19 septembre 2021

Mickey Rourke : Biographie

mickey-rourke
Nationalité : Américain
Métier : Acteur
Dernier film : Tiger
Crédits photographiques : Netflix
Portrait mis à jour le : 1 mai 2021


PORTRAIT

Né Philip Andre Rourke le 16 septembre 1952 à Schenectady, dans l'Etat de New York, Mickey Rourke a été élevé par sa mère, divorcée. Installé avec elle à Miami, il grandit au milieu de cinq demi-frères dont le tempérament brutal le pousse à apprendre la boxe. Il commence à s'entraîner au célèbre Fifth Street Gym, et dispute plusieurs matchs en amateur avant de tenter sa chance comme acteur. Il se produit alors dans deux spectacles locaux, puis s'envole pour New York où il poursuit son apprentissage dans l'atelier de Sandra Seacat.

En 1978, Rourke s'établit à Los Angeles et tient ses premiers rôles à la télévision dans "City in Fear", "Au nom de l'amour" et "Viol et mariage : un cas de conscience". Après de brèves apparitions dans "1941", de Steven Spielberg, et "Les portes du paradis", de Michael Cimino, il interprète le client pyromane de William Hurt dans "La fièvre au corps", de Lawrence Kasdan, et obtient son premier succès dans "Diner", de Barry Levinson.

En 1984, Coppola lui confie le rôle du «biker» dandy dans "Rusty James", qui l'impose parmi les grands héros romantiques de la décennie. Suivront, entre autres emplois : le truand velléitaire du "Pape de Greenwich Village", le flic fanatique de "L'année du dragon", et surtout le fétichiste raffiné de "9 semaines 1/2", le détective à la dérive d'"Angel heart" et l'écrivain alcoolique de "Barfly", trois rôles qui font de lui une superstar adulée dans le monde entier… S'improvisant scénariste, Mickey Rourke signe en 1988 le script original de "Homeboy", l'histoire d'un boxeur minable de Miami, avant de monter sur le ring en 1991 pour finalement en descendre en 1995.

En 1997, l'acteur défiguré par ses combats et des opérations de chirurgie esthétique tente un come-back laborieux avec "Love in Paris", une pseudo-suite de 9 semaines 1/2, et "Double Team", un film d'action de Tsui Hark, où il a pour adversaire Jean-Claude Van Damme. Francis F. Coppola lui donne un coup de pouce en lui confiant un rôle d'avocat douteux dans "L'Idéaliste" (1997), mais à l'aube des années 2000, Mickey Rourke ne parvient pas à retrouver le statut de star qui lui avait été concédé dans les années 80, et doit se contenter de camper des personnages secondaires, souvent en forme de clin d'oeil.

Surprenant en détenu travesti dans "Animal factory" (2001) ou en père de famille endeuillé dans "The Pledge", il joue des poings contre Sylvester Stallone dans "Get Carter" et incarne un avocat "marron" dans "Man On Fire" (2004). En 2005, Robert Rodriguez et Tony Scott tentent de le remettre en selle en lui confiant respectivement les rôles de Marv, la brute épaisse de "Sin City", et de Ed Moseby, l'un des coéquipiers de la chasseuse de primes Domino Harvey dans "Domino".

Ce n'est que quatre ans plus tard que l'acteur connaît un véritable succès, puisque son interprétation de catcheur déchu dans "The Wrestler" est encensée par la critique. Vedette de la 65ème Mostra de Venise en 2008, Mickey Rourke est récompensé en janvier 2009 par le Golden Globe du meilleur acteur dans un drame. En 2010, il est à l'affiche de deux grosses productions : "The Expendables", un film d'action réalisé par Sylvester Stallone avec un casting très musclé (Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren, etc.), et surtout "Iron Man 2", dans lequel il interprète l'ennemi de Robert Downey Jr., autre acteur à avoir renoué avec le succès après une période difficile.

