22 septembre 2019

Woody Allen

portrait-woody-allen
Nationalité : Américaine

Métier : Réalisateur, Acteur

Dernier film : Un jour de pluie à New York

Crédits photographiques : Mars Films


PORTRAIT

Il est bien prétentieux de ma part de vouloir écrire sur Woody Allen, de prétendre cerner un génie du cinéma qui ne se connaît pas lui même et dont le seul regret dans la vie est de ne pas être quelqu'un d'autre.

Woody Allen est né le 1er décembre 1935 à Brooklyn dans une famille classique d'émigrant juifs. Son véritable nom est alors Allen Stewart Konigsberg. Très vite mal à l'aise dès qu'il s'agit de fréquenter ses semblables, le jeune Woody passera la plupart de ses années de jeunesse enfermé dans sa chambre à jouer de la clarinette. Il s'est en effet découvert très jeune une passion sans bornes pour le jazz, passion qui le poursuit encore aujourd'hui puisque dès qu'il en a l'occasion. Woody Allen s'en va jouer de la clarinette dans son petit jazz band avec lequel il a déjà fait une tournée européenne.

Ecrivain précoce, Woody Allen commença par composer des sketches pour les personnalités de la radio et pour des comiques de télévision. En 1956, il part pour Hollywood où il se met à écrire pour l'émission de télévision très célèbre à l'époque, le "Colgate Variety Hour".

A la fin des années cinquante, il rencontre Jack Rollins et Charles H.Joffe (ses agents) qui vont l'encourager à passer sur scène en tant que comique de cabaret. Il impose dès lors un style bien particulier, un humour d'intellectuel où suinte, entre deux références culturelles, une vision totalement absurde du monde, des situations sans queues ni tête (il faut voir dans ses recueils de texte tels "Dieu, Shakespeare et moi" comment il décrit un homme violemment attaqué par un morceau de pudding ou comment il vous explique que Madame Bovary a trompé son mari avec un courtier en assurance vivant à Manhattan) , de cette époque date aussi son art des maximes : "non seulement Dieu n'existe pas mais essayez de trouver un plombier pendant le Week-end".

Ces débuts au cinéma furent marqués par un gros contrat émanent du producteur Charles Feldman qui avait vu Woody Allen sur scène et qui lui proposa d'écrire le scénario d'une comédie appelée "What's New Pussycat ?". Le film fut tourné en France par Clive Donner et eut un énorme succès commercial. Il enchaîna tout de suite avec "Don't Drink The Water", une pièce de théâtre qu'il venait d'écrire et qu'il réussit à vendre à un producteur.

Après sa rencontre avec la sulfureuse Diane Keaton, qui partagea sa vie pendant plusieurs années, Woody Allen se met à tourner comme des sortes de versions filmées de ses numéros de cabaret : "Prend l'oseille et tire toi" (1969), "Bananas" (" 1971), "Play it again Sam" (1972).

Puis, peu à peu, ses films acquièrent plus de maturité, il change de style et entame une longue réflexion sur les femmes, la mort, Dieu... De cette réflexion sont nés entre autre "Annie Hall" (1978), "Manhattan" (1979) et surtout "Interiors (1978), un superbe hommage à Ingmar Bergman.

Désormais, Woody Allen fait malheureusement plus parler de lui à cause de ses déboires sentimentaux que pour la qualité de ses films. Il n'en reste pas moins un monstre sacré du cinéma, un génie de l'absurde, un profond explorateur des sentiments humains, un artiste exceptionnel que l'on a eu tout le loisir de découvrir dans l'un de ses derniers films datant de 2003 : "Anything Else". Un résumé de sa vie en quelque sorte ? Entretemps, il avait dirigé "Escrocs mais pas trop", puis le savoureux "Hollywood Ending" et le non moins savoureux "Le Sortilège du Scorpion de Jade".

Depuis le milieu des années 2000, une rupture s'est opérée dans le "système allénien" : le cinéaste abandonne New York pour tourner trois films consécutifs à Londres. Après "Melinda et Melinda", c'est d'abord le très noir "Match Point" (2005), avec entre autres la troublante Scarlett Johansson, qui est devenue son actrice-fétiche, puis le plus léger "Scoop" et enfin "Le Rêve de Cassandre", dans lequel il s'intéresse pour la première fois aux rapports entre frères. Woody Allen a poursuivit son périple européen en situant en Espagne l'action de son film justement intitulé "Vicky Cristina Barcelona" (2008). Puis, il est retourné à New York pour "Whatever Works".

Suite à "Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu", "Minuit à Paris", "To Rome with Love" et "Blue Jasmine", il revient en tant que simple comédien dans "Apprenti Gigolo", sous la direction de John Turturro. On attend maintenant sa dernière réalisation, après les films tels "Magic In The Moonlight", "L'Homme Irrationnel", "Cafe Society" et "Wonder Wheel" qui se sont enchaînés ces dernières années. Il s'agira donc d'"Un jour de pluie à New York" qui fait l'ouverture du 45ème Festival du Cinéma Américain de Deauville...

Auteur : Sébastien Denizart

Un jour de pluie à New York - Sortie le 18 Septembre 2019


FILMOGRAPHIE
1965 - Quoi de neuf, Pussycat ? (Donner)

1966 - La première folie de Woody Allen

1967 - Casino Royale (Guest)

1969 - Prend l'oseille et tire-toi

1971 - Bananas

1972 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander

1972 - Tombe les filles et tais-toi (Ross)

1973 - Woody et les robots

1975 - Guerre et amour

1976 - Le prête-nom (Ritt)

1977 - Annie Hall

1978 - Intérieurs

1979 - Manhattan

1980 - Stardust Memories

1982 - Comédie érotique d'une nuit d'été

1983 - Zelig

1984 - Broadway Danny Rose

1985 - La Rose Pourpre du Caire

1986 - Hannah et ses sœurs

1987 - Radio Days

1987 - September

1988 - Une Autre Femme

1989 - New York Stories

1989 - Crimes et Délits

1990 - Alice

1991 - Scènes de ménage dans un centre commercial

1992 - Ombres et brouillard

1992 - Maris et Femmes

1993 - Meurtre Mystérieux à Manhattan

1994 - Coups de Feu sur Broadway

1995 - Maudite Aphrodite

1996 - Tout le monde dit I love you

1997 - Wild Man Blues (Kopple)

1997 - Harry dans tous états

1998 - Celebrity

1999 - Accords et Désaccords

1999 - Picking up the Pieces

2000 - Escrocs mais pas trop

2001 - Le Sortilège du Scorpion de Jade

2001 - Hollywood Ending

2003 - Anything Else

2005 - Melinda et Melinda

2005 - Match Point

2006 - Scoop

2007 - Le Rêve de Cassandre

2008 - Vicky Cristina Barcelona

2009 - Whatever Works

2010 - Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

2011 - Minuit à Paris

2012 - To Rome with Love

2013 - Blue Jasmine

2014 - Apprenti Gigolo (Turturro)

2014 - Magic In The Moonlight

2015 - L'Homme Irrationnel

2016 - Cafe Society
Tous nos contenus sur "Woody Allen"