18 octobre 2021

Eric Bana

eric-bana

Nationalité : Australien
Métier : Acteur
Dernier film : Special Correspondants
Crédits photographiques : Netflix
Portrait mis à jour le : 27 avril 2021

PORTRAIT

Né à Melbourne, en Australie, le 9 août 1968, d'un père Croate et d'une mère allemande, Eric Bana débute sa carrière de comédien en 1991, alors qu'il travaille comme barman dans un hôtel. Sa gouaille et sa répartie incroyables le font vite remarquer des clients qui le réclament illico sur scène. Il se rôde alors au travail de cabaret où il acquiert tranquillement ses galons de comique, s'imposant finalement en 1993 en rejoignant l'équipe de "Full Frontal", l'émission rigolote n°1 en Australie. Ses talents d'imitateur, exercés aux dépens des célébrités les plus diverses, na tarderont pas à en faire un des interprètes favoris du programme.

En 1996, Bana écrit, co-produit et interprète sa première émission, qui connaît une audience record. Il monte alors sa propre émission hebdomadaire, diffusée dans tout le pays à l'automne 1997. Il remporte la même année le Logie (l'équivalent de nos Sept d'or) du comique le plus populaire. Toujours la même année, il est le héros d'une comédie au cinéma, "The Castle", dans laquelle il interprète un escroc grec. "Chopper", son deuxième film, le révèle à la face du monde (médusé, le monde) : le fait est qu'Eric a été choisi pour le rôle par le vrai Chopper, puisque le film est la biographie d'un personnage réel, serial-killer devenu superstar grâce au récit de ses “exploits”. Sa performance hallucinante et musclée lui ouvre de fait les portes de Hollywood, où Bana trouve son premier rôle dans "La Chute du Faucon Noir". Il y incarne un militaire américain casse-cou, pris dans la tourmente d'une opération qui tourne au carnage, en Somalie, le 3 octobre 1993.

Après un petit retour aux sources avec "The Nugget", un polar australien de Bill Bennett, revoilà Eric Bana sous les feux de la rampe hollywoodienne, puisqu'il fut choisi par Ang Lee pour incarner le docteur Bruce Banner alias "The Hulk", le mister Hyde verdâtre rendu célèbre par la série starring Lou Ferrigno. Puis, il interprète le rôle du prince Hector, un des héros de "Troie" (2004), relecture de l'épopée d'Homère par Wolfgang Petersen. De plus en plus sollicité ("Lucky you" de Curtis Hanson), le comédien se voit confier par Steven Spielberg le rôle principal de "Munich" (2006), celui d'un agent du Mossad écartelé entre sens du devoir et culpabilité.

Eclectique dans ses choix, il est capable d'incarner le roi Henry VIII dans le drame historique "Deux Soeurs pour un Roi", et rester fidèle au genre qui l'a révélé avec "Funny People". En 2009, il effectue une nouvelle incursion dans l'univers de la SF avec "Star Trek", une variation de la célèbre franchise revue et corrigée par J.J. Abrams. La même année il prête sa voix au personnage de Damian Popodopolous dans "Mary et Max", un film d'animation d'Adam Elliot. Toujours en 2009, il réalise son premier long-métrage, "Love the Beast", un documentaire dans lequel il dévoile son amour des voitures et des courses automobiles. On le retrouve également aux côtés de Rachel McAdams dans "Hors du Temps" de Robert Schwentke où il interprète un homme atteint d'un don qui le fait voyager dans le temps sans prévenir.

En 2011, Eric Bana est le père protecteur adepte des techniques de combat dans l'original "Hanna "de Joe Wright. Puis il interprète un braqueur fou aux côtés d'Olivia Wilde dans "Cold Blood" de Stefan Ruzowitzky en 2013. 2014 fut, elle, une année chargée pour l'acteur puisqu'on le retrouvait dans pas moins de trois films : il renouait avec la guerre dans "Du Sang et des Larmes" de Peter Berg, se glissait dans la peau d'un avocat téméraire pour "Closed Circuit" et dans celle d'un policier pour les besoins du thriller d'épouvante "Délivre-Nous du Mal". Suivront "Le Roi Arthur", nouvelle version signée Guy Ritchie, une association avec Chris Pine pour "The Finest Hours" et "Special Correspondants" de Ricky Gervais (produit en 2016, mais seulement diffusé en avril 2020 sur Netflix). Quoi de neuf à l'horizon désormais ? "The Dry", réalisé par Robert Connolly...

(Sources consultées : dossier de presse du film)

FILMOGRAPHIE
1997 - The Castle (Sitch)

2000 - Chopper (Dominik)

2001 - La Chute du Faucon Noir (Ridley Scott)

2001 - The Nugget (Bennett)

2002 - The Hulk (Ang Lee)

2003 - Le Monde de Nemo (Lee Unkrich)

2003 - Troie (Wolfgang Petersen)

2005 - Munich (Steven Spielberg)

2006 - Lucky You (Curtis Hanson)

2007 - A la Croisée des Mondes : La Boussole d'Or (Chris Weitz)

2008 - The Other Boleyn girl (Justin Chadwick)

2008 - Star Trek (J.J. Abrams)

2008 - Funny People (Judd Apatow)

2009 - Hors du Temps (Robert Schwentke)

2010 - Hanna (Joe Wright)

2012 - Cold Blood (Stefan Ruzowitzky)

2013 - Du Sang et des Larmes (Peter Berg)

2013 - Closed Circuit (John Crowley)

2014 - Délivre-Nous du Mal (Scott Derrickson)

2015 - The Finest Hours (Graig Gillespie)

2016 - Special Correspondants (Ricky Gervais)

2017 - Le Roi Arthur (Guy Ritchie)

2018 - Le testament caché (Jim Sheridan)

2019 - Forgiven (Roland Joffé)

2020 - The Dry (Robert Connolly)

Tous nos contenus sur "Eric Bana"