En 2011, Mickey Rourke était à l'affiche du film "Les Immortels". Trois ans plus tard, il participait à la nouvelle aventure dirigée par Roberto Rodriguez : "Sin City : j'ai tué pour elle". Malheureusement, ensuite, "Act Of Honor" et bien d'autres auront connu soit des sorties directement en DVD, soit des diffusions sur Netflix et Amazon Prime. Bref, de véritables films en salles, on les attend toujours et le temps passe bien vite...

Sources consultées : dossier de presse du film).

 

FILMOGRAPHIE
1979 - 1941 (Steven Spielberg)

1980 - Les Portes du Paradis (Michael Cimino)

1980 - Fondu au Noir (Zimmerman)

1981 - La Fièvre au Corps (Lawrence Kasdan)

1982 - Diner (Barry Levinson)

1983 - Rusty James (Francis Ford Coppola)

1984 - Eureka (Nicolas Roeg)

1984 - Le Pape de Greenwich Village (Stuart Rosenberg)

1985 - L'Année du Dragon (Michael Cimino)

1986 - 9 semaines 1/2 (Adrian)

1987 - Angel Heart (Alan Parker)

1986 - L'Irlandais (Hodges)

1987 - Barfly (Barbet Schroeder)

1988 - Homeboy (Seresin)

1989 - Francesco (Cavani)

1989 - Johnny belle gueule (Walter Hill)

1990 - L'Orchidée Sauvage (King)

1990 - La Maison des Otages (Michael Cimino)

1991 - Harley Davidson et l'homme aux santiags (Simon Wincer)

1992 - Sables Mortels (Roger Donaldson)

1994 - The Last Ride / F.T.W. (Karbelnikoff)

1995 - Fall time (Paul Warner)

1996 - Bullet (Temple)

1996 - Double Team (Tsui Hark)

1997 - Love in Paris (Anne Goursaud)

1997 - L'idéaliste (Francis Ford Coppola)

1997 - Buffalo 66 (Vincent Gallo)

1998 - C'est pas mon jour (Skip Woods)

1999 - Shergar (Dennis C. Lewiston)

1999 - Out In Fifty (Bojesse Christopher, Scott Leet)

1999 - Shades (Eric Van Loy)

2000 - Animal Factory (Steve Buscemi)

2000 - Get Carter (Stephen T. Kay)

2000 - The Pledge (Sean Penn)

2001 - Identité Suspecte (Bruce McDonald)

2002 - Red light runners (Nick Egan)

2002 - Masked et anonymous (Larry Charles)

2002 - Spun (Jonas Akerlund)

2003 - Masked and Anonymous (Larry Charles)

2003 - Desperado 2 : Il était une fois au Mexique (Robert Rodriguez)

2003 - Man On Fire (Tony Scott)

2005 - Sin City (Robert Rodriguez)

2005 - Domino (Tony Scott)

2005 - Alex Rider : Stormbreaker (Geoffrey Sax)

2008 - Killshot (John Madden)

2008 - The Wrestler (Darren Aronofsky)

2009 - Iron man 2 (Jon Favreau)

2009 - Informers (Gregor Jordan)

2009 - Expendables : unité spéciale (Sylvester Stallone)

2010 - 13 (Gela Babluani)

2010 - Passion Play (Mitch Glazer)

2011 - Les Immortels (Tarsem Singh)

2013 - Dead in Tombstone (Roel Reiné)

2014 - Sin City : j'ai tué pour elle (Frank Miller)

2015 - Act Of Honor (Ryan Little)

2015 - A Hitman in London (Ari Paiaya)

2016 - Weaponized (Timothy Woodward)

2018 - Nightmare Cinema (Joe Dante)

2019 - Berlin, I Love You (Dianna Agron)

2019 - Tiger (Alistair Grierson)

2020 - Girl (Chad Faust)

Tous nos contenus sur "Mickey Rourke"