Colin Farrell

portrait-colin-farrell
Nationalité : Irlandais

Métier : Acteur

Dernier film : Dumbo

Crédits photographiques : The Walt Disney Company France


PORTRAIT

Né le 31 mars 1976 à Castleknock, en Irlande, Colin James Farrell est le fils d'un ancien joueur de football et le neveu de l'acteur Tommy Farrell. Très tôt, le bambin rêve de suivre les pas de son illustre famille, et c'est l'art dramatique plutôt que le sport qui prend finalement le dessus.

Le jeune homme intègre alors la Gaiety School of Drama de Dublin, et commence à travailler avant même d'avoir terminé son cursus. Après avoir travaillé six mois en Australie (à mi-temps dans une banque, le reste au théâtre, où il dirige ses premières mises en scène), il revient au pays et décroche un petit rôle dans la mini-série "Falling for a Dancer", puis un autre plus conséquent dans la série de la BBC "Ballykissangel", qui lui apporte un début de notoriété. 

Au cinéma, c'est Tim Roth qui lui donne sa chance avec une participation au drame "War Zone". Si on le voit un an plus tard en benjamin de la bande de malfrats dirigée par Kevin Spacey dans le thriller irlandais "Ordinary Decent Criminal", c'est avant tout grâce à son premier premier rôle dans le surprenant "Tigerland" de Joel Schumacher, que sa carrière décolle pour de bon. Colin y incarne, avec un charisme et une présence rares, un bidasse rebelle dans un camp d'entraînement militaire pour former les jeunes recrues de la guerre du Vietnam.

Tout s'enchaîne alors très vite pour le jeune Irlandais, car le film le fait connaître de tout Hollywood : hormis les deux autres films qu'il a déjà mis en boîte avec le même Schumacher ("Phone Game" où il passe tout le temps du film dans une cabine téléphonique qu'il ne peut quitter sous peine de mourir, et "Veronica Guerin") Farrell réussit un somptueux triplé.

En effet, il tourne, en une même année, avec Bruce Willis dans le drame militaire "Mission Evasion" (où, étudiant en droit, il exerce ses fonctions de juriste en captivité pendant la Seconde Guerre mondiale), avec Tom Cruise dans "Minority Report" (en membre d'une police du futur pouvant arrêter les criminels avant même qu'ils n'aient commis leurs forfaits), et enfin avec Al Pacino, dans "La Recrue" (où il campait un brillant jeunot de la CIA).

Et ce n'est évidemment pas tout, puisque vous avez pu jauger ses talents d'as du couteau, donnant du fil à retordre à Ben Affleck métamorphosé en "Daredevil". Il enchaîne ensuite avec "S.W.A.T.", un polar musclé aux côtés de Samuel L. Jackson, et "Intermission", un drame urbain sur fond de désespoir amoureux signé John Crowley, l'occasion pour l'acteur de tourner dans son Irlande natale.

Pour "Alexandre", biopic pharaonique sur Alexandre le Grand, réalisé par le sanguin Oliver Stone, il hérite d'une perruque peroxydée et du rôle-titre. Arrive ensuite "Le Nouveau Monde" de Terrence Malick où il campe le célèbre John Smith, ami fidèle de la non moins célèbre Pocahontas.

Par la suite, il accepte de chausser les mocassins de cuir blanc de l'inspecteur Sonny Crockett dans l'adaptation de la série culte (une de plus) "Miami Vice" sous la direction de Michael Mann (et face à Jamie Foxx dans le rôle de Ricardo Tubbs).

En 2007, il est l'une des transformations du personnage de Tony, conçu à l'origine pour n'être incarné que par Heath Ledger décédé prématurément, dans "L'Imaginarium du Docteur Parnassus" du déjanté Terry Gilliam.

Il revient ensuite au polar plus conventionnel dans "Le Prix de la Loyauté" (2008) où il incarne un flic corrompu aux côté d'Edward Norton sans oublier l'univers de Woody Allen avec lequel il collabore pour "Le Rêve de Cassandre".

Gangster désœuvré et dépressif dans "Bons Baisers de Bruges" (2008) où il retrouvait son compatriote Brendan Gleeson, il tombe amoureux de la sirène "Ondine" en revenant vers des réalisateurs irlandais, en l'occurrence ici, Neil Jordan.

