Séries

Vidocq présentée par Marcel Bluwal

Les nouvelles aventures de Vidocq

Avec Claude Brasseur


(1971 à 1973)

Deux flics à Miami n'ont rien inventé...

logo-series-mania

"Les Nouvelles Aventures de Vidcoq" avec Claude Brasseur ! Voilà une série télévisée française que les jeunes d'aujourd'hui ne connaissent sans doute pas mais qui mérite le détour.

Diffusée sur la 1ère chaîne de l'ORTF au début des années 70, "Les nouvelles aventures de Vidocq" marquait une petite révolution à l'époque : montage elliptique du générique, musique hyper-rythmée au clavecin, qualité de jeu des comédiens avec un Claude Brasseur ultra-charismatique.

Le Festival Séries Mania a eu la bonne idée de ne pas oublier les séries de qualité d'autrefois, même si elles atteignent bientôt, comme "Vidocq", le demi-siècle. Qu'importe, les spectateurs ont eu le grand plaisir de revoir, sur grand écran et en couleurs s'il vous plaît, l'épisode "Les chauffeurs du Nord", diffusé le 23 février 1971.

Une bande de pillards attaquent de pauvres bougres durant leur sommeil pour leur faire avouer où se trouve leur butin, allant jusqu'à leur brûler les pieds (trash pour l'époque, bien avant "24 heures chrono"). Vidocq infiltre la bande afin d'en apprendre plus sur leur manière d'opérer et les faire tomber, flirtant au passage avec la farouche et délicieuse Sylvia.

Au terme de la vision, le public (majoritairement quinqua et sexagénaire) a eu l'immense joie d'écouter les souvenirs du metteur en scène Marcel Bluwal. C'est aux USA à New York que Marcel Bluwal a appris son métier. Au départ opérateur, il se tourne ensuite vers la mise en scène, commençant sur des émissions télévisées pour enfants.

Lassé, il demande à son employeur de pouvoir faire des dramatiques. Celui-ci refuse et s'en va jusqu'à ce que le patron lui donne sa chance. Et voilà la carrière du téléaste lancée, créant un chef-d'œuvre comme "Dom Juan" (1965) avec le même Claude Brasseur et Michel Piccoli.

Pour ses 93 ans, Marcel Bluwal n'a rien perdu de sa fougue et de sa vivacité d'esprit, racontant anecdotes savoureuses sur son époque, sa formation, ses rencontres ; tout en donnant franchement son opinion sur la télé française de l'époque et celle d'il y a 10 ans qu'il trouvait affreuse.

Parmi les séries actuelles, le metteur en scène aime bien " Le Bureau des Légendes", en partie parce qu'il a formé Jean-Pierre Darroussin au Conservatoire, ainsi qu'Ariane Ascaride et Jean-Hugues Anglade, soulignant au passage la qualité d'écriture de la série avec Mathieu Kassovitz.

Plein d'humour et parfois malicieux, Marcel Bluwal a répondu avec plaisir aux questions du public et de l'animateur. Un vrai régal pour tout fan de cinéma et de séries, mieux encore un pur moment d'émotion.

Un spectateur a eu la bonne idée de lui dire que "Vidocq" présentait, dans son générique, ce qui allait se passer dans l'épisode par le biais d'un montage rapide alternant plusieurs séquences à venir.

Tout comme le faisait "Mannix" (1967), la série de détective privé avec Mike Connors et même avant avec "Mission Impossible".

Comme quoi, "Deux flics à Miami" n'a vraiment rien inventé...

Emmanuel Francq

ça peut vous interesser

L’homme qui valait trois milliards : Saison 4

Rédaction

Hanna : Déjà vu

Rédaction

Ozark : La noirceur sauvage du fric et de la famille

Rédaction