16 juillet 2020
Guide des épisodes

L’homme qui valait trois milliards : Saison 4

Par Emmanuel Francq


Saison IV (du 19 septembre 1976 au 15 mai 1977)

4.01 - The Return of Big Foot - Part I / Le retour du scalpeur - 1ère partie
Diffusion le : 19 septembre 1976 sur ABC / Diffusion France le : date de diffusion non connue
Scénario : Kenneth Johnson / Réalisation : Barry Crane
Avec : Lindsay Wagner (Jamie Sommers), Stefanie Powers (Shalon), John Saxon (Nedlik), Ted Cassidy (Big Foot), Sandy Duncan (Gillian), Severn Darden (Apploy)
Quelques mois après l’avoir combattu, Steve Austin retrouve Big Foot. Hélas, il a échappé au contrôle des extra-terrestres pacifiques et a été reprogrammé par un autre alien, Nedlik, à la tête d’une faction rebelle d’extra-terrestres. Nedlik nourrit de sombres plans : envahir la Terre. Steve Austin et Jaimie Sommers s’unissent pour stopper le tyran venu d’ailleurs.
Commentaires :
- La série entame sa 4ème saison avec 3 changements notables : deux dans le générique et un dans la série. Dans le générique, on voit Oscar Goldman décrocher un téléphone rouge et on voit le visage et le nom du nouveau Dr. Rudy Wells, incarné par Martin E. Brooks. Ensuite, Lee Majors porte une petite moustache à la Errol Flynn et une coiffure plus soignée.
- La 2ème partie de cet épisode a été diffusée aux USA dans le 1er épisode ouvrant la saison 2 de « Super Jaimie ».
- Le catcheur « André le Géant » (2m14) n’étant pas disponible pour reprendre le rôle du Big Foot, la production a engagé Ted Cassidy (Lurch dans « La famille Addams » en 1966), mesurant 2m06. Cassidy est aussi le narrateur (en vo) du générique de « L'incroyable Hulk » (1977/82). Il est décédé en 1979 à 46 ans.
- Stefanie Powers, Severn Dearden et Charles Cyphers reprennent leurs rôles d’extra-terrestres vus la première fois dans « L’empreinte du diable » (saison 3, épisodes 17/18).
- Seconde participation à la série du comédien John Saxon, déjà vu dans un autre rôle, celui du robot du machiavélique Dr. Dolenz dans « Le Robot » (saison 1, épisode 4). Au cinéma, on se souvient de lui dans le film d’arts martiaux « Opération Dragon » (1973) avec Bruce Lee.

l-homme-qui-valait-trois-milliards-saison-4-2
Lindsay Wagner

4.02 - Nightmare in the Sky / Cauchemar en trois dimensions
Diffusion le : 26 septembre 1976 sur ABC / Diffusion France le :15 octobre 1977 (TF1)
Scénario : Jim Carlson & Terrence McDonnell / Réalisation : Alan Crosland
Avec : Farrah Fawcett-Majors (Kelly Wood), Dana Elcar (Larry Stover), Donald Moffat (Dr. Davis), Hank Stohl (Mike)
Trois ans après avoir mené une mission avec elle sur la Lune, Steve Austin retrouve le major Kelly Wood, la première femme astronaute américaine. Désormais pilote d’essai, elle teste un jet prototype d’une valeur de 15 millions de dollars. Soudain, surgi de nulle part, un vieux chasseur japonais de la Seconde Guerre mondiale ouvre le feu sur le jet.
Commentaires :
- Troisième et dernière apparition de Farrah Fawcett, femme de Lee Majors à cette époque. Elle reprend ici son rôle du Major Kelly Wood, déjà vue dans « Athéna Un » (saison 1, épisode 8). Dans « Le Pharaon » (saison 3, épisode 19), elle campait un autre rôle.
- Tout le monde se souvient de Dana Elcar dans le rôle de Pete Thornton, le patron de « MacGyver » (1985/92). Avant cela, il a aussi joué le Colonel Lard, militaire borné qui prenait un malin plaisir à contrer le Major « Pépé » Boyington dans « Les têtes brûlées » (1976/78). On l’a également vu dans le film « L’arnaque » (1973) avec Robert Redford et Paul Newman et de nombreuses séries : « Columbo », « Baretta », « Cannon », « Le nouvel homme invisible », « L’incroyable Hulk », … Dana Elcar est décédé à 77 ans en 2005.
- Seconde participation de Donald Moffat, futur Rem dans « L’âge de cristal », à nouveau un méchant après « Super Duel » (saison 2, épisode 9). Moffat nous a quittés en 2018 à 87 ans.
- Incohérence : quand Steve Austin libère Kelly Wood en arrachant les cordes, il le fait avec son bras gauche humain (seul le droit est bionique).

