17 septembre 2019
Séries

L’Age de Cristal : La série

L'AGE DE CRISTAL

(1977/1978)

La présentation de la série L'Age de Cristal par Christophe Dordain.


Au XXIIIème siècle, dans une grande cité fermée par de multiples dômes, et isolée d'un monde extérieur oublié, l'Humanité se consacre uniquement au plaisir (sexe sous toutes ses formes, drogues, etc.), libérée par les servo-mécanismes qui assurent ses besoins.

Une seule condition pour éviter la surpopulation : pas une seule personne sur Terre ne sera désormais autorisée à vivre au-delà de 30 ans, à moins d'une renaissance dans le cadre du rituel flambloyant qu'est le Carrousel.

Dès la naissance, on implante dans la paume droite de chacun des habitants de la Cité des Dômes un cristal de vie, extension du super-ordinateur qu'on appelle le Penseur. Ce cristal change de couleur au cours de la vie, passant du jaune au bleu, puis, au rouge, clignotant au Dernier Jour, noir si la personne ne s'est pas présentée pour accepter le "sommeil", la mort par injection puis crémation.

Logan 23 fait partie des Limiers, des agents de la PS (police spéciale) qui traquent, puis éliminent les fugitifs. Au cours d'une de ses traques, il rencontre Jessica 6, membre d'une organisation secrète visant à aider les fugitifs, qui révèle à Logan que le Carrousel est un mensonge et qu'il est possible de vivre à l'extérieur de la Cité des Dômes.

Trahissant son ami Francis 14, Logan s'enfuit de la Cité avec Jessica. Chemin faisant, ils rencontrent l'androïde Rem. Tous trois partent à la recherche du Sanctuaire, un lieu mythique où il n'y aurait ni Penseur, ni Cristaux de vie, ni Limiers pour vous traquer, un havre de paix où hommes et femmes vivent, élèvent leurs propres enfants et meurent librement...

serie-l-age-de-cristal-2
Randy Powell, Heather Menzies, Donald Moffat et Gregory Harrison dans la série L'Age de Cristal.


LES ORIGINES DE LA SERIE

La série "L'Age de Cristal" est produite à un moment où la science-fiction arrive définitivement à l'âge adulte : les années 70.

Ce processus, amorcé avec "2001 L'odyssée de l'espace" de Stanley Kubrick, et qui s'est poursuivi avec "THX 1138" de George Lucas, ou encore "Le Mystère d'Andromède" de Robert Wise. Il débouche de fait sur la mise en chantier de films grand public d'où la réflexion n'est pas absente, loin s'en faut. C'est pourquoi, en s'inspirant du roman, publié en 1967 par William F. Nolan et George Clayton Johnson, la firme Metro Goldwyn Mayer développe le projet d'une adaptation pour le grand écran.

Confiée aux soins de Michael Anderson (cinéaste britannique formé aux studios Elstree et qui a dirigé notamment "Les Briseurs de Barrage" en 1958, "Le Secret du Rapport Quiller" en 1968, "Orca" en 1977, "Doc Savage" en 1975 avec Ron Ely, ainsi que l'adaptation des "Chroniques Martiennes" pour le petit écran en 1980), la version cinéma est interprétée par Michael York et Jenny Argutter. Richard Jordan étant alors le féroce limier poursuivant les fugitifs.

Soutenu par une partition musicale signée Jerry Goldsmith, le film est un grand succès dont les effets visuels fort nombreux (que l'on doit à L.B. Abbott, Frank Van Der Veer et Matthew Yuricich) seront repris ultérieurement pour la série télévisée. Signalons également les prestations de Peter Ustinov et de Farrah Fawcett-Majors dans des rôles secondaires.

Pourtant, et de façon surprenante au fond, malgré le succès enregistré par le film, c'est la série télévisée qui va finalement s'imposer en lieu et place d'une suite en salles qui était prévue mais qui ne sera jamais produite.

En 1977, William F. Nolan s'attèle donc à l'écriture de "Logan's World", persuadé que ladite suite sera adaptée l'année suivante au cinéma. Un soir, il reçoit un appel de son producteur et ami : Saul David. Saul lui annonce que la mise en chantier d'une suite cinématographique n'est plus d'actualité. MGM a préféré passer un accord avec la chaîne CBS pour la production d'une série à gros budget.

