Christopher Walken

Christopher Walken
Nationalité : AméricainMétier : ActeurDernier film : Ma vie de chatCrédits photographiques : Warner Bros. France


Acteur de caractère, qui a trouvé son genre de prédilection dans le film de gangster, Christopher Walken est une référence du cinéma américain. À 73 ans, il entretient volontiers sa réputation de parrain d'Hollywood en enchaînant les rôles badass et s'apprête une nouvelle fois à explorer cette veine dans le très attendu Jersey Boys. Sous la direction de Clint Eastwood, il a campé Angelo 'Gyp' DeCarlo, un membre influent de la pègre des années 1960, dans le biopic musical "The Jersey Boys".

Si son calme apparent est peut-être ce qui le définit le mieux aux yeux de la nouvelle génération, Christopher Walken n'a pas toujours été l'homme intangible qu'on connaît. Enfant, le jeune Christopher a de l'énergie à revendre et la canalise en s'essayant à toutes sortes de loisirs artistiques. Ceux dans lesquels il s'épanouit le plus sont le chant, la danse et la comédie ; les trois piliers qu'il retrouve aujourd'hui dans Jersey Boys. Newyorkais pur et dur, il n'imagine pas sa vie sans cet ancrage culturel et fait déjà preuve de belles prédispositions dès son plus jeune âge.

En grandissant dans le Queens, il apprend beaucoup de son futur métier d'acteur en observant simplement les jeunes de son quartier. La scène le fascine et Christopher monte sur les planches dès qu'il en a l'opportunité, tout en apparaissant régulièrement dans différents feuilletons télévisés aux côtés de ses deux frères dès l'âge de 10 ans. Cette expérience précoce lui permet de développer une aisance naturelle devant un public ou face à la caméra. Rêvant à une vie d'artiste, il quitte les bancs de la fac au milieu des années 1960 – avant l'obtention de son diplôme – et tente sa chance en usant les planches de Broadway.

Remarqué par la critique, Christopher Walken se voit confier son premier rôle adulte dans le drame "Me and my brother" (1970), puis enchaîne quelques rôles secondaires dont une participation réussie au thriller de Sidney Lumet, "Le Dossier Anderson" (1971), où il incarne Le Kid. Par la suite, il s'essaie à la comédie allenienne avec "Annie Hall" (1977), avant de décrocher le rôle de la consécration grâce à Michael Cimino et le subversif "Voyage au bout de l'Enfer" (1978). L'interprétation poignante qu'il livre en incarnant un vétéran de la Guerre du Vietnam sur la brèche et son implication dans ce rôle*, lui valent d'être récompensé de l'Oscar du Meilleur second rôle.

Tandis que la séquence de la roulette russe qu'il partage avec Robert De Niro passe à la postérité, Christopher Walken prend que les rôles de durs à cuire sont faits pour lui et se spécialise dans ce registre. Bien que sa seconde collaboration avec Cimino, "La Porte du Paradis" (1980), soit un échec commercial, le comédien ne se laisse pas décontenancé et multiplie les rôles d'envergure dans "Les Chiens de Guerre", "Brainstorm "– entaché par la disparition brutale de sa co-vedette, Natalie Wood – "Comme un chien enragé" ou encore "The King of New York", thriller glaçant et implacable qui semble taillé pour lui par son complice de longue date Abel Ferrara.

Depuis les années 1990, Christopher Walken est resté fidèle à son crédo, en se permettant de temps à autre de savoureux écarts vers la comédie. Voilà pourquoi le retrouver dans un film tel que "Ma vie de chat", après "Eddie The Eagle" et "Le Livre de la Jungle" laisse un goût amer, non ?


(Sources consultées : dossier de presse du film).