4.03 - Double Trouble / Messieurs, le Premier Ministre / Double
Diffusion le : 03 octobre 1976 sur ABC / Diffusion France le : 01 octobre 1977 (TF1)
Scénario : Jerry Devine / Réalisation : Phil Bondelli
Avec : Flip Wilson (Billy Parker / Le Premier Ministre), Simon Scott (Dr. Barto), Rick Podell (Niko), Mira L. Waters (Susan), Jerome Guardino (chauffeur de taxi), Borali Silver (portier)
Steve Austin a pour mission de protéger un comique de cabaret, Billy Parker. Après avoir implanté une puce électronique dans sa tête, des espions de l’Est le contrôlent à distance comme un robot et comptent le faire remplacer un chef d’état africain en visite diplomatique aux USA.
Commentaire :
- Cet épisode nous fait découvrir le tout nouveau bureau d’Oscar Goldman.

4.04 - The Most Dangerous Enemy / La loi du plus fort
Diffusion le : 17 octobre 1976 sur ABC / Diffusion France le : 12 août 1988 (La Cinq)
Scénario : Judy Burns / Réalisation : Richard Moder
Avec : Ina Balin (Cheryl Osborne), Martin E. Brooks (Dr. Rudy Wells)
Scientifique de renom, la Dr. Cheryl Osborne s’est isolée sur une île pour y mener des recherches secrètes sur les chimpanzés. Depuis des mois, l’OSI est sans nouvelles d’elle. Steve Austin a pour mission de la retrouver et part sur l’île, accompagné du Dr. Rudy Wells. Sur place, ils découvrent son laboratoire complètement détruit.
Commentaires :
- Cet épisode n’a qu’une comédienne invitée, fait rare que pour être souligné.
- La comédienne Ina Balin a commencé sa carrière au cinéma dans le western « Les Comancheros » (1961) avec John Wayne et Stuart Whitman. On l’a ensuite vue diverses séries populaires des années 70 et 80 : « Les Rues de San Francisco », « L’homme invisible », « Quincy », « Battlestar Galactica », « Magnum », … avant de s’éteindre en 1990 à 52 ans.
- Dans la dernière scène de l’épisode, Steve Austin et Oscar Goldman sont dans un magasin en train de discuter. Sur le mur, on voit des photos de Farrah Fawcett-Majors.

l-homme-qui-valait-trois-milliards-saison-4-5
4.05 - H+2+O = Death / H + 2 + O = Mort
Diffusion le : 24 octobre 1976 sur ABC / Diffusion France le : 24 septembre 1977 (TF1)
Scénario / Réalisation : John Meredyth Lucas
Avec : Elke Sommer (Ilse Martin), John Van Dreelen (Matheson), Linden Chiles (Omega), Robert J. Hogan (Walker), Frank Parker (Ed), Todd Martin (Kirov), Lawrence Bame (garde)
Une brillante scientifique, Ilse Martin, a trouvé comment séparer l’oxygène de l’hydrogène dans les molécules de l’eau. En résulterait une nouvelle source d’énergie convoitée par Oméga, un réseau d’espions indépendants. Mais la découverte n’est pas encore tout à fait au point. Steve Austin infiltre le réseau en se faisant passer pour un scientifique connaissant le fonctionnement de l’invention.
Commentaires :
- La belle Elke Sommer, née à Berlin en 1940 (de son vrai nom Elke Schletz) a commencé comme sa carrière comme mannequin (1m70) avant de se lancer, sans grand succès, dans le cinéma dans les années 60. Elle se tourne donc vers la télévision, jouant dans « La croisière s’amuse », « L’île fantastique », « St. Elsewhere », …
- Hollandais d’origine hollandaise, le comédien John Van Dreelen avait déjà joué un méchant dans « Le Docteur Wells a disparu » (saison 1, épisode 9).

4.06 - Kill Oscar - Part II / Pour la vie d’Oscar - 2ème partie
Diffusion le : 31 octobre 1976 sur ABC / Diffusion France le : date de diffusion non connue
Scénario : Arthur Rowe, William T. Zacha & Wilton Schiller / Réalisation : Alan Crosland
Avec : Lindsay Wagner (Jaimie Sommers), John Houseman (Dr. Franklin), Jennifer Darling (Peggy Callahan), Jack Ging (Hanson), James McMullan (Gordon), Sam Jaffe (Amiral Ricter)
Renvoyé de l’OSI, le Dr. Franklin a décidé de se venger de son ex-employeur. Il a créé les « Fembots », des robots ultra-puissants et plus forts encore que les êtres bioniques. Ses créations prennent la place des secrétaires de Rudy Wells et Oscar Goldman et kidnappent ce dernier. Steve Austin se lance à son secours après que Jaimie Sommers se soit grièvement blessée aux jambes en tentant de les arrêter.
Commentaires :
- Trilogie des « fembots » puisque les 1ère et 3ème partie de ce triple épisode sont des épisodes de « Super Jaimie », diffusés les 27 octobre 1976 et 03 novembre 1976 aux USA.
- Après « Le Robot » (saison 1, épisode 4), cet épisode montre à nouveau Steve Austin combattre un robot à l’effigie d’Oscar Goldman. Joueur de tennis accompli et sportif dans la vie, Richard Anderson (Oscar) avait demandé aux producteurs de la série de lui donner des moments plus physiques dans la série.
- C’est la dernière fois qu’on voit Steve Austin et Jaimie Sommers s’embrasser et ce, jusqu’à la fin des deux séries bioniques.
- Peggy Callahan, la secrétaire d’Oscar Goldman, revient dans les deux séries bioniques et dans un double rôle : le sien et celui d’une « fembot » redoutable, assurant bien dans les scènes physiques.