En 2010, il fait une apparition remarquée en chanteur de country dans "Crazy Heart" pour lequel son partenaire Jeff Bridges est oscarisé, et est à l'affiche de "Eyes of War" où il incarnait un photographe de guerre chevronné pris dans la tourmente de la guerre au Kurdistan.

Rien qu'en 2011, on le voit tour à tour en petit malfrat dans le polar "London Boulevard", en chef d'entreprise peu dégourdi dans la comédie "Comment tuer son Boss ?", et en vampire indestructible dans le film d'horreur "Fright Night".

Farrell retrouvait ensuite le gros blockbuster l'année suivante avec "Total Recall", remake du film de Paul Verhoeven, pour lequel il reprenait le rôle tenu précédemment par Arnold Schwarzenegger. Puis, il est devenu un des "7 Psychopathes" sous la direction de Martin McDonagh.

Ces dernières années, on l'a vu dans "Un Amour d'Hiver", puis dans "Mademoiselle Julie". Ont suivi "Prémonitions" (pour lequel il avait retrouvé Anthony Hopkins avec lequel il avait déjà tourné dans "Alexandre"). Ensuite, ce fut "The Lobster" pour lequel le comédien avait pris du poids pour une bien curieuse composition...

Récemment, Colin Farrell était à la l'affiche du film "Les Animaux Fantastiques" de David Yates, puis dans le remake des "Proies" (réalisé par Don Siegel à l'origine) sous la direction de Sofia Coppola.

Après "Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos, "L'Affaire Roman J" dans lequel il était associé à Denzel Washington, ainsi que "Les Veuves", le voici de retour dans "Dumbo" de Tim Burton.


(Sources consultées : dossier de presse du film).

critique-film-dumbo-2

FILMOGRAPHIE
1999 - The War zone (Tim Roth)

1999 - Ordinary Decent Criminal (Thaddeus O'Sullivan)

2000 - Tigerland (Joel Schumacher)

2001 - American Outlaws (Les Mayfield)

2001 - Mission Evasion (Gregory Hoblit)

2002 - Minority Report (Steven Spielberg)

2002 - Phone Game (Joel Schumacher)

2002 - La Recrue (Roger Donaldson)

2002 - Daredevil (Mark Steven Johnson)

2002 - Veronica Guerin (Joel Schumacher)

2002 - S.W.A.T. unité d'élite (Clark Johnson)

2003 - Intermission (John Crowley)

2003 - Alexandre (Oliver Stone)

2003 - La Maison au Bout du Monde (Michael Mayer)

2005 - Le Nouveau Monde (Terrence Malick)

2005 - Miami Vice (Michael Mann)

2005 - Demande à la Poussière (Robert Towne)

2007 - Le Rêve de Cassandre (Woody Allen)

2008 - Bons Baisers de Bruges (Martin McDonagh)

2007 - L'Imaginarium du Docteur Parnassus (Terry Gilliam)

2008 - Le Prix de la Loyauté (Gavin O'Connor)

2009 - Crazy Heart (Scott Cooper)

2009 - Eyes of War (Danis Tanovic)

2009 - Ondine (Neil Jordan)

2010 - Les Chemins de la Liberté (Peter Weir)

2010 - London Boulevard (William Monahan)

2010 - Fright Night (Craig Gillespie)

2011 - Comment tuer son Boss ? (Seth Gordon)

2012 - Total Recall (Len Wiseman)

2012 - 7 Psychopathes (Martin McDonagh)

2012 - Dead Man Down (Niels Arden Oplev)

2013 - Epic : La Bataille du Royaume Secret (Chris Wedge)

2013 - Dans l'Ombre de Mary (John Lee Hancock)

2013 - Un Amour d'Hiver (Akiva Goldsman)

2014 - Mademoiselle Julie (Liv Ullmann)

2015 - Prémonitions (Alfonso Poyart)

2015 - The Lobster (Yorgos Lanthimos)

2016 - Les Animaux Fantastiques (David Yates)

2017 - Les Proies (Sofia Coppola)

2017 - Mise à mort du cerf sacré (Yorgos Lanthimos)

2018 - L'Affaire Roman J. (Dan Gilroy)

2018 - Les Veuves (Steve McQueen II)

2019 - Dumbo (Tim Burton)

Tous nos contenus sur "Colin Farrell"