Séries

Loterie avec Ben Murphy et Marshall Colt

LOTERIE

(1983/1984)

Présentation de la série Loterie

Par Christophe Dordain

Chaque fois, dans une ville différente, Patrick et Eric partent à la recherche de trois heureux gagnants. Le premier, banquier de son état, est chargé de les retrouver et de leur remettre l'argent. Quant au second, fonctionnaire de l'Etat, il doit s'assurer que le gagnant mis à l'honneur n'est pas grugé dans cette heureuse transaction qui, malgré tout, réserve parfois des surprises !

LE CONCEPT

Et pan ! Quelqu'un sonne à votre porte. Vous ouvrez cette dernière et tombez, quelque peu stupéfait, sur un duo travaillant pour le compte d'une grande compagnie de loteries. Un duo qui vous annonce que vous avez gagné le jackpot ! Des millions de dollars ! Rappelons que nous sommes dans un programme américain des années 80...

Que faire alors ? Comment gérer une telle fortune qui vous dégringole du ciel à un moment, où, pour certains des protagonistes de cette série, la situation financière était proche de la catastrophe ? Comment également annoncer l'incroyable nouvelle à vos proches, à votre famille ? Quelle sera leur réaction ? Comment vont se comporter vos amis ? Puis, vous voilà devenu millionnaire !

On comprend aisément que, dans un pays qui a érigé depuis bien longtemps le dollar et la richesse en vertus essentielles, le concept d'une série axé sur la façon dont des êtres ordinaires doivent soudainement gérer une fortune considérable puisse représenter un capital d'audience substantiel.

Qui plus est, au moment du lancement de la série "Loterie" sur le réseau ABC, l'Amérique de l'époque vit pleinement les années Reagan, un Président qui avait réhabilité le goût du succès et de la richesse.

Les Etats-Unis des années 80 sont donc le moment de gloire de ceux qu'on appelait les Yuppies (terme anglophone qui définit les jeunes cadres et ingénieurs de haut niveau, évoluant dans les milieux de la haute finance, et habitant le cœur des grandes capitales occidentales).

Avec le temps, cette expression est devenue péjorative (un peu comme « bobo »), désignant des jeunes ambitieux et cyniques, des faire-valoir du capitalisme dans sa version la plus inégalitaire, obsédés par l'argent et la réussite, amoraux, matérialistes à l'extrême, par opposition aux hippies des années 60.

Alors, qui est le géniteur de cette nouvelle série lancée en 1983 ? C'est Rick Rosner qui l'a créée cette année là. Qui est-il tout d'abord ? A l'époque, Rosner peut s'enorgueillir d'un immense succès au petit écran, succès dont la carrière venait de s'achever avec la diffusion du 139ème et dernier épisode sur le réseau NBC, le 01 mai 1983 : il s'agit de la série "Chips", avec Larry Wilcox et Erik Estrada dans les rôles principaux.

Ce programme étant arrivé son terme, Rosner est donc à la recherche d'une nouvelle mine d'or télévisuelle. Pour parvenir à ses fins, il développe un nouveau concept présentant Patrick Sean Flaherty et Eric Rush. Tous deux parcourent les Etats-Unis (avec une ville différente à chaque épisode), pour rechercher trois heureux gagnants de la loterie proposée par La Irish Intersweep Lottery.

Ces périples hebdomadaires leur réservent bien des surprises. En effet, l'intrigue de chaque épisode est centrée sur la recherche des gagnants de la loterie, l'explosion de joie de ceux-ci quand ils apprennent la bonne nouvelle, et la façon dont ils vont soudainement changer leur vie et gérer le fait de d'être millionnaire.

Patrick Sean Flaherty (Ben Murphy) est le banquier de la loterie Intersweep. Il est chargé de trouver les gagnants et de leur remettre en main propre une enveloppe avec l'argent gagné, en échange du ticket de loterie gagnant. Eric Rush (Marshall Colt) est un fonctionnaire du fisc américain qui doit s'assurer du paiement des impôts sur ce gain.

Quelle a été la principale source d'inspiration de Rick Rosner au moment de créer "Loterie" ? Il est probable qu'il se soit notamment souvenu d'une série des années 50 intitulée "The Millionaire" (diffusée par CBS de 1955 à 1960).

Certes, il n'était pas question dans ce programme d'une loterie, mais de la façon dont des américains moyens appréhendaient le fait de recevoir un million de dollars dans le cadre d'une donation faite par un riche anonyme. Voilà qui nous rapproche singulièrement des préoccupations des héros de la série "Loterie" quand ils découvrent leur immense fortune, non ?

Il est peut être utile de préciser que le réseau NBC réutilisera ce concept, en 2006, avec la série "Windfall / Des dollars tombés du ciel" (13 épisodes de 42 minutes pour une série créée par Laurie McCarthy et Gwendolyn M. Parker, et diffusée entre le 08 juin et le 31 août 2006 sur le réseau NBC. En France, la série a été proposée du 08 avril au 13 mai 2007 sur M6).

Visuellement, la série "Loterie" donne le ton dès le générique d'ouverture avec une palanquée d'ordinateurs typiques des années 80 qui trient les millions de participants à la loterie, repèrent les pays dont ils sont originaires (ce qui semble indiquer que la loterie, gérée par Irish Intersweep Lottery, a d'emblée une dimension internationale).