Il est évident que Nolan demeure perplexe face à cette idée. Il estime que le filon cinématographique des aventures de Logan est loin d'avoir épuisé tout son potentiel et toutes ses possibilités scénaristiques. De fait, il en apporte pour preuve son concept pour "Logan's World". Ce à quoi s'ajoute un supplément scénaristique qui deviendra plus tard "Logan's Search".

William F. Nolan argumente qu'il dispose donc de suffisamment de matériaux pour élaborer un triptyque cinématographique bien plus prometteur qu'une série télévisée. Saul David, bien qu'il soit totalement d'accord avec Nolan, lui confirme que c'est la décision du studio qui prévaut. Il est acquis que la série va être lancée de toute manière. Il est chargé de la produire. Surtout, point crucial, elle se fera avec ou sans l'accord et la participation de Nolan !

Comme l'a confirmé John Kenneth Muir (immense critique de séries) dans son travail d'analyse des origines de la série, Saul David insiste pour que ce soit William F. Nolan qui écrive l'épisode-pilote. L'auteur donne finalement son agrément au projet et se met au travail. Cependant, alors que l'écriture du scénario est terminée, Saul David est brutalement remercié par la MGM en raison de divergences d'ordre contractuel.

Le studio décide alors de confier le nouveau projet à Ivan Goff et Ben Roberts. Ces derniers présidaient à la destinée de la série produite par Aaron Spelling et Leonard Goldberg, les "Drôles de Dames", au même moment. Eux qui avaient accompagné les enquêtes de "Mannix" huit années durant ! Un choix pour le moins surprenant, vous en conviendrez.

serie-l-age-de-cristal-6
Extrait du générique d'ouverture de la série L'Age de Cristal.

 

En effet, Goff et Roberts n'avaient encore jamais supervisé de séries télévisées de science fiction. On peut aisément concevoir qu'ils ne se sentaient donc pas très à l'aise avec le sujet. Dans ce cadre, ils convoquent William F. Nolan pour discuter avec lui du style scénaristique à donner à la série.

Goff et Roberts avaient quand même déjà jeté les bases du show tel que nous le connaissons : à savoir que le trio de fugitifs, composé de Logan, Jessica et Rem, se baladeraient à bord de leur aéroglisseur, rencontreraient une nouvelle civilisation chaque semaine, civilisation qui aurait un problème, et que nos trois héros réussiraient à résoudre, en échappant accessoirement aux limiers...

Nolan trouva le concept incroyablement ennuyeux, partant du principe que ce serait exactement la même chose que découvriraient les téléspectateurs chaque semaine. De plus, l'infrastructure liée à la construction de nouveaux décors pour ces civilisations, et ce sur une base hebdomadaire, ne pouvait qu'alourdir considérablement les coûts de production de la future série.

Goff et Roberts tentent alors de rassurer Nolan en lui confirmant que le studio a approuvé le budget. Ils demandent à Nolan si, en dehors de toute considération financière, il désire faire partie de l'équipe de production. Nolan refuse poliment, pensant que la série aurait beaucoup de mal à fonctionner. Il leur souhaite bonne chance, et quitte leur bureaux en se disant qu'il toucherait ses droits d'auteur aussi longtemps que la série durerait. Ce qui était déjà pas si mal au fond...

serie-l-age-de-cristal-3
Heather Menzies et Gregory Harrison pendant le tournage de l'épisode-pilote de l'Age de Cristal.


LA PRODUCTION ET LA DIFFUSION

Le tournage du pilote débute le 24 février 1977. Il est prévu pour un durée de 12 jours. Terminé le 11 mars de la même année, sa réalisation en est confiée à Robert Day. Il sera complété par d'autres prises de vue réalisées au cours de l'été 77 suite aux modifications apportées par Leonard Katzman, devenu entretemps le producteur officiel de la série. Katzman était un professionnel habitué à travailler pour le compte du réseau CBS.

