6 décembre 2021

Benjamin Voisin

portrait-benjamin-voisin

Nationalité : Français
Métier : Acteur
Dernier film : Illusions Perdues
Crédits photographiques : Gaumont Distribution
Portrait mis à jour le : 23 octobre 2021

Benjamin Voisin est actuellement la tête d’affiche d’un des grands films français de l’année : "Illusions perdues". Il y interprète le rôle de Lucien de Rubempré, un des fameux personnages de La Comédie humaine de Balzac. Depuis ses premiers pas au cinéma en 2017, dans 'Bonne Pomme' de Florence Quentin, il ne cesse d’épater le public et ses partenaires de jeu. 

Lumière de la révélation masculine couplée à une nomination au César du meilleur espoir masculin en 2021… Une chose est sûre : Benjamin Voisin fait partie des nouveaux visages du cinéma français qu’il faut connaître. Son nom apparaît de plus en plus dans les castings à l’affiche. Les beaux projets s’enchaînent... 2020 aura été l’année de sa découverte par le grand public. Il était à l’affiche de trois films : "Un vrai bonhomme" de Benjamin Parent, "La Dernière Vie de Simon" de Léo Karmann et "Eté 85" de François Ozon.

Dans "Un vrai bonhomme", il joue le rôle de Léo un adolescent à qui tout réussi et qui apprend à son petit frère comment devenir un homme selon les codes de notre société. Son personnage dans "La Dernière Vie de Simon" est de caractère beaucoup plus discret. Benjamin Voisin retrouve ses airs assurés dans le film de François Ozon avec le rôle de David Gorman. Trois films très différents les uns des autres qui montrent la diversité des personnages qu’il incarne.

Sa carrière commence sous de très beaux auspices et elle semble continuer sur cette lancée. Il tourne de plus en plus avec de grands noms du cinéma français : Mélanie Laurent pour "Le Bal des folles" (disponible sur Amazon Prime Video), Xavier Giannoli pour les "Illusions perdues" ou encore André Téchiné pour "Les Pieds sur terre" (sortie prévue prochainement).

Un jeu tout en nuance
Benjamin Voisin marque les esprits grâce à la diversité de son jeu. Il passe d'un registre à un autre avec une facilité surprenante. Dans Eté 85 il ne cesse de passer d’un David confiant et dragueur à un David tourmenter par la question de la mort. Dans Illusions perdues, son jeu monte en puissance avec l’ascension de son personnage avant que ce dernier ne sombre.

Cette capacité impressionne le public mais aussi ses partenaires de jeu comme Cécile de France (Louise de Bargeton dans les Illusions perdues). Elle était sa marraine pour le déjeuner des Révélations organisé par l’Académie des César. Elle n’a pas caché son enthousiasme lors de cet événement pour les talents du jeune acteur : “Il montre au monde, aux spectateurs et aux professionnels qu’il peut déjà tout faire. Et en plus de cela, il est fascinant, il est bouleversant”.

Benjamin Voisin a quelque chose de captivant. Il accompagne ses personnages dans leur évolution au sein des films. Salomé Dewaels, qui joue le rôle de Coralie dans le film de Xavier Giannoli, caractérise le jeu de son partenaire comme étant celui de la métamorphose. Cette idée d’élaboration du personnage, Benjamin y est fortement attaché. Cela lui vient de sa formation théâtrale au Cours Florent puis au Conservatoire qu’il quitte au bout de deux mois. “Je crois que le théâtre permet de visualiser un rôle dans son ensemble, et non scène par scène et du coup, de construire un personnage" a-t-il confié au magazine Elle.
L’amour du partage

En plus d’être intéressant à voir sur grand écran, c’est aussi un plaisir de l’entendre parler de son métier et de la manière dont il l’envisage. Il a plusieurs fois exprimé la joie qu’il peut avoir à discuter d’un film avec les spectateurs à la sortie d’une avant-première. C’est peut-être là ce qui l'intéresse le plus dans le cinéma : le partage avec le public. Il apprécie parler des personnalités qu’il admire et qui lui font aimer le cinéma. L’une d'entre elles n’est autre que Gérard Depardieu avec qui il a partagé l’affiche deux fois et qu’il a déjà appelé le “papa du cinéma” dans un entretien avec Konbini.

Benjamin Voisin aura pour sûr été touché par les mots de Xavier de Giannoli sur son jeu et celui de Gérard Depardieu. Dans un échange publié par notre magazine, le réalisateur a complimenté les deux acteurs en affirmant que “certains habitent le cinéma et d’autres sont habités par le cinéma. Benjamin et Gérard font partie de ces personnes.”

Auteure : Marine Fersing 


FILMOGRAPHIE

2017 - Bonne Pomme (Florence Quentin)
2018 - The Happy Prince (Rupert Everett)
2020 - Un vrai bonhomme (Benjamin Parent)
2020 - La Dernière Vie de Simon (Léo Karmann)
2020 - Été 85 (François Ozon)
2021 - Illusions perdues (Xavier Giannoli)
2021 - Le Bal des folles (Mélanie Laurent)
2021 - En roue libre (Daniel Barcelo)
2022 - Les Pieds sur terre (André Téchiné)

Tous nos contenus sur "Benjamin Voisin"