14 décembre 2019

François Ozon

portrait-francois-ozon
Nationalité : Français

Métier : Réalisateur

Dernier film : Grâce à Dieu

Crédits photographiques : Mars Films


Né le 15 novembre 1967 à Paris, François Ozon entre au département réalisation de la Femis en 1990 après avoir obtenu une maîtrise de Cinéma à Paris I et tourné une trentaine de films en Super-8.

Après sa sortie de la Femis, il commence à réaliser des courts métrages en 35 mm, la plupart remarqués dans divers festivals ("Victor", "Une Rose entre Nous", "Action Vérité", "La Petite Mort", "Scènes de Lit"...).

Parmi les plus acclamés, "Une Robe d'Eté", sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes en 1996, remporte de nombreux prix et sort en salles en 1997, en complément de programme de "Regarde la mer", un moyen métrage glaçant qui fit grincer de nombreuses dents.

Touche-à-tout, Ozon suit Lionel Jospin durant la campagne des présidentielles en 1995 pour aboutir à un documentaire intitulé "Jospin s'éclaire". Mais Ozon devient surtout le meneur de file d'une nouvelle catégories de cinéastes : foncièrement intellectuel et très au fait de la technique cinématographique.

film-gouttes-d-eau-sur-pierres-brulantes
Bernard Giraudeau, Ludivine Sagnier, Malik Zidi et Anna Thompson dans Gouttes d'eau sur pierres brûlantes.

Il manie aussi avec une certaine dextérité l'humour noir, la provocation et la dérision. "Regarde la mer" frappe ainsi par son sens du cadrage, par sa noirceur et sa violence intérieure, et "Sitcom", son premier long métrage, exacerbe les tensions au sein d'une famille bourgeoise jusqu'au point de rupture.

Le ton est badin, les situations abominables. Serait-ce là la patte Ozon ? Oui, si l'on en juge avec le film suivant, "Les Amants Criminels", conte de fée tordu avec Hansel et Gretel serial-killers dévorés (ou presque) par un ogre au fond d'un bois. Le film déroute, ne séduit pas les foules, mais Ozon a su imposer un ton unique, que le huis clos "Gouttes d'Eau sur Pierres Brûlantes", d'après une pièce de Fassbinder, ne vient pas contredire.

Suivront "Sous le Sable" avec la troublante Charlotte Rampling ainsi que "Swimming Pool" avec à nouveau Charlotte Rampling confrontée à un singulier petit oiseau bien tentant en la personne de Ludivine Sagnier, sans oublier "8 Femmes" et son magistral casting !

film-8-femmes
Virginie Ledoyen, Danièle Darrieux, Fanny Ardant, Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Emmanuelle Béart et Ludivine Sagnier dans 8 Femmes.

Après "5x2" et "Le Temps Qui Reste", François Ozon embraya en 2007 avec "Angel" interprété notamment par Sam Neill. Ont suivi "Ricky", "Le Refuge", "Potiche" et "Dans la Maison" (2012).

En 2013, le cinéaste avait fait le buzz à Cannes avec "Jeune et Jolie". A l'automne 2014, on retrouvait le cinéaste avec "Une Nouvelle Amie" interprété par Romain Duris et, pour la rentrée 2016, "Frantz" avec Pierre Niney. Puis ce fut un retour à un cinéma plus sulfureux avec "L'Amant Double". Voilà une démarche qui ne devrait pas s'infléchir avec "Grâce à Dieu" qui sort le 20 février 2019.

(Sources consultées : dossier de presse du film).
melvil-poupaud-film-grace-a-dieu
Melvil Poupaud dans Grâce à Dieu
Filmographie :

1996 - Regarde la mer

1997 - Sitcom

1998 - Les Amants Criminels

1999 - Gouttes d'Eau sur Pierres Brûlantes

2000 - Sous le Sable

2002 - 8 Femmes

2003 - Swimming Pool

2004 - 5x2

2005 - Le Temps Qui Reste

2007 - Angel

2009 - Ricky

2010 - Le Refuge

2010 - Potiche

2012 - Dans la Maison

2013 - Jeune et Jolie

2014 - Une Nouvelle Amie

2016 - Frantz

2017 - L'Amant Double

2018 - Grâce à Dieu

Tous nos contenus sur "François Ozon"