mike Leigh)

1973 - Six minutes pour mourir (Michael Tuchner)

1982 - Gandhi (Richard Attenborough)

1982 - Les Joyeuses Commères de Windsor (David Hugh Jones)

1983 - Trahison conjugale (David Hugh Jones)

1985 - Harem (Arthur Joffé)

1985 - Turtle Diary (John Irvin)

1987 - Maurice (James Ivory)

1988 - Elementaire, mon cher... Lock Holmes (Thom Eberhardt)

1988 - L'Ile de Pascali (James Dearden)

1988 - Testimony (Tony Palmer)

1989 - Slipstream (Steven Lisberger)

1990 - Cellini, l'or et le sang (Giacomo Battiato)

1990 - O Quinto Macaco (Eric Rochat)

1990 - Romeo-Juliet (Armando Acosta)

1990 - The Children (Tony Palmer)

1991 - Bugsy (Barry Levinson)

1991 - L'Amour nécessaire (Fabio Carpi)

1992 - Freddie la grenouille (Acevski Jon)

1992 - Les Experts (Phil Alden Robinson)

1993 - A la recherche de Bobby Fischer (Steven Zaillian)

1993 - La liste de Schindler (Steven Spielberg)

1993 - Président d'un jour (Ivan Reitman)

1994 - La Jeune fille et la mort (Roman Polanski)

1994 - Liberation (Arnold Schwartzman)

1995 - La mutante (Roger Donaldson)

1996 - La Nuit des rois (Trevor Nunn)

1996 - Moses (Roger Young)

1997 - Contrat sur un terroriste (Christian Duguay)

1997 - Forever (Nick Willing)

1999 - De quelle planète viens-tu ? (Mike Nichols)

1999 - Parting Shots (Michael Winner)

1999 - The Confession (David Hugh Jones)

2000 - L'enfer du devoir (William Friedkin)

2000 - Sexy Beast (Jonathan Glazer)

2001 - A.I. Intelligence artificielle (Steven Spielberg)

2001 - Le Triomphe de l'amour (Clare Peploe)

2002 - All for nothin' (Predrag Antonijevic)

2002 - Tuck Everlasting (Jay Russell)

2003 - House of Sand and Fog (Vadim Perelman)

2003 - Les Sentinelles de l'air (Jonathan Frakes)

2004 - Oliver Twist (Roman Polanski)

2004 - Suspect Zero (E. Elias Merhige)

2005 - BloodRayne (Uwe Boll)

2005 - M. Harris (Phyllis Nagy)

2005 - Un coup de tonnerre (Peter Hyams)

2006 - Slevin (Paul McGuigan)

2007 - Je ne vous ai pas oubliés (Richard Trank)

2007 - La Dernière légion (Doug Lefler)

2007 - Les Dix Commandements (Bill Boyce & John Stronach)

2007 - Number Thirteen (Chase Palmer)

2007 - Transsiberian (Brad Anderson)

2007 - You Kill Me (John Dahl)

2008 - La Guerre de l'ombre (Kari Skogland)

2007 - Love Gourou (Marco Schnabel)

2008 - Lovers (Isabel Coixet)

2008 - Wackness (Jonathan Levine)

2008 - War, Inc. (Joshua Seftel)

2008 - Will (Todd Graff)

2009 - Duncan (Jay Russell)

2009 - Prince of Persia : les sables du temps (Mike Newell)

2010 - Shutter Island (Martin Scorsese)

2011 - Hugo Cabret (Martin Scorsese)

2011 - The Dictator (Larry Charles)

2013 - Iron Man 3 (Shane Black)

2013 - La Stratégie Ender (Gavin Hood)

2014 - Exodus : Gods and Kings (Ridley Scott)

2015 - Renaissances (Singh)

2015 - The Walk (Robert Zemeckis)

2016 - Le Livre de la jungle (Jon Favreau)

2016 - No Way Out (Eran Creevy)

2017 - Security (Alain DesRochers)

2017 - Le Lieutenant Ottoman (Joseph Ruben)

2017 - An Ordinary Man (Brad Silberling)

2017 - War Machine (David Michôd)

2018 - Trahison d'État (Per Fly)

2018 - Operation Finale (Chris Weitz)

2018 - Nomis (David Raymond)

2018 - Intrigo: Death of an Author (Daniel Alfredson)

2019 - Opération Brothers (Gideon Raff)

2019 - Spider in the Web (Eran Riklis)

2019 - Long Gone Heroes (Santiago Manes Moreno)

2021 - Locked Down (Doug Liman)

2021 - The Way Of The Wind (Terrence Malick)

Tous nos contenus sur "Ben Kingsley"