Malgré les moyens mis en oeuvre, l'avenir de la série s'avèrera aussi sombre que William F. Nolan l'avait imaginé. Tant et si bien que le public va très vite se lasser des aventures de Logan et de Jessica. La trop faible audience ne justifiera guère le budget élevé alloué à la production de chaque épisode.

La série est donc rapidement annulée et retirée de l'antenne américaine avant même la diffusion des trois derniers épisodes tournés. Ces trois épisodes ayant été diffusés uniquement en Europe, et par la suite sur les chaînes câblées thématiques américaines.

Ivan Goff et Ben Roberts avaient réécrit ("massacré" a assuré William Nolan bien plus tard), avec le complicité de Leonard Katzman, le pilote de la série. Ils avaient ainsi supprimé les meilleures scènes, ramenant un script de 70 minutes à 60.

L'épisode-pilote, lui, avait été tourné et monté hâtivement, mais s'avérait au final décevant. En effet, Katzman avait alors décidé d'ajouter de nouvelles séquences ("ineptes" dixit Nolan), notamment celles où apparaissent le Conseil des Anciens, chargé du gouvernement de la Cité des Dômes. Cependant, ces séquences, montées en catastrophe sur celles tournées originellement, souffraient de bien mauvais raccords parfaitement visibles pour qui y prête un peu d'attention.

Concernant les relations entre Logan et Jessica, ce qui est fort troublant, c'est le fait que l'on est pu reprocher un manque d'alchimie à l'écran entre Gregory Harrison et Heather Menzies. Pourtant, leurs personnages respectifs de Logan et Jessica sont supposés tomber amoureux et passer le reste de leur vie ensemble. Or, le visionnage de deux épisodes permet désormais d'infirmer quelque peu ce propos.

Tout d'abord, "Le Carrousel" / "Carrousel" (réalisé par Irving J. Moore, et écrit par D.C. Fontana & Richard L. Bree, Jr,) au cours duquel Jessica doit opérer une tentative de séduction face à un Logan qui a perdu la mémoire et que l'on a ramené dans la Cité des Dômes. Puis, "Ombres Dans La Nuit" / "Night Visitors" (solidement réalisé par Paul Krasny d'après un scénario rédigé par Leonard Katzman) où, pour la première fois, Logan déclare sa flamme à Jessica. On peut donc imaginer que cette relation aurait pu être entretenue, voire développée, si la série avait connu une production plus longue que ses seuls 14 épisodes.

Quant aux multiples scénaristes qui furent sollicités (pour la plupart des grands noms du petit écran tel Dorothy C. Fontana déjà citée précédemment, scénariste associée au succès de "Star Trek" par exemple), ils ont tous, plus ou moins, détesté le résultat final à l'écran tiré de leurs scripts écrits pour "L'Age de Cristal". Certains décidant même de retirer leur noms du générique ou de travailler sous pseudonyme.

Aussi, comment comprendre que ce programme est laissé une telle empreinte chez les amateurs de science-fiction, et plus spécifiquement en France ? En dehors de toute considération scénaristique, William F. Nolan considère que la véritable vedette du show n'est autre que son directeur artistique : Mort Rabinowitz. Lui qui était chargé de concevoir et de monter de nouveaux décors chaque semaine.

serie-l-age-de-cristal-8
Un véhicule futuriste dans la série L'Age de Cristal


Les véhicules de la série sont, eux aussi, très réussis. Ils ont été conçus par Dean Jeffries Automotive Styling. Leur réussite a incité leurs concepteurs à les modifier et à les réutiliser par la suite dans d'autres films ou séries (un des deux véhicules de limiers par exemple sera transformé en Mercedes 2001 SEL dans "La Folle Histoire de l'Espace" de Mel Brooks, le même véhicule ayant été aperçu dans un épisode de "SeaQuest DSV", la série produite par Steven Spielberg, au cours des années 90).

Concernant la distribution artistique, elle est solide. Randy Powell campe un Francis sombre, inquiétant et menaçant, bien dans l'esprit de ce que Nolan en attendait. Donald Moffat, quant à lui, s'avère être un excellent choix pour tenir le rôle de Rem (originellement baptisé O.M.O. pour Operational Machine Organism), Nolan ayant décidé de rebaptiser son androïde après qu'on lui eut appris qu'OMO était une marque de lessive bien connue en Europe !

