18 juillet 2019

Johnny Depp

image-portrait-johnny-depp
Nationalité : Américaine

Métier : Acteur

Dernier film : Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald

Crédits photographiques : Warner Bros France

Si vous jetez un caillou sur Hollywood, il y a de fortes chances pour que vous frappiez quelques beaux mecs hantés par son adolescence passée à jouer les idoles, devenu par la suite un acteur "sérieux", à la filmographie consciencieuse et au respect établi : Matt Damon, Brad Pitt et Johnny Depp font partie de cet aréopage de "beaux gosses" qui se sont mués en comédiens au talent reconnu au-delà de leurs simples aptitudes physiques.

Pour le dernier cité, il semble loin le temps où, vedette de la série TV "21 Jump Street", il faisait les couvertures de toutes les revues destinées au jeune public. En effet, la coqueluche des demoiselles a multiplié les efforts pour se débarrasser de l'étiquette encombrante de "star" ou de "sex-symbol" et ainsi se donner une véritable crédibilité artistique.

A ce titre, sachez que Depp aura refusé le rôle principal de "Speed"; qu'il avait décliné celui de Lestat dans "Entretien avec un vampire"; rejeté le projet de Edward Zwick, "Légendes d'automne", pour le plus grand profit de Brad Pitt. Au contraire, il aura choisi d'asseoir sa réputation en dépeignant brillamment des âmes outrées dans "Edouard aux mains d'argent" ou encore "Ed Wood". Il se refuse donc à être simplement, et seulement, un acteur de "film à gros calibre". Les films qui sont sortis récemment, dans la logique de cette alternance voulue, le prouvent sans nul doute possible.


D'OU VIENS-TU JOHNNY ?

Originaire d'une petite ville et élevé dans un milieu modeste, Johnny Depp est né le 9 juin 1963 d'un père ingénieur et d'une mère ménagère, à Owensboro, dans l'Etat du Kentucky. Dans sa prime jeunesse, le jeune Johnny passe le plus clair de son temps à rendre visite à son grand-père avec lequel il entretient une relation privilégiée jusqu'en 1970, année de sa disparition. Il déménage ensuite en Floride, où son père a trouvé un emploi comme directeur des travaux publics dans la ville côtière de Miramar.

Très tôt, le jeune Johnny se sent une âme de vagabond. Ses études se déroulent dans un climat difficile. Depp est devenu un étudiant aigri et peu attiré par le travail en classe. Le divorce de ses parents, alors qu'il a 15 ans, aggrave cette situation. La drogue entre dans sa vie de façon brutale.

Toutefois, il se découvre également un goût prononcé pour la musique et devient un excellent guitariste. Il se joint à un groupe nommé "The Flame" et débute sa carrière, il est encore mineur, dans les boîtes de nuit de Floride. Il doit même entrer par la porte de derrière pour rejoindre les autres musiciens. Ce premier contact avec la scène va constituer un tremplin satisfaisant qui le conduit à Los Angeles.


LES PREMIERS PAS FACE A LA CAMERA

Avec une relative aisance, Johnny Depp s'intègre au milieu hollywoodien. Il fait la connaissance de Nicolas Cage qui apprécie beaucoup le regard farouche de ce jeune rocker. Cage arrange une entrevue avec son agent qui accepte de gérer le début de carrière de Depp. Le premier rôle arrive sous la forme d'une participation au film de Wes Craven, "Les griffes de la nuit", où Johnny devient un festin de choix pour l'infâme Freddy Krueger.

Depp décide alors de s'inscrire dans une école d'art dramatique. Il obtient un nouveau rôle dans "Platoon" d'Oliver Stone, puis enchaîne avec des apparitions dans des séries télévisées. C'est ainsi qu'il est contacté pour intégrer le casting d'un nouveau programme intitulé "21 Jump Street". Conçue par Stephen J. Cannell, cette série policière présente l'originalité de centrer les intrigues sur un groupe de jeunes policiers de Los Angeles. Ceux-ci sont chargés de s'infiltrer dans les lycées en empruntant l'identité de jeunes étudiants pour y traquer les délinquants qui y sévissent.

Diffusée dès 1987, cette série atteint rapidement des sommets d'audience et de popularité. Depp devient le détective Tommy Hanson et, à son grand désespoir, un "sex-symbol" pour la jeunesse américaine. C'est donc un peu malgré lui qu'il endosse la panoplie du flic Hanson pour les trois saisons à venir. Jusqu'en 1990, "21 Jump Street" sera le grand succès de la nouvelle chaîne de télévision créée par le studio Twentieth Century Fox.


UN GRAND ACTEUR DEPUIS PLUS DE VINGT CINQ ANS

La série achevée, Depp est déterminé à rompre avec le cercle infernal des jeunes groupies qui l'attendent au bas de son escalier. Sa participation au film de John Waters, "Cry Baby", relève alors de la première étape d'une véritable entreprise de démolition d'un mythe télévisuel.

Suivront pendant la décennie 1990, quelques exemples significatifs de ses choix artistiques : "Gilbert Grape" de Lasse Hallstrom, "Benny et Joon" aux côtés de Aidan Quinn et Mary Stuart Masterson, "Edouard aux mains d'argent" de Tim Burton avec Winona Ryder, "Arizona Dream" d'Emir Kusturica, "Donnie Brasco" de Mike Newell avec Al Pacino, "Las Vegas Parano" de Terry Gilliam avec Benicio Del Toro, "Ed Wood" de Tim Burton et, bien sur, le très réussi "Sleepy Hollow".