l-homme-qui-valait-trois-milliards-saison-4-6
4.7 - The Bionic Boy / L’enfant bionique
Diffusion le : 07 novembre 1976 sur ABC / Diffusion France le : inédit en Europe (figure sur les dvd)
Scénario : Tom Greene, Lionel E. Siegel & Wilton Schiller / Réalisation : Phil Bondelli
Avec : Vincent Van Patten (Andy Sheffield), Joan Van Ark (Valerie Sheffield), Dick Van Patten (Palmer), Greg Evigan (Joe Hamilton), Carol Jones (Judy Grant), Kerry Sherman (Colleen), Richard Erdman (Vernon), Jack Bannon (Dr. Melville)
Dans les montagnes, Andy Sheffield perd l’usage de ses jambes suite à une avalanche qui tue également son père. L’OSI décide de tester sur lui un implant de jambes bioniques. Steve Austin a pour mission d’aider le jeune homme à s’adapter et à maîtriser ses nouveaux pouvoirs.
Commentaires :
- Inédit à la télévision française et jamais doublé en français (comme plusieurs épisodes), ce double épisode sera enfin visible en 2009, en version originale sous-titrée en français, sur les dvd sortis chez Universal Pictures France. Il a été tourné en Utah, dans la ville de Kanab.
- La production exploite le filon bionique jusqu’au bout : après Barney Miller, le deuxième homme bionique, « Super Jaimie » et ici, l’adolescent bionique, elle termine avec le chien Max, un berger allemand bionique apparaissant dans la saison 3 de » Super Jaimie ». Lee Majors n’aimait pas qu’une pléthore d’êtres bioniques se développent et avait un droit de véto, ce qui explique pourquoi il n’y a pas eu ensuite de série mettant en vedette le garçon bionique.
- Excellent joueur de tennis et athlète confirmé, le jeune Vincent Van Patten est également le fils de Dick Van Patten, le papa Tom Bradford dans la série familiale « Huit ça suffit » (1977/81). Cet épisode marque sa deuxième et dernière participation à la série, après « L’espion et la télépathe » (saison 2, épisode 18). Lee Majors avait parié avec le jeune homme qu’il ne parviendrait pas à faire le tour en courant d’une petite montagne dans un temps imparti. Mal lui en a pris, en très bonne forme physique, le jeune homme a gagné sans effort et l’a délesté de plusieurs dollars.
- Tout fan des séries-fleuve « Dallas » (1978/92) et « Côte Ouest » se souvient de Joan Van Ark dans cette série « spin-off » de « Dallas ». Elle y incarnait Valene Ewing, membre exilée de la famille du pétrole. A son actif, elle compte encore un grand nombre de participations à des séries très populaires dans les années 70 : « Cannon » « 200 $ plus les frais », « Kojak », « La croisière s’amuse », « Vega$ », « Quincy », …

4.08 - The Vulture of the Andes / Le condor des Andes
Diffusion le : 21 novembre 1976 sur ABC / Diffusion France le : 08 octobre 1980 (TF1)
Scénario : Ben Masselink / Réalisation : Cliff Bole
Avec : Henry Darrow (Falco), Barbara Luna (Leslie Morales), Bernie Kopell (Pete),Dallas Mitchell (Major Reynolds), Zito Kazann (Raul)
Byron Falco, trafiquant d’armes notoire, nourrit le plan de renverser le pouvoir dans son pays, à San Lorenzo. Il manipule une pilote de planeur, Leslie Morales, pour parvenir à ses fins. La jeune femme lance des balises sur une série de bases stratégiques. Le truand compte planifier une attaque de missiles sur le sol américain pour forcer les USA à lui livrer en échange des avions de combats. Steve Austin a pour mission de mettre fin aux agissements de Falco.
Commentaires :
- Né en 1933, Henry Darrow a connu la gloire en incarnant le sympathique Manolito Montoya dans la série western « Le grand Chaparral » (The High Chaparral, 1967/71), créée par David Dortort, déjà derrière « Bonanza ». Il excelle ensuite dans de nombreuses séries, souvent en méchant : « Les Rues de San Francisco », « Kung Fu », « Hawaï Police d’Etat », « L’homme invisible », « Gemini Man », « L’incroyable Hulk », « Dynastie », « Dallas », « Magnum », « Zorro », … Il a également joué dans la série dérivée « Super Jaimie » : « Mortellement vôtre » (saison 3, épisode 17). En 1983, il retrouve à nouveau Lee Majors dans « L’homme qui tombe à pic » : « Le coup du lapin » (saison 3, épisode 16).
- Avant de devenir le Dr. Adam Bricker dans « La Croisière s’amuse » (« The Love Boat », 1977/87), Bernie Kopell campe ici un agent de l’OSI remplaçant brièvement Steve Austin, blessé.