Filmographie :1968 - Me and My Brother (Frank)

1971 - Le Gang Anderson (Sidney Lumet)

1972 - The Happiness Cage (Girard)

1976 - Next Stop, Greenwich Village (Paul Mazursky)

1977 - Roseland (James Ivory)

1977 - Annie Hall (Woody Allen)

1976 - La sentinelle des maudits (Winner)

1978 - Voyage au bout de l'enfer (Michael Cimino)

1979 - The Last Elbrace (Demme)

1980 - Les chiens de guerre (John Irvin)

1980 - La Porte du paradis (Michael Cimino)

1982 - Tout l'or du ciel (Ross)

1983 - Brainstorm (Douglas Trumbull)

1983 - Dead Zone (David Cronenberg)

1985 - Dangereusement vôtre (John Glen)

1986 - Echo Park (Dornhelm)

1987 - Deadline (Gutman)

1986 - Comme un chien enragé (James Foley)

1988 - Milagro (Robert Redford)

1988 - Homeboy (Jeresin)

1987 - Biloxi Blues (Mike Nichols)

1989 - Communion (Mora)

1990 - The King of New York (Abel Ferrara)

1990 - Etrange séduction (Paul Schrader)

1991 - Batman Le défi (Tim Burton)

1991 - Hollywood mistress (Barry Primus)

1991 - McBain (James Glickenhaus)

1992 - Le grand pardon II (Alexandre Arcady)

1992 - All American Murder (Williams)

1993 - True Romance (Tony Scott)

1993 - D'une femme à l'autre (Brandström)

1993 - Wayne's world 2 (Stephen Surjik)

1994 - Pulp Fiction (Quentin Tarantino)

1995 - Search and Destroy (David Salle)

1995 - The Addiction (Abel Ferrara)

1995 - The Prophecy (Gregory Widen)

1995 - Dernières heures à Denver (Gary Fleder)

1995 - The Wild Side (Cammell)

1995 - Meurtre en suspens (John Badham)

1995 - Remake Rome ville ouverte (Lizzani)

1995 - Basquiat (Schnabel)

1996 - Nos funérailles (Abel Ferrara)

1996 - Dernier Recours (Walter Hill)

1996 - Touch (Paul Schrader)

1996 - Excess Baggage (Brambilla)

1996 - Prophecy 2 : Ashtown (Spence)

1997 - Suicide Kings (Peter O'Fallon)

1997 - La Souris (Gore Verbinski)

1998 - Illuminata (John Turturro)

1998 - Fourmiz (Eric Darnell)

1998 - Blast from the Past (Wilson)

1998 - Vendetta (Meyer)

1998 - Trance (Michael Almereyda)

1998 - New Rose Hotel (Abel Ferrara)

1998 - Kiss Toledo Goodbye (Chubbuck)

1999 - The Opportunists (Connell)

1999 - Sleepy Hollow (Tim Burton)

2001 - Couple de Stars (Joe Roth)

2001 - L'Affaire du Collier (Charles Shyer)

2002 - Arrête moi si tu peux (Steven Spielberg)

2002 - Kangourou Jack (David McNally)

2002 - L'Amour, six pieds sous terre (Nick Hurran)

2002 - Amours Troubles (Martin Brest)

2004 - De pères en fils (Jordan Roberts)

2004 - L'Envie (Barry Levinson)

2002 - Bienvenue dans la jungle (Peter Berg)

2002 - Et l'homme créa la femme (Frank Oz)

2003 - Man on Fire (Tony Scott)

2005 - Serial noceurs (David Dobkin)

2005 - Romance & Cigarettes (John Turturro)

2005 - Domino (Tony Scott)

2006 - Click (Frank Coraci)

2007 - La nuit nous appartient (James Gray)

2011 - Irish Gangster (Jonathan Hensleigh)

2011 - Dark Horse (Todd Solondz)

2012 - 7 Psychopathes (Martin McDonagh)

2012 - Le Quatuor (Yaron Zilberman)

2013 - Les Derniers Affranchis (Fisher Stevens)

2014 - Jersey Boys (Clint Eastwood)

2015 - Eddie The Eagle (Dexter Fletcher)

2016 - Le Livre de la Jungle (Jon Favreau)

2016 - Ma vie de chat
Tous nos contenus sur "Christopher Walken"