13 novembre 2019

Julia Roberts

portrait-julia-roberts
Nationalité : Américaine

Métier : Actrice

Dernier film : Ben is back

Crédits photographiques : Paramount Pictures France


Née le 28 octobre 1967 à Smyrna, Georgie (Etats-Unis), Julia Roberts perd ses parents à l'âge de 11 ans. Après des études au lycée de sa ville natale, elle s'inscrit à l'université d'Atlanta pour y suivre des études de journalisme.

C'est par l'intermédiaire de son frère, l'acteur Eric Roberts, qu'elle fait ses débuts d'actrice. Elle se montre une première fois en 1983 dans un téléfilm, "Forever Young", alors que, pour subsister, elle travaille dans une pizzeria. L'année suivante, elle apparaîtra dans un épisode de "Deux flics à Miami", et poursuivra en 1986 dans un second film télé, "Crime Story".

julia-roberts-miami-vice
Julia Roberts et Don Johnson dans Miami Vice.

Ses véritables débuts cinématographiques datent de 1987 avec "Firehouse", de J. Christian Ingvordsen. L'année suivante, elle fait une apparition dans "Satisfaction", qui lui permet de faire connaissance avec un certain Liam Neeson, puis dans "Mystic Pizza", qui lui vaudra son premier grand succès.

L'année suivante elle rejoint son frère sur le plateau de "Blood Red", de Peter Masterson. Le triomphe se fera attendre une année de plus pour la dame aux jambes de 112 centimètres, mais viendra grâce au film de Garry Marshall, "Pretty Woman", qui lui vaudra, après celle de Potins de femme, sa deuxième citation aux Oscars.

julia-roberts-pretty-woman
Richard Gere et Julia Roberts dans Pretty Woman.

Elle a ensuite tourné sous la direction des plus grands réalisateurs, comme Spielberg, Pakula, Frears, Woody Allen ou encore Robert Altman. Refroidissant tout le monde avec un nouveau polar parano, "Complots", Julia n'en fait pourtant qu'à sa tête : dans "Ma meilleure ennemie" (qu'elle a par ailleurs coproduit), elle accompagne dans la mort l'ex-femme de son mari... Autant dire que le film de Chris Columbus n'est pas une franche partie de rigolade !

La leçon est profitable : l'avenir commercial et populaire de Julia restera, encore et toujours, dans la comédie romantique. Du coup, elle en tourne deux coup sur coup, avec bonheur (la délicieuse auto-parodie "Coup de foudre à Notting Hill") ou pas (la pataude romance "Just married (ou presque"), qui piétine les plates-bandes de "Pretty Woman").

Trois ans après "Erin Brockovich, seule contre tous", Soderbergh lui confie le premier rôle féminin d'"Ocean's Eleven" (suivi d'"Ocean's Twelve" en 2004) et de l'expérimental "Full Frontal" (2002), où elle donne à nouveau la réplique à Brad Pitt, son partenaire du film "Le Mexicain" (2001).

critique-film-le-sourire-de-mona-lisa
Julia Roberts, Kirsten Dunst, Julia Stiles et Maggie Gyllenhaal dans Le Sourire de Mona Lisa.

Au faîte de sa carrière, la comédienne incarne par la suite une enseignante à l'esprit très ouvert dans "Le Sourire de Mona Lisa" (2003), une comédie dramatique de Mike Newell dont l'action se déroule en 1953 à l'université de Wellesley avant de retrouver Jude Law et Natalie Portman pour "Closer, entre adultes consentants".

Julia Roberts délaisse un temps la comédie pour les drames, en tournant en 2006, "Daniel isn't talking" de Stephen Chbosky où elle tient le rôle d'une mère qui apprend que son fils est autiste.

Parallèlement, et dans un genre plus léger, elle fait ses débuts dans le doublage de films d'animations en prêtant sa voix à l'infirmière Hova dans "Lucas, fourmi malgré lui" de John A. Davis. Cette expérience semble lui plaire, puisqu'elle récidive en 2007, avec "Le Petit Monde de Charlotte", où elle double l'araignée narratrice : Charlotte.

julia-roberts-closer
Julia Roberts dans Closer de Robert Altman.