Le tout donne une série kitsh, c'est vrai, attachante pour certains, et bien trop courte à notre goût. Quand on voit tous les évènements parfois malencontreux qui ont marqué la création de cette série, on ne peut s'empêcher de penser à ce que cela aurait donné si une totale liberté de création avait été accordée à William F. Nolan et à Saul David...

serie-l-age-de-cristal-4
L'Age de Cristal : série de science-fiction ou western futuriste ?


LES ACTEURS

Gregory Harrison (voix française : Pierre Arditi)

C'est à l'acteur Gregory Harrison qu'a incombé la tâche de reprendre le difficile rôle du héros tenu dans le film par Michael York.

L'étude de sa filmographie est révélatrice de celle d'un comédien qui s'est singulièrement illustré au petit écran. Parmi ses nombreux titres de gloire, on peut mettre en évidence la série "Trapper John M.D.", un programme conçu par Franck Glisckman et Don Brinkley. Il s'agit en fait d'un spin-off du programme "M.A.S.H.". Cette série fut diffusée du 23 septembre 1979 au 04 septembre 1986 sur CBS. Gregory Harrison y incarnait Le docteur Alonzo Gates, un chirurgien de l'hôpital de San Francisco.

Par la suite, Harrison incarna Michael Sharpe dans le show "Falcon Crest" au cours de la saison 1989/1990, ou encore Jack Reilly dans le programme "New York News", en 1995. Un oeil attentif l'a également aperçu dans la série "Amy" où il tient le rôle de Tom Gillette (épisode 14 de la première saison, diffusé le 08 février 2000 aux USA ; épisodes 11 et 12 de la seconde saison programmés le 30 janvier et le 06 février 2001 toujours aux USA).

Heather Menzies

Plus discrète aura été la carrière de Heather Menzies dont la courte jupe a émoustillé plus d'un jeune téléspectateur de "L'Age de Cristal" dont l'auteur de ces lignes en particulier.

Toutefois, à la différence de Gregory Harrison, Heather a su parfois s'imposer au cinéma. Ainsi, a-t-on pu l'apprécier dans le film "Hawaii" signé George Roy Hill, en 1966, "Sssssss" de Bernard L. Kowalski avec Strother Martin et Dirk Benedict, en 1973, ou encore dans "Piranhas" réalisé par Joe Dante en 1978.

Pour la télévision, elle a participé à trois reprises au show "Dragnet", en 1967, à "Bonanza", en 1970, ou plus tard à "Vega$" pour 3 épisodes en 1978, à "Hooker", "Chapparal", "Section 4" ainsi qu'à "Spenser for Hire", en 1987, aux côtés de Robert Urich, son époux dans la vie jusqu'au décès prématuré de ce dernier à la suite d'une longue maladie le 16 avril 2002.

Depuis ce drame, la courageuse Heather Menzies habitait Los Angeles avec ses trois enfants et travaillait activement pour le centre de recherche contre le cancer, "Urich Fund", en liaison avec le département de recherche de l'Université du Michigan. Malheureusement, il était écrit que le destin devait la frapper une nouvelle fois. Elle a été emportée par un cancer foudroyant le 24 décembre 2017. Elle avait 68 ans.

Donald Moffat (voix française : Réné Bériard)

"Appellez-moi un androïde, un cyborg où ce que vous voulez, mais surtout pas un robot !". Tel nous apparaît Rem à travers cette réplique, pour la première fois dans la série.

Le personnage de Rem doit beaucoup à la qualité de l'interprétation de Donald Moffat, un comédien à l'impressionnante et longue carrière. On retiendra notamment "The Thing" de John Carpenter, en 1980, et son rôle de Président des Etats-Unis dans l'excellent "Danger Immédiat" de Philip Noyce avec Harrison Ford, en 1994.

Donald Moffat est décédé le 21 décembre 2018 à l'âge de 87 ans.

Randy Powell

Diplômé de l'Université de Denver dans le Colorado, titulaire de qualifications dans les Arts et le Théâtre, Radny Powell a illustré de nombreux épisodes de séries et s'est également produit sur les planches. Sa prestation dans le rôle de Francis fut toutefois la plus marquante pour le grand public malgré de nombreuses participations à des séries telles que "Dallas", "Barnaby Jones", "Police Story" et "Les Rues de San Francisco".

serie-l-age-de-cristal-5
Photo promotionnelle de L'Age de Cristal.


