23 février 2020

Meryl Streep

meryl-streep-tout-peut-changer
Nationalité : Américaine

Métier : Actrice

Dernier film : Tout Peut Changer

Crédits photographiques : Alba Films


PORTRAIT

Réputée dès ses débuts comme l'une des comédiennes parmi les plus brillantes de sa génération, Meryl Streep se destinait plutôt à une carrière de chanteuse lyrique. Née le 22 juin 1949 à Summit dans le New Jersey, Mary Louise Streep a fréquenté l'Université de Yale et de Vassar, d'où elle ressort diplômée en 1971. Elle a par ailleurs étudié le chant à New York avec Estelle Liebling et se produit au Bernard High School dans des opérettes telles que "Oklahoma" ou "The Music Man" avant de s'orienter vers le théâtre.

Après avoir suivi des cours d'art dramatique, elle débute au cinéma, sous la direction de Fred Zinneman, dans Julia. Elle enchaîne alors les petits rôles au grand écran, et les grands sur le petit. Vedette d'une mini- série télé qui fit sa gloire, "Holocauste" mise en scène par Marvin J. Chomsky, rôle pour lequel elle remporte l'Emmy de la meilleure actrice pour cette prestation aux côtés de James Woods, elle enchaîne avec plusieurs téléfilms tels que "The Deadliest Season" ou "Uncommon Woman… and Others", et devient très vite la coqueluche des plus grands réalisateurs de Hollywood.

Avec Michael Cimino en 1978 ("Voyage au bout de l'enfer") elle reçoit la première de ses douze nominations aux Oscars. Elle incarne ensuite l'épouse bisexuelle de Woody Allen en 1979 ("Manhattan"), la femme de Dustin Hoffman pour Robert Benton en 1980 ("Kramer contre Kramer") ou encore la maîtresse d'Alan Alda dans "La vie privée du sénateur" de Jerry Schatzberg et une romantique dans "La maîtresse du lieutenant français" de Karel Reisz, etc.

Après seulement cinq ans de carrière, l'Académie des Awards lui remet enfin son premier Oscar pour sa performance dans "Le choix de Sophie". En vingt ans de carrière, elle a été nominée sept fois aux Oscars et douze fois aux Golden Globes ! Dans les années 90 sa filmographie s'est enrichie de "Simples secrets" avec Leonardo Di Caprio, ou encore "Dancing at Lughnasa".

Celle qui est considérée comme une des plus grandes actrices de composition contemporaines est alors doublement à l'affiche dans "The Hours" et "Adaptation". Suivront "The Last Show", aux côtés notamment de Tommy Lee Jones, puis, avec Tom Cruise, et sous la direction de Robert Redford, "Lions et Agneaux". "Détention Secrète" de Gavin Hood confirmera ce retour en force sur les écrans.

Toutefois, on aura pu se réjouir de la revoir également dans un rôle plus léger avec "Mamma Mia ! - Le Film". Néanmoins, avec "Doute", on refaisait le chemin en sens inverse tout comme avec "Julie et Julia" et "Pas si Simple", deux films sortis en 2009. Enfin, c'était reparti dans l'autre sens avec "La Dame de Fer" (2011) et avec "Tous les espoirs sont permis" (2012).

En 2014, Meryl Streep était à l'affiche de "Un été à Osage County" aux côtés de Julia Roberts et de Ewan McGregor. Suivront "The Giver" de Philip Noyce, "Into The Woods" (2015) et "Ricki And The Flash" (pour lequel elle retrouvait Jonathan Demme, cinéaste avec qui elle n'avait plus travaillé depuis 2003 et "Un crime dans la tête").

Place au champ politique avec "Les Suffragettes" de Sarah Gavron et à "Pentagon Papers", réalisé par Steven Spielberg en 2018.  Récemment, Meryl Streep a alterné entre cinéma et Netflix avec "Mamma Mia 2", "The Laundromat" et "Les Filles du Docteur March". Le 20 Février, elle sera à la une du documentaire de Tom Donahue : "Tout peut changer".


(Sources consultées : dossier de presse du film).

affiche-film-tout-peut-changer
FILMOGRAPHIE
1977 - Julia (Zinneman)

1978 - Voyage au bout de l'enfer (Cimino)

1979 - Manhattan (Allen)

1979 - La vie privée d'un sénateur (Schatzberg)

1980 - Kramer contre Kramer (Benton)

1981 - La maîtresse du lieutenant français (Reisz)

1982 - Le choix de Sophie (Pakula)

1982 - La mort aux enchères (Benton)

1984 - Le mystère Silkwood (Nichols)

1985 - Falling in love (Grosbard)

1985 - Plenty (Schepisi)

1986 - Out of Africa (Pollack)

1986 - Heartburn (La brûlure) (Nichols)

1988 - Ironweed (Babenco)

1988 - Un cri dans la nuit (Schepisi)

1989 - She-Devil (La diable) (Seidelman)

1990 - Bons baisers d'Hollywood (Nichols)

1991 - Defending your Life (Brooks)

1992 - La mort vous va si bien (Zemeckis)

1993 - La maison aux esprits (August)

1994 - La rivière sauvage (Hanson)

1995 - Sur la route de Madison (Eastwood)

1995 - Before and After (Schroeder)

1996 - Marvin's Room (Simples secrets) (Zaks)

1997 - Dancing at Lughnasa (O'Connor)

1998 - Contre-jour (Franklin)

1999 - La musique de mon coeur (Craven)

2001 - Intelligence Artificielle (Spielberg)

2002 - The Hours (Daldry)

2002 - Adaptation (Jonze)

2003 - Deux en un (Farrelly)

2003 - Un Crime dans la Tête (Demme)

2003 - Prime (Younger)

2004 - Dark Matter (Chen Shi-Zeng)

2004 - Flora Plum (Foster)

2006 - The Last Show (Altman)

2007 - Lions et Agneaux (Redford)

2008 - Détention Secrète (Hood)

2008 - Mamma Mia ! - Le Film (Lloyd)

2009 - Doute (Shanley)

2009 - Julie et Julia (Ephron)

2009 - Pas si Simple (Meyers)

2010 - The Fantastic Mr Fox (Anderson)

2011 - La Dame de Fer (Lloyd)

2012 - Tous les espoirs sont permis (Frankel)

2014 - Un été à Osage County (Wells)

2014 - The Homesman (Jones)

2014 - The Giver (Noyce)

2015 - Into The Woods (Marshall)

2015 - Ricki And The Flash (Demme)

2015 - Les Suffragettes (Gavron)

2016 - Florence Foster Jenkins (Frears)

2018 - Pentagon Papers (Spielberg)

2018 - Mamma Mia ! Here We Go Again (Parker)

2018 - Le Retour de Mary Poppins (Marshall)

2019 - The Laundromat (Soderbergh)

2019 - Les Filles du Docteur March (Gerwig)

2020 - Tout Peut Changer (Donahue)

Tous nos contenus sur "Meryl Streep"