David Fincher

portrait-david-fincher
Nationalité : Américain

Métier : Réalisateur

Dernier film : Gone Girl

Crédits photographiques : Twentieth Century Fox France


Né le 22 août 1962 dans le Colorado, David Fincher déménage très vite à Marin County, en Californie. A l'âge de 8 ans, il décide de devenir réalisateur. Désireux d'acquérir de l'expérience dans le domaine du cinéma, il rejoint, encore adolescent, Korty Films, une société de production de films d'animation.

A peine âgé de 18 ans, il rentre chez LucasFilm, et plus précisément chez Industrial Light and Magic, le département des effets spéciaux. Il y restera quatre ans, au cours desquels il travaille sur "Le Retour du Jedi" et "Indiana Jones et le Temple Maudit".

Toutefois, toujours obsédé par l'idée de devenir réalisateur, Fincher quitte ILM pour se lancer dans le tournage de films publicitaires. Devant le succès obtenu, il fonde en 1986 sa propre société de production, Propaganda Films.

Devenu un cador du genre, les plus grands annonceurs lui confient leurs clips ou leurs publicités : Nike, Coca Cola, Chanel, Levi's, ou encore les Rolling Stones ("Love Is Strong"), Madonna ("Express Yourself", "Vogue", "Oh Father"), Aerosmith ("Janie's Got a Gun")…

En 1992, Fincher réalise enfin son rêve : diriger un film. Et quel film, puisque la Fox, sur la seule foi de ses pubs, lui confie rien moins que la réalisation d'"Alien 3", l'épisode le plus claustrophobe de la série, mais aux orientations graphiques très affirmées...

Trois ans plus tard, David Fincher revient avec "Seven", sa première collaboration avec Brad Pitt, une variation machiavélique autour du thème pourtant éculé du tueur en série, qui scotche les spectateurs du monde entier à leurs fauteuils et relance (durablement) le genre. Morbide, très noir, violent et mystérieux, "Seven" reste toujours et encore une référence en la matière, souvent copié, jamais égalé.

Son troisième film, "The Game", dans lequel Michael Douglas participe un peu malgré lui à un jeu qui l'entraîne aux confins de la folie, ne remportera pas le même succès critique et commercial. Un échec que certains jugeront injustifié et à raison tant le film est réussi.

Fincher s'attaque alors sans attendre au projet "Fight Club", d'après le roman de Chuck Palahniuk, et à l'occasion duquel il retrouve Brad Pitt. Le film est un étonnant délire où un homme en manque de repères (joué par Edward Norton) tombe sous la coupe d'un charismatique fan de combats à mains nues, qu'il va suivre dans un périple de violence et d'hallucinations dont peu de spectateurs ressortiront indemnes.

Spécialiste des films à la lisière de la démence, de la schizophrénie et de l'hallucination, il semble que le sujet de "Panic Room", se prêtait parfaitement à ces thèmes de prédilection. Nous y faisions la connaissance de Meg (Jodie Foster), mère cloîtrée avec sa fille dans une pièce sécurisée de sa maison pendant que des cambrioleurs, emmenés par Forest Whitaker et Jared Leto, y recherchaient un trésor avec une détermination inquiétante...

Le fabuleux "Zodiac", qui était sorti en mars 2007 sur les écrans français, n'avait pas dérogé à cette règle tout comme "L'Etrange Histoire de Benjamin Button". Tel fut encore le cas avec "The Social Network" et avec "Millenium". Le constat aura été identique avec "Gone Girl" qui était sorti le 08 octobre 2014.

Très impliqué ces dernières années dans le développement des six saisons de la série "House Of Cards" ainsi que dans une autre série à succès, "Mindhunter", on attend maintenant avec impatience que David Fincher retrouve le chemin des salles obscures...

(Sources consultées : dossier de presse du film).

Filmographie :
1992 - Alien 3

1995 - Seven

1997 - The Game

1999 - Fight Club

2001 - Panic Room

2006 - Zodiac

2008 - L'Etrange Histoire de Benjamin Button

2010 - The Social Network

2011 - Millenium

2014 - Gone Girl

 
Tous nos contenus sur "David Fincher"