A PROPOS DES EPISODES ET DE LA DIFFUSION

La série est composée de 13 épisodes de 52 minutes, auxquels vient s'ajouter l'épisode pilote d'environ une heure un quart. Un quatorzième épisode totalement inédit, "The Thunder Gods", avait été mis en pré-production. Son scénario, co-signé par William F. Nolan et Dennis Etchison, n'a cependant jamais été tourné.

Trois autres épisodes ne furent par ailleurs jamais produits. L'audience rapidement en chute libre de la série ne justifiant plus son budget élevé. Les aventures télévisées de Logan se sont arrêtées à "Installation Interstellaire".

Antenne 2 s'est chargé de diffuser la série pour la première fois en France, faisant le bonheur des après-midi dominicaux de la fin des années 70.

Série Club sur le câble reprendra le flambeau pour une diffusion régulière dans les années 90. Puis, c'est Game One, sur le satellite, qui a rediffusé l'intégralité des épisodes au cours de l'hiver 2002. Enfin, Ciné FX a fait de même au cours de l'hiver 2005/2006. Depuis, les fans attendent une édition en DVD digne de ce nom...

serie-l-age-de-cristal-7
Un joli couple dans une série télé : Logan et Jessica.


FICHE TECHNIQUE

Produit par : Leonard Katzman
D'après le roman de : William F. Nolan et George Clayton Johnson
Producteurs associés : William O. Cairncross, Kurt Neumann (pilote)
Producteurs exécutifs : Ivan Goff, Ben Roberts
Directeur de la production : Bob Jeffords
Responsable de l'équipe de production : Gary Credle
Directeurs artistiques : Preston Ames (pilote), Mort Rabinowitz, Norman R. Newberry
Directeurs de la photographie : Richard C. Glouner (pilote), Irving Lippman
Supervision des scénarios : Dorothy C. Fontana, John C. Dutton (pilote), Jack Gannon
Casting : Carole Cherry (pilote), Pam Polifroni
Décors : Linda DeScenna, D. John Sullivan (pilote), Robert C. Furginson
Costumes conçus par : Bill Thomas
Costumes hommes : Bob Mahagay
Costumes femmes : Yvonne Kurgis (pilote), Joie Hutchinson
Montage : Henry Berman, Herbert H. Dow, Harry Knapp, Michael J. Sheridan, David Gill, Richard E. Rabjohn
Assistants-réalisateurs : Ronn Groll (pilote), Jack Barry, Bill Derwyn, Bob Jeffords
Maquillage : Don L. Cash (pilote), Franck A Gluck, Robert L. Stevenson, John M. Norin
Coiffures : Vinian McAteer (pilote), Gus LePré
Véhicules : Dean Jeffries Automobile Styling
Thème musical : Laurence Rosenthal
Musique : Jerrold Immel, Bruce Broughton, Jeff Alexander
Supervision de la musique : Harry Vlojewski
Montage de la musique : Ralph Ives (pilote)
Montage du son : Jack Cheap (pilote)
Son : Larry Hadsell, Hal Watkins
Effets visuels spéciaux : Ron Hays, Russ Maehl, Domenic Iaia, Richard L. Froman
Matte Paintings : Mathieu Yurichich
Effets spéciaux : Fred Kramer (pilote), Jim Thompson (pilote), Chuck B. Courtney
Coordination des cascades : Fred Stromsoe
Cascadeurs : Anthony de Longis, Donna Barrett, Lou Elias, Hubie Kerns Jr, Gregory J. Barnett, Bob Herron
Générique : Burke Mattsson
Filmée en : Metrocolor
Titre et effets optiques : MGM
Une production Goff-Roberts-Steiner en association avec MGM Television (1977/1978)


LE GUIDE DES EPISODES

ça peut vous interesser

La Une est à Vous : Guide des émissions – saison 2

Rédaction

Hunter avec James Franciscus

Rédaction

Hunter avec James Franciscus : Guide des épisodes

Rédaction