4.09 - The Thunderbird Connection / The Thunderbird Connection
Diffusion le : 28 novembre 1976 sur ABC / Diffusion France le : inédit en Europe (sur les dvd du commerce)
Scénario : Jim Carlson & Terrence McDonnell / Réalisation : Christian I. Nyby II
Avec : Robert Loggia (Mahmud Majid), Ned Romero (Akhmed Khadduri), Susanne Reed (Jan Lawrence), Martine Beswick (Shall Giba), Jim McMullan (Colonel Miller), Barry Miller (Prince Hassad), Jeff David (Colonel Raman), Joe LoPresti (Arafa)
Escadrille de l’US Air Force en tournée dans un pays du Moyen Orient, la Thunderbird Connection connaît un succès constant partout où elle passe dans le monde. Steve Austin la rejoint en ayant pour mission de protéger un jeune prince d’une tentative d’assassinat.
Commentaires :
- Cet épisode a été tourné sur la base Nellis de l’US Air Force au Nevada.
- L’escadrille des pilotes acrobatiques Thunderbirds existe vraiment. En 1971, elle a effectué un vol de démonstration devant le roi du Maroc, Hassan dont cet épisode s’inspire. Auteur du roman « Cyborg » qui a donné naissance à la série, Martin Caidin a fréquenté l’escadrille durant plusieurs mois. Il a relaté cette expérience en écrivant un livre qui a été un énorme succès de librairie aux USA.
- Inédit à la télévision française, ce double épisode a pu être vu pour la première fois en 2009, en version originale sous-titrée en français, sur les dvd de la saison 4, sortis chez Universal Pictures France.
- Abonné aux rôles de méchants, Robert Loggia a marqué le monde des séries pendant plus de 30 ans, jouant dans des épisodes des « Incorruptibles », « Les Mystères de l’Ouest », « Starsky & Hutch », « Magnum », … On l’a encore vu dans « Super Jaimie » : « Jaimie et le roi » (saison 2, épisode 17) et un second épisode de « L’homme qui valait trois milliards » : « Comme sur des roulettes » (saison 5, épisode 7). Loggia est décédé en 2015 à 85 ans.

l-homme-qui-valait-trois-milliards-saison-4-10
4.10 - A Bionic Christmans Carol / Noël bionique
Diffusion le : 12 décembre 1976 sur ABC / Diffusion France le : 27 septembre 1980 (TF1)
Scénario : Wilton Schiller / Réalisation : Gerald Mayer
Avec : Ray Walston (Horton Budge), Dick Sargent (Bob Crandall), Antoinette Bower (Nora Crandall), Adam Rich (Bob Jr.), Sheldon Allman (Charlie), Quin Cummings (Elsie Crandall)
Steve Austin va devoir remettre ses vacances de Noël. Oscar Goldman le charge d’inspecter la société d’Horton Budge, un fournisseur de la NASA et de l’OSI. L’espion bionique va devoir utiliser ses pouvoirs pour convaincre le vieil avare de la beauté de l’esprit de Noël.
Commentaires :
- Incohérence : pourquoi Steve Austin se sert-il d’une loupe pour examiner un morceau de métal alors qu’il dispose de son œil bionique ?
- Adaptation bionique du roman de Dickens dont le réalisateur Richard Donner (« Superman », « L’arme fatale ») filmera une nouvelle version en 1988 : « Fantômes en fête » dans lequel on retrouve d’ailleurs Lee Majors dans son propre rôle, au tout début du film.
- Product placement subliminal quand Steve Austin va dans un magasin de jouets, derrière lui, on voit la fameuse figurine Kenner de « L’homme qui valait trois milliards », jouet le plus vendu aux USA en 1976.
- Ray Walston a connu la célébrité avec « Mon Martien favori » (1963/66), sitcom avec Bill Bixby qu’il retrouve quelques années plus tard dans un épisode de « L’incroyable Hulk ». Dans cet épisode, notons un clin d’œil à la sitcom puisque les décorateurs ont maquillé une pièce de son usine appelée « Artificial Martian Atmosphere ». Walston est mort en 2001 à 86 ans.
- De son vrai nom Richard Cox, Dick Sargent a été le deuxième Jean-Pierre dans la sitcom « Ma sorcière bien-aimée » (1969 à 1972) avec Elizabeth Montgomery. Il poursuit sa carrière dans de nombreuses séries des années 70 et 80 : « Les Rues de San Francisco », « Le Riche et le Pauvre », « Drôles de dames », « L’île fantastique », « Columbo », « Arabesque ») avant de s’éteindre en 1994 d’un cancer.
- Le jeune comédien Adam Rich sera célèbre ensuite en incarnant le petit Nicolas Bradford dans la série familiale « Huit ça suffit » (1977/81).