L'ambiance fiévreuse qui règne dans cette société est comparable à celle que l'on peut observer dans la salle des marchés dans une bourse. Il reste donc de ce programme le sentiment d'une forme de témoignage sur la société américaine des eighties.

Toutefois, soyons honnêtes, qui se souvient vraiment de "Loterie" ? Très peu diffusée à la télévision française, elle n'a visiblement pas laissé une grande trace dans notre mémoire collective, et pour cause, nous n'avons pas vraiment eu le temps de la découvrir.

Ce qui est peut être regrettable, car, comme me le précisait mon confrère Christophe Willaert de la revue Flashback TV, "Loterie" est pleine de bons sentiments, c'est un divertissement sympathique et sans prétention. On y retrouve notamment Ben Murphy, le fameux Sam Casey de la série "Le Nouvel Homme Invisible" des années 70, dans un rôle bien différent cette fois. On y aperçoit aussi Marshall Colt qui avait participé à la série "La Loi Selon McClain" aux côtés de James Arness, en 1981.

La série débarqua sur le réseau ABC à partir du 09 septembre 1983 pour prendre fin le 14 juin 1984. En France, c'est dans le cadre de "Dimanche Martin" que les téléspectateurs découvriront "Loterie", sur Antenne 2, juste avant "L'Ecole des Fans", dès le 25 novembre 1984 jusqu'au 11 mars 1985.

serie-loterie-4
LES ACTEURS

Ben Murphy

Il a participé à de nombreuses séries dont "Opération Danger" entre 1971 et 1973, où il partageait la vedette avec le regretté Pete Deuel. Puis, en 1976, il sera le second homme invisible de la télévision américaine dans "Gemini Man". Après "Loterie", on le retrouvera par exemple dans l'adaptation télé du film "Les 12 Salopards", en 1987. On pourra de même noter ses apparitions dans la série "Docteur Quinn", en 1993, ainsi que dans "Cold Case", en 2006.

Marshall Colt

Il est né le 26 octobre 1948 et fera ses premières armes dans un épisode des "Rues de San Francisco" en 1976. Puis, ses apparitions se feront de plus sporadiques, il aura malgré tout le rôle principal dans "La Loi Selon McClain" lors de la saison 1981/1982.

Depuis, on l'a brièvement aperçu en vedette invitée de plusieurs séries telles que "Arabesque" et "Walker, Texas Ranger" sans oublier le film "A Double Tranchant" de Richard Marquand, en 1985, avec Glenn Close et Jeff Bridges. 

En 1991, Marshall Colt a mis un terme définitif à sa carrière avant d'en embrasser une autre : celle de psychologue pour laquelle il s'est fait une formidable renommée aux Etats-Unis.

serie-loterie-4
FICHE TECHNIQUE

Créée par : Rick Rosner
Développée par : David Engelbach
Producteurs : Robert Lovenheim, Liam O'Brien
Producteur exécutif : Rick Rosner
Producteurs associés :
Mick McAfee, Douglas Burdinski
Supervision de la production
: Robert Janes
Co-Producteurs : David Engelbach, Bruce Shelly, Bob Birnbaum
Coordination de la production : Linda Allan, Barbara Rosing
Assistants de production : Robin Berlin, James Cappe, Rickie Gaffney, Robert Labrecque, Doug O'Connor
En charge de la production : Stanley Neufeld
Consultants aux scénarios : Duane Poole, Tom Swale, Fred Freiberger, Jack Guss
Supervision des scripts : Lili La Caya
Casting : Rhonda Young, Al Onorato, Jerry Franks,
Thème du générique : Mark Snow
Musique : Ken Heller, Nan Schwartz, Leland Bond
Directeurs de la photographie : Matthew F. Leonetti, Thomas Neuwirth
Opérateurs caméra : Jack Courtland, Michael Saint Hilaire
Directeurs artistiques : Stephen Myles Berger, Joseph M. Altadonna
Maquillage : Greg La Caya, John Norin
Coiffures : Eddie Barron, Jan Van Uchelen, Ann Wadlington
Supervision des costumes : July Sabel, Ernest Misko, Denita Del Signore,
Costumes : Kathleen Gore Misko, Tom Numbers, George Gagnon
Assistants aux costumes : Patty Mayfield, Roberto Carniero
Décors : Barbara Krieger, W. Joseph Kroesser
Coordination des cascades : Hubie Kerns, Jr
Cascades : Bob Bravler, Branscombe Richmond, Fred Lerner, Dick Durock,
Effets Spéciaux : Martin Bresin
Chorégraphies : Jerry Evans
Montage : Diane Adler, Mark Horowitz, Jim Gross, Richard Fetterman, Corky Ehlers, Gregory Prange
Montage du son : Thomas Causey
Montage musique : John Mick
Effets sonores : Rich Harrison
Régisseur : Bob Birnbaum
Assistants-réalisateurs : Kalai Strode, Mike Moder, Steve J. Tramz, Lisa Hallas-Gottlieb
Coordination des transports : Bob Bailey
Réenregistrement du son : Glen Glen Sound
Générique : Castle / Bryant
Couleur par : De Luxe
Filmé en : Ultracam 35
Production :  Rosner Television / Orion Television Productions (1983/1984)

LE GUIDE DES EPISODES

ça peut vous interesser

L’Homme de Vienne avec Robert Conrad : la série

Rédaction

L’Homme de Vienne : Le guide des épisodes

Rédaction

Perdrix : Drôle d’oiseau

Rédaction