Après presque trois ans d'absence, l'actrice revient sur les écrans dans la satire politique "La Guerre selon Charlie Wilson" - alias Tom Hanks - biopic sur le député du même nom. L'occasion pour elle de retrouver Mike Nichols trois ans après "Closer, entre adultes consentants", dans lequel elle donnait la réplique à Clive Owen. Elle retrouve l'acteur en 2009, dans la comédie d'espionnage "Duplicity", de Tony Gilroy.

Si "Valentine's Day", "Mange, prie, aime" et "Il n'est jamais trop tard" ne lui permettent pas de renouer avec son succès des années 1990, Julia Roberts change de registre en 2012 en jouant dans la nouvelle adaptation de "Blanche Neige" : à contre-emploi, elle usait de son sourire légendaire pour incarner la maléfique Reine avide de pouvoir.

un-ete-a-osage-country-julia-roberts
Un été à Osage Country.

Après " Un été à Osage County" dans le cadre duquel Julia Roberts partageait l'affiche avec Meryl Streep et qui était sorti en février 2014, la comédienne a fait retour en force en 2016 avec "Aux Yeux de Tous", "Money Monster" et "Joyeuse Fête des Mères" de Garry Marshall. Après "Wonder", Julia Roberts sera de retour sur les écrans avec "Ben in back" le 16 janvier prochain.

(Sources consultées : dossier de presse du film).

julia-roberts-ben-is-back
Ben is back : le 16 janvier.

Filmographie :

1987 - Firehouse (Ingvordsen)

1988 - Satisfaction (Freeman)

1988 - Mystic Pizza (Donald Petrie)

1988 - Blood Red (Masterson)

1989 - Potins de femmes (Herbert Ross)

1990 - Pretty Woman (Garry Marshall)

1990 - L'experience interdite (Joel Schumacher)

1990 - Les Nuits avec mon ennemi (Joseph Ruben)

1991 - Hook (Steven Spielberg)

1991 - Le choix d'aimer (Joel Schumacher)

1992 - The Player (Robert Altman)

1993 - L'affaire Pélican (Alan J. Pakula)

1994 - Prêt-à-porter (Robert Altman)

1994 - Les Complices (Charles Shyer)

1995 - Amour et mensonges (Lasse Hallström)

1995 - Mary Reilly (Stephen Frears)

1996 - Tout le monde dit I love you (Woody Allen)

1996 - Michael Collins (Neil Jordan)

1997 - Complots (Richard Donner)

1997 - Le Mariage de mon meilleur ami (P.J. Hogan)

1998 - Ma meilleure ennemie (Chris Columbus)

1998 - Coup de foudre à Notting Hill (Roger Michell)

1999 - Just married ou presque (Garry Marshall)

2000 - Erin Brockovich, seule contre tous (Steven Soderbergh)

2000 - Le Mexicain (Gore Verbinski)

2001 - Couple de Stars (Joe Roth)

2001 - Ocean's Eleven (Steven Soderbergh)

2002 - Confessions d'un homme dangereux (George Clooney)

2002 - Full Frontal (Soderberg)

2002 - Le Sourire de Mona Lisa (Mike Newell)

2004 - Ocean's Twelve (Steven Soderbergh)

2004 - Closer, entre adultes consentants (Mike Nichols)

2005 - Lucas, fourmi malgré lui (John A. Davis)

2006 - Le Petit Monde de Charlotte (Gary Winick)

2007 - La Guerre selon Charlie Wilson (Mike Nichols)

2008 - Duplicity (Tony Gilroy)

2009 - Valentine's Day (Garry Marshall)

2010 - Mange, prie, aime (Ryan Murphy)

2010 - Love, Wedding, Marriage (Dermot Mulroney)

2011 - Il n'est jamais trop tard (Tom Hanks)

2012 - Blanche Neige (Tarsem Singh)

2013 - Un été à Osage County (John Wells)

2016 - Aux Yeux de Tous (Ray)

2016 - Money Monster (Foster)

2016 - Joyeuse Fête des Mères (Marshall)

2017 - Wonder (Stephen Chbosky)

2018 - Ben is back (Peter Hedges)

Tous nos contenus sur "Julia Roberts"