4.11 - Task Force / Opération Hornet
Diffusion le : 19 décembre 1976 sur ABC / Diffusion France le : 11 octobre 1980 (TF1)
Scénario : Robert C. Dennis & Wilton Schiller / Réalisation : Barry Crane
Avec : Jennifer Darling (Peggy Callahan), Alex Cord (Harraway), Edmund Gilbert (Major Sid Pell), Taylor Lacher (Nicolini), Robert Forward (Général), Gary Cashdollar (MP)
Un nouveau prototype de missile d’une valeur de 30 millions de dollars est la cible d’un groupe de mercenaires. Il cherche à le détourner pendant son transport vers un site d’essais. Steve Austin infiltre le groupe pour déjouer leur plan.
Commentaires :
- Dernier épisode où apparaît Peggy Callahan, la secrétaire d’Oscar Goldman. Elle jouera encore dans 5 épisodes de la 3ème et dernière saison de « Super Jaimie ».
- Jouant ici le méchant de l’épisode, Alex Cord (de son vrai nom Alexander Viespi, né en 1933) sera ensuite une vedette de la série « Supercopter » (Airwolf, 1984/86), avec Jan-Michael Vincent et Ernest Borgnine. On le verra encore dans le téléfilm de guerre « Les Douze salopards » (1988) avec Ben Murphy et de nombreuses séries : « Simon & Simon », « Arabesque », « JAG », …

4.12 - The Ultimate Impostor / L’imposteur
Diffusion le : 02 janvier 1977 sur ABC / Diffusion France le : 22 novembre 1980 (TF1)
Scénario : Lionel E. Siegel d’après une histoire de William T. Zacha / Réalisation : Paul Stanley
Avec : Stephen Macht (Joe Patton), Pamela Hensley (Jenny Nicholas), David Sheiner (Stenger), Kim Basinger (Lorraine Stenger), Margaret Fairchild (Lily Stenger)
Le Dr. Rudy Wells a créé un programme capable de transférer des informations d’un ordinateur vers le cerveau humain. Ami de Steve Austin, Joe Patton est volontaire pour tester l’invention qui se révèle un succès. Joe devient un agent de l’OSI, expert en langues et tactiques opérationnelles.
Commentaires :
- Cet épisode met en vedette Joe Patton et Steve Austin n’y fait qu’une brève apparition. Ce personnage sera repris en 1979 dans un téléfilm « The Ultimate Impostor », renommé Frank Monihan et campé par Joseph Hacker.
- Père du comédien Gabriel Macht (Harvey Specter dans la série d’avocats « Suit s »), Stephen Macht (Joe) est un vrai docteur en littérature dramatique dans la vie. Il a enseigné dans plusieurs universités et joué dans plusieurs séries : « Côte Ouest », « Les deux font la paire », « Cagney & Lacey », …
- Pamela Hensley a été la belle C.J. Parsons, secrétaire du milliardaire détective privé « Matt Houston » (1982/85) avec Lee Horsley. Elle a aussi été la Princesse Ardala dans la série de science-fiction « Buck Rogers au XXVème siècle » (1979/81). On la reverra encore dans le premier épisode de la saison 5 : « Les requins ».
- A ses débuts, la belle Kim Basinger avait joué deux petits rôles dans les séries « Le nouvel homme invisible » (1976/77) et « Drôles de dames » (1976/81). Elle deviendra ensuite une grande vedette de cinéma dans « Neuf semaines et demi » (1985) avec Mickey Rourke, « Batman » (1989) de Tim Burton et « L.A. Confidential » (1997) avec Russell Crowe et Kevin Spacey.