Toutefois, Depp cède parfois aux sirènes hollywoodiennes et accepte de tourner dans un film d'action. Ce sera "Meurtre en suspens", une excellente réalisation de John Badahm, où il affronte Christopher Walken. Il s'intéresse de même au cinéma fantastique avec "La neuvième porte" de Roman Polanski.

Les années 2001 et 2002 ont confirmé cette présence accentuée du comédien avec "The Man Who Cried" interprété par Cate Blanchett et Christina Ricci, "Le Chocolat" avec Juliette Binoche, "Blow" de Ted Demme avec Penelope Cruz, "From Hell" des frères Hughes, etc. Un beau programme où il n'a semblé en rien renier de ses prises de position passées. Toutefois, avec "Pirates des Caraïbes", Johnny Depp s'offrait une participation dans une grande production financée par Jerry Bruckheimer.

Avec "Neverland", le comédien reprenait ses chemins de traverse, démarche qu'il avait confirmé avec le film de Tim Burton, "Charlie et la Chocolaterie", ou bien encore avec "Rochester, le dernier des libertins". Toutefois, et pour la première fois dans sa carrière, Depp a accepté de tourner une suite. Bien lui en a pris pour le résultat au box office avec "Pirates des Caraïbes 2" et "Pirates des Caraïbes 3". Quant au résultat filmique, là, c'est une toute autre histoire...

En 2008, Johnny Depp retournait à ses amours "burtoniennes" avec "Sweeney Todd". Après le formidable "Public Enemies" et le fantasque "L'Imaginarium du Docteur Parnassus" du tout aussi fantasque Terry Gilliam, l'acteur a enchaîne avec un autre Tim Burton, "Alice au pays des merveilles", puis avec "The Tourist", film plus que décevant finalement, tout comme la quatrième aventure de "Pirates des Caraïbes", mais aussi "Rhum Express" et "Dark Shadows" qui ont également fait ressortir un essoufflement dans la carrière du comédien dont les choix ne semblaient plus alors aussi pertinents.



Christophe Dordain

 

Filmographie :1984 - Freddy Chapitre 1 : Les Griffes de la Nuit (Wes Craven)

1986 - Platoon (Oliver Stone)

1986 - Mort en eau trouble (Matthew Chapman)

1987 - Private Resort (George Bowers)

1990 - Cry-Baby (John Waters)

1990 - Edward aux mains d'argent (Tim Burton)

1991 - Freddy Chapitre 6 : La fin de Freddy L'ultime cauchemar (Rachel Talalay)

1992 - Arizona Dream (Emir Kusturica)

1992 - Benny & Joon (Jeremiah Chechik)

1993 - Gilbert Grape (Lasse Hallström)

1994 - Ed Wood (Tim Burton)

1995 - Dead Man (Jim Jarmusch)

1995 - Don Juan DeMarco (Jeremy Leven)

1995 - Meurtre en suspens (John Badham)

1997 - Donnie Brasco (Mike Newell)

1997 - The Brave (Johnny Depp)

1998 - I Love L.A. (Mika Kaurismäki)

1998 - Las Vegas parano (Terry Gilliam)

1999 - Intrusion (Rand Ravich)

1999 - La Neuvième porte (Roman Polanski)

1999 - Sleepy Hollow (Tim Burton)

2000 - Avant la nuit (Julian Schnabel)

2000 - Le Chocolat (Lasse Hallström)

2000 - The man who cried (Sally Potter)

2001 - Blow (Ted Demme)

2001 - From Hell (Albert Hughes)

2003 - Desperado 2 : Il était une fois au Mexique (Robert Rodriguez)

2002 - Pirates des Caraïbes : la Malédiction du Black Pearl (Gore Verbinski)

2004 - Fenêtre secrète (David Koepp)

2004 - Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (Yvan Attal)

2004 - Les Noces funèbres (Tim Burton)

2003 - Neverland (Marc Forster)

2004 - Rochester, le dernier des libertins (Laurence Dunmore)

2004 - Charlie et la chocolaterie (Tim Burton)

2005 - Pirates des Caraïbes : le Secret du Coffre Maudit (Gore Verbinski)

2007 - L'imaginarium du Docteur Parnassus (Terry Gilliam)

2007 - Pirates des Caraïbes : Jusqu'au Bout du Monde (Gore Verbinski)

2007 - Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street (Tim Burton)

2009 - Alice au pays des merveilles (Tim Burton)

2009 - Public Enemies (Michael Mann)

2010 - The Tourist (Florian Henckel von Donnersmarck)

2010 - Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence (Rob Marshall)

2011 - 21 Jump Street (Phil Lord)

2011 - Hugo Cabret (Martin Scorsese)

2011 - Rhum Express (Bruce Robinson)

2012 - Dark Shadows (Tim Burton)

2013 - The Lone Ranger (Gore Verbinski)

2014 - Transcendance (Wally Pfister)

2015 - Charlie Mortdecai (Koepp)

2015 - Into the Woods, Promenons-nous dans les bois (Marshall)

2015 - Strictly Criminal (Cooper)

2016 - Alice de l'autre côté du miroir (Bobin)

2017 - Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar (Sandberg)

2017 - Le Crime de l'Orient Express (Branagh)

2018 - Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (David Yates)


Tous nos contenus sur "Johnny Depp"