M. Night Shyamalan

portrait-m-night-shyamalan
Nationalité : Américain

Métier : Acteur, Réalisateur, Scénariste

Dernier film : Glass

Crédits photographiques : Buena Vista International / Universal Pictures International France


C'est à Pondichéry, sur la Côte Est de l'Inde, qu'est né de parents grands médecins, le 6 août 1970, Manoj Nelliyattu Shyamalan. La famille Shyamalan ne tarde pourtant pas à partir pour les Etats-Unis, où elle s'établit à Philadelphie, et le petit Manoj fait preuve, dès 10 ans, d'un goût certain pour la création, notamment pour le cinéma, en réalisant ses propres films. A 16 ans, il en est déjà à son quarante-cinquième court !

Un an plus tard, après avoir passé son adolescence dans de strictes écoles catholiques, il s'échappe du giron familial qui le prédestinait à une carrière médicale pour aller étudier le 7ème Art à la Tisch School of the Arts de l'Université de New York.

A l'automne 1992, M. Night Shyamalan se rend en Inde pour y réaliser "Praying with Anger", son premier long métrage (également produit et écrit par ses soins), lequel raconte l'histoire d'un jeune homme faisant ses études aux Etats-Unis et revenant en Inde où il se retrouve étranger dans son propre pays.

Ceux qui verront une inspiration autobiographique ici ne se trompent pas, d'autant que le réalisateur est l'interprète principal de son propre film qui, bien que remarqué au Festival de Toronto, ne connaîtra aucune exploitation en salle. Un an plus tard, Shyamalan vend un autre scénario original, "Labor of Love", à la 20th Century Fox.

En 1995, c'est la Columbia qui lui demande d'écrire l'adaptation du classique de la littérature enfantine de E.B. White, "Stuart Little". Le film, mettant en scène une souris adoptée par un couple d'Américains, sera un grand succès en salle, avec Geena Davis dans le rôle principal.

Mais Shyamalan s'est déjà attelé depuis longtemps à la réalisation de son deuxième film, "Wide Awake", lequel raconte l'histoire du lien entre un garçon d'une école catholique et son grand-père. Lorgnant vers le fantastique, cet opus annonce déjà, à sa manière, ce que sera "Sixième Sens", troisième film du réalisateur et celui qui le révèle finalement comme un auteur majeur de la fin des années 90.

Reprenant à son compte le mythe du fantôme, le jeune réalisateur le dépoussière et le modernise tout en tendant vers l'épure et la stylisation. Bruce Willis, dans le rôle d'un psychiatre meurtri par le décès de sa femme et qui suit un enfant ayant la faculté de voir les morts, y est tout simplement bouleversant.

]Six nominations aux Oscars plus tard et un succès fracassant à travers la planète, et Shyamalan peut s'attaquer dans la foulée à son opus suivant, "Incassable", toujours avec Willis dans le rôle principal, cette fois celui d'un homme qui découvre qu'il est devenu immortel. Cette revisitation du mythe du sur-homme, plus alambiquée, est moins convaincante que "Sixième Sens", mais le public suit néanmoins volontiers.

Avec "Signes", le réalisateur d'origine indienne prend un autre genre à bras le corps, le film d'extraterrestres, qu'il renouvelle dans son registre : lenteur et introspection, mise en scène épurée et intelligente, et encore une fois un contre-emploi pour un acteur rompu à l'action, ici Mel Gibson, ex-prêtre devenu paysan et combattant un envahisseur invisible, etc.

En 2004, sort "Le Village", l'histoire d'un village du XIXème perdu dans les bois qui fait face à de troublants évènements. Pour ce film, Shyamalan a fait appel à un casting prestigieux : Sigourney Weaver, William Hurt, Adrien Brody, Joaquim Phoenix et une jeune comédienne inconnue, Bryce Dallas Howard, fille du réalisateur Ron Howard.

En 2006, le cinéaste lui propose de devenir sa "Jeune fille de l'eau", dans un film fantastique adapté de l'un de ses propres contes pour enfants. En 2008, Shyamalan était de retour avec le très décevant "Phénomènes" interprété par Mark Wahlberg.

Puis, en 2010, place fut faite au "Dernier Maître de l'Air" qui n'a pas laissé, lui non plus, un souvenir impérissable tout comme "After Earth" sorti en juin 2013.

Après "The Visit", et "Split" qui ont redonné au cinéaste le crédit nécessaire auprès du grand public, voici maintenant "Glass" qui est sorti  le 16 janvier dernier.

(Sources consultées : dossier de presse du film).

Filmographie :

1992 - Praying with Anger

1996 - Wide Awake

1999 - Sixième Sens

2000 - Incassable

2001 - Signes

2003 - Le Village

2005 - La jeune fille de l'eau

2008 - Phénomènes

2010 - Le Dernier Maître de l'Air

2013 - After Earth

2015 - The Visit

2017 - Split 

2019 - Glass

Tous nos contenus sur "M. Night Shyamalan"