l-homme-qui-valait-trois-milliards-saison-4-13
4.13 + 4.14 - Death Probe - Part I & Part II / La sonde de la mort - 1ère & 2ème parties
Diffusion le : 09 janvier 1977 + 16 janvier 1977 sur ABC / Diffusion France le : 18 septembre 1988 (La Cinq)
Scénario : Steven E. DeSouza / Réalisation : Richard Moder
Avec : Nehemiah Persoff (Major Popov), Jane Merrow (Irina Leonova), Walter Brooke (Général Wiley), Don Dubbins (Zack Meecham), Beverly Garland (secrétaire), John DeLancie (infirmier), Philip Pine (Général russe)
Alors qu’elle devait atterrir sur la planète Vénus, une sonde soviétique s’écrase dans le Wyoming. Fabriquée dans un alliage spécial inconnu de la technologie américaine et devenue hors de contrôle, elle sème la terreur sur son passage. Steve Austin a pour mission de la stopper.
Commentaires :
- Né à Jérusalem le 14/8/1919, Nehemiah Persoff a dépassé son centenaire ! Débutant sa carrière en 1948, il joue ensuite dans les séries les plus connues des années 60 et 70, souvent des méchants : « La quatrième dimension », « Alfred Hitchcock présente », « Mission : Impossible », « Les Mystères de l’Ouest », « Drôles de dames », « Magnum », « MacGyver », … Il avait déjà joué avec Lee Majors dans un épisode de la série western « La grande vallée » (1965/69).
- L’actrice britannique Jane Merrow reprend ici son rôle d’Irina Leonova, de scientifique russe déjà vue dans « Compte à rebours » (saison 1, épisode 6). On l’a ensuite vue dans de multiples séries populaires : « L’incroyable Hulk », « Pour l’amour du risque », « Magnum », « MacGyver », …
- Steven E. de Souza a été scénariste de la série « Le nouvel homme invisible » (Gemini Man, 1976/77). Au cinéma, des films d’action à succès : « 48 heures » (1982) avec Nick Nolte et Eddie Murphy, « Piège de cristal » et sa suite (Die Hard, 1987/90) avec Bruce Willis, « Commando » (1985) et « The Running Man » (1987) avec Arnold Schwarzenegger.
- Courte apparition (en infirmier) de John DeLancie, le futur Q des séries de science-fiction « Star Trek : The Next Generation », « Star Trek : Deep Space Nine », « Star Trek : Voyager ».

4.15 - Danny’s Inferno / Un pied d’enfer
Diffusion le : 23 janvier 1977 sur ABC / Diffusion France le : 13 septembre 1980 (TF1)
Scénario : Tom Greene / Réalisation : Cliff Bole
Avec : Lanny Horn (Danny Lasswell), Frank Marth (Bruner), Mills Watson (Lazarus), David Opatoshu (Dr. Monica), E.J. Peaker (Gladys), John Hoyt (Dr. Spruger)
En jouant avec une fusée miniature, Danny Lasswell, 11 ans, crée par hasard une nouvelle forme d’énergie thermochimique. L’OSI souhaite reproduire la formule en laboratoire et charge Steve Austin de protéger l’enfant d’agents ennemis, pressés de mettre la main sur la découverte.
Commentaires :
- Moment amusant quand Steve Austin saisit, avec sa force bionique, un méchant par le col : ce dernier est extrait de ses chaussures tandis que celles-ci restent sur place.
- Incohérence en fin d’épisode : lorsque Steve Austin touche la bombe avec son bras droit bionique, on voit sa main transpirer et il ressent une vive douleur. Impossible vu que c’est son bras artificiel.

l-homme-qui-valait-trois-milliards-saison-4-16
Lee Majors et Heather Menzies

4.16 - The Fires of Hell / Les feux de l’enfer
Diffusion le : 30 janvier 1977 sur ABC / Diffusion France le : 05 octobre 1980 (TF1)
Scénario : Orville H. Hampton / Réalisation : Ed Abroms
Avec : Ken Swofford (Roy Palmer), Heather Menzies (Allison Harker), Charles Aidman (Bertram Lomax), Melinda Naud (Susie), Bruce Glover (Shérif Burgess), Don Barry (Howie)
L’OSI teste une nouvelle forme d’extraction dans une réserve naturelle mais ne sait pas que le sous-sol contient de l’uranium. Au courant de la situation, un membre du Congrès, un géologue et le shérif local font tout pour saboter l’OSI et déclenchent une série d’incendies tout en accusant un groupe d’écologistes soucieux de sauvegarder la réserve. Steve Austin part enquêter sur place.
Commentaires :
- Pour raisons économiques, cet épisode reprend des scènes de puits de pétrole en feu du film « Les feux de l’enfer » (Hellfighters, 1968) d’Andrew V. MacLaglen, avec John Wayne et Katharine Ross. La série avait déjà eu recours à ce procédé dans « Cible dans le ciel » (saison 3, épisode 7).
- Heather Menzies reste pour beaucoup l’inoubliable Jessica de la trop courte série de science-fiction « L’âge de cristal » (1977/78). Mariée à Robert Urich, vedette des séries de détectives « Vega$ » et « Spenser for Hire », elle délaisse sa carrière pour se consacrer à son foyer et nous quitte en 2017, à 68 ans, des suites d’un cancer du cerveau, rejoignant son mari, décédé en 2002, également d’un cancer.
- Petit trait d’humour noir de Steve Austin à Oscar Goldman, alors qu’il lui propose d’arrêter un feu de pétrole en jetant une bombe de nitroglycérine au sommet : « Tu n’auras qu’à ramasser les morceaux et me faire reconstruire. »

