7 décembre 2019

Eva Green

critique-film-proxima-photo
Nationalité : Française

Métier : Actrice

Dernier film : Proxima

Crédits photographiques : Pathé Distribution



PORTRAIT

Fille de la comédienne Marlène Jobert et d'un chirurgien-dentiste d'origine suédoise, Eva Green s'initie à la comédie à la "Webber Douglas Acting School" de Londres, avant de suivre en France les cours d'Eva Saint-Paul. Remarquée sur les planches dans "Jalousie en 3 fax", pour lequel elle est nommée au Molière de la révélation théâtrale en 2002, elle joue ensuite dans "Turcaret" sous la direction de Gérard Desarthe.

En 2003, Eva Green est la troublante révélation de "Innocents - The Dreamers" de Bertolucci. Dans ce huis clos ayant pour toile de fond Mai 68, elle incarne Isabelle, jeune fille idéaliste et cinéphile qui s'initie à l'amour en compagnie de son frère jumeau (Louis Garrel, le fils de Philippe) et d'un étudiant américain (Michael Pitt).

Jeune première délaissée par Romain Duris dans la superproduction en costumes "Arsène Lupin", Eva Green part ensuite tenter sa chance à Hollywood : en 2005, dans "Kingdom of Heaven", fresque sur les Croisades signée Ridley Scott, elle interprète Sibylla, reine libre et mystérieuse dont s'éprend Orlando Bloom. Un an plus tard, sa carrière prend un tournant décisif lorsqu'elle est choisie pour incarner Vesper Lynd, la James Bond girl de "Casino Royale", un nouveau volet de la saga 007 dans lequel elle donnait la réplique à l'agent secret Daniel Craig.

En 2007, la belle Eva enchaîne avec une autre superproduction puisqu'elle incarne Serafina Pekkala dans "A La Croisée des Mondes : La Boussole d'Or", conte fantastique pour enfants dans la lignée de "Narnia". Au Royaume-Uni, où elle revient par intermittence, elle donne la réplique à l'acteur britannique Sam Riley dans le thriller fantastique "Dark World" (2008), et partage l'affiche avec la jeune Juno Temple dans "Cracks", où elle campait une enseignante trouble qui rêve d'évasion.

La comédienne tombe ensuite amoureuse d'Ewan McGregor dans un monde apocalyptique où les humains perdent toutes perceptions sensorielles ("Perfect Sense"), et fait son entrée dans le bestiaire des créatures burtoniennes pour "Dark Shadows" (2012), où elle côtoie Johnny Depp, grimé pour l'occasion en vampire.

En 2014, elle campait la redoutable Artemisia dans le guerrier et sanglant "300 : La naissance d'un Empire". Enchainant les projets, l'actrice était cette même année à l'affiche du western "The Salvation" puis d'une autre adaptation d'une oeuvre de Frank Miller : "Sin City : j'ai tué pour elle", et enfin ce fut "White Bird" de Gregg Araki.

Après trois saisons tournées pour la série "Penny Dreadful", ce fut le retour au cinéma avec "Miss Peregrine et les enfants particuliers". Ont suivi "D'après une histoire vraie", en Novembre 2017, "Dumbo" de Tim Burton et désormais "Proxima" prévu pour le 27 Novembre prochain.


(Sources consultées : dossier de presse du film).

affiche-film-proxima-1
FILMOGRAPHIE
2002 - Innocents The Dreamers (Bernardo Bertolucci)

2004 - Arsène Lupin (Jean-Paul Salomé)

2004 - Kingdom of Heaven (Ridley Scott)

2006 - Casino Royale (Martin Campbell)

2007 - A La Croisée des Mondes : La Boussole d'Or (Chris Weitz)

2008 - Cracks (Jordan Scott)

2008 - Dark World (Gerald McMorrow)

2010 - Womb (Benedek Fliegauf)

2011 - Perfect Sense (David MacKenzie)

2012 - Dark Shadows (Tim Burton)

2013 - 300 : La naissance d'un Empire (Noam Murro)

2013 - The Salvation (Kristian Levring)

2013 - White Bird (Gregg Araki)

2014 - Sin City : j'ai tué pour elle (Frank Miller)

2016 - Miss Peregrine et les enfants particuliers (Tim Burton)

2017 - D'après une histoire vraie (Roman Polanski)

2019 - Dumbo (Tim Burton)

2019 - Proxima (Alice Winocour)

Tous nos contenus sur "Eva Green"