4.17 - The Infiltrators / Lutte clandestine
Diffusion le : 06 février 1977 sur ABC / Diffusion France le : 20 septembre 1980 (TF1)
Scénario : Sam Ross / Réalisation : Phil Bondelli
Avec : Jerry Quarry (Wally), Michael Conrad (Boris Retsky), Yvonne Craig (Lena Bannister), Harold Sylvester (Tollombe), Cliff Carnell (Duclaire), Pervis Atkins (George Mason)
Venu de l’Est, un groupe d’athlètes, mené par Boris Retsky, planifie le vol d’un composant ultra-secret de la NASA pendant une tournée de promotion de boxe. Steve Austin infiltre le groupe en jouant les boxeurs.
Commentaires :
- Seconde et dernière participation de Michael Conrad (Capitaine Furillo / Hill Street Blues), après « Trafic radioactif » (saison 3, épisode 10). Le comédien nous a quitté des suites d’un cancer en 1983, à 58 ans.
- Incohérence bionique : Steve Austin neutralise deux méchants en utilisant son bras gauche humain.

4.18 - Carnival of Spies / Carnaval d’espions
Diffusion le : 13 février 1977 sur ABC / Diffusion France le : 18 octobre 1980 (TF1)
Scénario : Robert C. Dennis d’après une histoire de Richard Carr & Robert C. Dennis / Réalisation : Richard Moder
Avec : Lloyd Bochner (Ulrich Rau), Michael Strong (Herman Lower), Gloria Manon (Shira), Cheryl Miller (Kim), Wes Parker (Walden), Bob Minor (Hercule), Peter Weiss (Schmidt)
Un scientifique spécialiste en missiles sol-air, venu d’Allemagne de l’Est, donne une série de conférences aux Etats-Unis. Oscar Goldman le soupçonne d’être là pour espionner un nouveau bombardier effectuant des vols-test. Steve Austin a pour mission de surveiller le savant.
Commentaires :
- Visage carnassier bien connu des spectateurs des années 60 et 70, le comédien Lloyd Bochner a souvent joué les méchants : « Les Mystères de l’Ouest », « Des agents très spéciaux », « La grande vallée », « Mission : Impossible », « Le Virginien », « Columbo », « Cannon », « Super Jaimie », « L’homme qui tombe à pic », … Il sera aussi Cecil Colby dans « Dynastie » (1981/89). Cet épisode marque sa seconde participation à la série après « Le Robot » (saison 1) et une troisième et dernière fois dans « Compte à rebours » (saison 5). Il nous a quittés en 2005 à 81 ans.
- D’origine africaine, le cascadeur Bob Minor a travaillé sur plus de 155 productions, démarrant sa carrière dans des films de la Blaxploitation comme « Blacula » (1972) et « Black Caesar » (1973). On l’a déjà vu en homme de main attaquant Steve Austin dans « Le Docteur Wells a disparu » (saison 1, épisode 9). Il travaillera ensuite comme coordinateur des cascades sur « Magnum » (1980/88).

l-homme-qui-valait-trois-milliards-saison-4-19
4.19 - U-509 / Sous-marin U-509
Diffusion le : 20 février 1977 sur ABC / Diffusion France le : 01 novembre 1980 (TF1)
Scénario : Michael Wagner / Réalisation : Phil Bondelli
Avec : Guy Doleman (Henry Bulman), Ian Abercrombie (Shoemacher), Ted Hamilton (Jaffe), William Sylvester (l’Amiral Prescott), Steve Sandor (Covell), Peter Canon (Lewis)
Ex-Capitaine anglais de sous-marin, Henry Bulman menace les Etats-Unis en remettant en service un vieil U-boat. Si les USA ne lui versent pas 20 millions de dollars, il lâchera des capsules de gaz mortel sur 30.000 habitants. Steve Austin rejoint le sous-marin pour vérifier si Bulman bluffe ou pas.
Commentaires :
- L’épisode a été tourné dans un authentique submersible de la Seconde Guerre mondiale, amarré à Long Beach. C’est ce même sous-marin qu’on voit à nouveau dans le premier épisode de la saison 5 : « Les Requins ».
- Deuxième participation de William Sylvester à la série. Avant cela, il a été Leonard Driscoll, le patron de Sam Casey dans l’éphémère « Gemini Man / Le nouvel homme invisible » (1976) avec Ben Murphy. Il reprendra à nouveau le même rôle qu’ici dans le premier épisode de la saison 5 : « Les requins ».
- D’origine néo-zélandaise, Guy Doleman a joué le Comte Lippe dans le James Bond « Opération Tonnerre » (1965) avec Sean Connery et un des Numéro 2 dans le premier épisode de la série « Le Prisonnier » (1967/68) avec Patrick McGoohan. Il est décédé en 1996 à 72 ans.

4.20 - Privacy of the Mind / Lavage de cerveau
Diffusion le : 22 février 1977 sur ABC / Diffusion France le : 15 novembre 1980 (TF1)
Scénario : Vanessa Boos & Wilton Schiller / Réalisation : Jimmy Lydon
Avec : Suzanne Charny (Dr. Batalova), Curt Lowens (Kulikov), Roger Perry (Dr. Berman), Bob Neil (Carson), Leslie Moonves (Kemps), Paul Mantee (Terry)
Un million de dollars a été proposé à un savant reconnu afin de développer un projet secret. Oscar Goldman charge Steve Austin de prendre la place du scientifique. Kidnappé et emmené dans un laboratoire secret, il découvre qu’il s’agit de créer un ordinateur capable de lire l’esprit humain.
Commentaires :
- La comédienne Suzanne Charny jouera encore à un épisode de la saison 5 : « Comme sur des roulettes » (épisode 7). Elle a ensuite joué dans « Super Jaimie » : « L’antidote » (saison 3, épisode 14), puis « Starsky & Hutch », « L’île fantastique », « Quincy » et « L’incroyable Hulk ».
- Deux curiosités bioniques : quand il lit, Steve Austin utilise sa force bionique pour tourner très vite les pages. Son cerveau serait-il aussi bionique ? Ensuite, il utilise son bras gauche (humain) et on entend l’effet sonore bionique. Une erreur de montage sonore revenant dans plusieurs épisodes de la saison 4.

4.21 - To Catch the Eagle / Mission souterraine
Diffusion le : 06 mars 1977 sur ABC / Diffusion France le : 19 août 1988 (La Cinq)
Scénario : Judy Burns & Peter R. Brooke / Réalisation : Phil Bondelli
Avec : Gerald McRaney (Bob Marsh), Jim Stathis (Ian Swanson), Peter Breck (Silver Cloud), Dehl Berti (Iron Fist), George Loros (Lone Bear), Kathleen Beller (Little Bear)
A la recherche d’un minerais radioactif caché sur une terre indienne sacrée, deux agents de l’OSI sont pris en otage par un médecin indien nommé Iron Fist. Il souhaite tirer profit du précieux minerais avant la tribu. Steve Austin a pour mission d’aller récupérer ses collègues. Mais avant de pouvoir fouler le sol sacré, il doit d’abord avoir la permission de la tribu et relever une série de défis physiques.
Commentaires :
- A partir de cet épisode, Lee Majors ne porte plus sa moustache. Elle ne plaisait pas aux fans.
- Le comédien Peter Breck a déjà croisé la route de Lee Majors, incarnant son frère Nick Barkley dans la série western « La grande vallée » (1965/69). Il le retrouve ensuite dans 4 épisodes de « L’homme qui tombe à pic » entre 1981 et 1985, portant le chapeau de Nick Barkley dans un épisode clin d’œil avec Roy Rogers en vedette. Peter Breck est décédé en 2012 à 82 ans.
- Autre figure connue du petit écran, peu avant de connaître la gloire avec la série de détectives « Simon & Simon » (1981/89), Gerald McRaney a joué dans de nombreuses séries populaires des années 70 : « Cannon », « Sergent Anderson », « 200 $ plus les frais », « L’incroyable Hulk ». Toujours actif, il continue sa carrière à la télévision dans les séries « Arabesque », « JAG », « Jericho », « Longmire », « This is Us ».

4.22 - The Ghostly Teletype / Le télétype fantôme
Diffusion le : 15 mai 1977 sur ABC / Diffusion France le : date de diffusion non connue
Scénario : Wilton Schiller / Réalisation : Tom Connors III
Avec : Linda Dano (Angela), Robert H. Harris (Brenner), Les Lannom (Davey), Christina Hart (Margaret), Larry Anderson (Murdock), Jodean Russo (Mme Marka)
Alors qu’il analyse une équation ultrasecrète destinée à prolonger l’espérance de vie de la race humaine, Steve Austin voit la formule s’effacer devant lui, sans laisser de traces. Accusé de vol et d’espionnage, il risque la prison. Très vite, il découvre que deux jumeaux télépathes, souffrant de vieillissement prématuré, seraient à l’origine du vol.
Commentaires :
- Dans cet épisode, on voit clairement la date de naissance de Steve Austin sur sa carte d’identité : né le 5 février 1942. Dans « Opération Afrique » (Saison 1, épisode 5), on voyait sur sa carte de l’OSI où il habitait. Depuis cet épisode, il a déménagé : ici, on lit 2398 Fairmount Avenue, Washington D.C.
- Quand Steve Austin broie le pistolet en métal, on voit bien qu’il s’agit d’un faux en caoutchouc pliable.


RETOUR AU DOSSIER L'HOMME QUI VALAIT TROIS MILLIARDS

LE GUIDE DES EPISODES DES SAISONS 1 ET 2

LE GUIDE DES EPISODES - SAISON 3

LE GUIDE DES EPISODES - SAISON 5

ça peut vous interesser

L’homme qui valait trois milliards : Saison 5

Rédaction

K2000 : Guide des épisodes

Rédaction

K2000 : La série

Rédaction