24 octobre 2021
Téléfilms

Les Aventures de Nick Carter

Par Christophe Dordain

Nick Carter est un détective privé basé dans la ville de New York. Alors qu'il participe à une séance de boxe, il apprend la disparition d'un de ses amis qui lui a appris le métier dès l'âge de 15 ans. Ce mentor enquêtait sur la mystérieuse disparition d'une dame originaire de la haute société.



PRESENTATION

Le personnage de Nick Carter a dû emprunter un long chemin avant de devenir un des plus fameux détectives de la littérature policière. Il est tout d'abord apparu, en septembre 1886, dans des feuilletons publiés par la presse de l'époque sous la forme de livres de petit format appelés "dime novel" que l'on pouvait acheter à très faible coût, pour un "dime" en l'occurrence. Il était alors accompagné de ses deux fidèles compagnons, Pasty et Scrubby, dans trois histoires écrites par Coryell, et des centaines d'autres sous la plume de Frederic Van Rensselaer.

Parfois comparé à un "Sherlock Holmes" américain, le personnage de Nick Carter a connu une popularité grandissante au point d'intéresser le monde du cinéma aussi bien aux Etats-Unis qu'en France. Dans le dernier pays cité, c'est Eddie Constantine qui a contribué à la notoriété de Nick Carter, et accessoirement à la sienne, par l'intermédiaire d'une série de films dont "Nick Carter Va Tout Casser", en 1964, et "Nick Carter et le Trèfle Rouge" tourné l'année suivante.

Au pays de l'Oncle Sam, c'est par l'entremise de la radio cette fois que Nick Carter va devenir le héros récurrent d'un feuilleton radiophonique diffusé dans les années 30. C'est dans le cadre de cette adaptation radiophonique que l'on dota Nick Carter d'une assistante devenue sa secrétaire, principe qui sera repris pour le téléfilm réalisé, en 1972, par Paul Krasny, avec le personnage de Roxy O' Rourke. Usant plus de 6 acteurs différents et comptant plus de 700 épisodes, la série radiophonique "Nick Carter, Master Detective" est désormais partie intégrante du patrimoine culturel américain. Les producteurs de l'époque poussèrent même le bouchon assez loin en proposant un spin-off, "Chick Carter, Boy Detective", diffusé entre 1943 et 1945, Chick étant le fils adoptif de Nick Carter !

Au début des années 70, c'est au producteur Stanley Kallis qu'échoit la lourde tâche de porter au petit écran les aventures du détective Nick Carter. Pour cela Kallis fait appel à Robert Conrad (à l'époque le comédien a 36 ans et donc il est un peu plus âgé que son alter ego littéraire). Nick Carter est donc un détective privé basé à New York. Il est engagé afin de retrouver une femme de la haute société qui a mystérieusement disparu. Au cours de son enquête, Nick Carter découvre les relations un peu troubles que cette femme entretenait avec les frères Duncan qui sont les héritiers potentiels d'un vaste empire industriel et financier.

Tourné à l'automne 1971, et diffusé en février 1972, le téléfilm "Les Aventures de Nick Carter" faisait partie d'un projet comprenant trois séries différentes qui devaient s'intégrer dans un "Umbrella show" (expression qui désigne la programmation dans la même case horaire de plusieurs séries différentes quant aux héros, mais s'appuyant sur une thématique identique). Ainsi, "Les Aventures de Nick Carter" devaient compléter deux autres programmes consacrés respectivement aux aventures de Sherlock Holmes et de Hildegarde Witers. Ce triple programme avait été imaginé par les dirigeants de ABC Television en lien avec Universal Studios afin de concurrencer le réseau NBC qui avait lancé un Umbrella show au succès foudroyant : le "NBC Movie Mystery" dans le cadre duquel vont s'épanouir des héros populaires aussi variés que "Columbo", "Banacek", "McCoy" et "Un Shérif à New York".

Notons enfin que Robert Conrad participera au cours de l'été 72 à un concept identique, appelé "The Men", basé cette fois sur l'espionnage, et qui lui permettra de retrouver un rôle d'agent secret dans la série "L'Homme de Vienne" (1972/1973).

les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-3
Robert Conrad

PETITE ANALYSE DU TELEFILM

En découvrant "Les Aventures de Nick Carter", on est plus que surpris par les similitudes entre ce téléfilm et la série "Les Mystères de l'Ouest" diffusée par CBS entre 1965 et 1969. L'évidence saute aux yeux : Nick Carter doit permettre à Robert Conrad de retrouver un succès comparable. Aussi, tout est mis en oeuvre pour la réussite du projet :
- des bagarres dans le plus pur style "Wild, Wild, West" avec même, au hasard d'un affrontement, la participation de Dick Cangey et de Red West qui se permettent une petite pige musclée et réjouissante avec l'ami Robert;
- le recours aux compétences de Paul Krasny, venu en droite ligne de la série "Mission Impossible", produite notamment par Stanley Kallis, et que Conrad retrouvera pour "L'Homme de Vienne", en 1972, ainsi que pour "Colorado", en 1978;
- un Robert Conrad qui se permet quelques facéties vestimentaires en se grimant en marin voire en prêtre ! Bref, il reprend, avec un talent certain, le principe scénaristique qui était systématiquement dévolu à Ross Martin alias Artemus Gordon dans la série "Les Mystères de l'Ouest";
- enfin, une ambiance "mystérieuse" à souhait, avec de splendides décors, un style Belle Epoque à l'américaine, et une distribution artistique de grande qualité : Dean Stockwell, Pernell Roberts, Broderick Crawford, Neville Brand et Laraine Stephens.

Fatalitas ! "Les Aventures de Nick Carter" ne déboucheront pas sur la série au long cours escomptée. Reste un téléfilm qui mériterait une rediffusion bienvenue. A quand une chaîne du satellite se spécialisant dans les programmes des années 60 à 80 ? On pouvait rêver tout en soulignant le fait que Ciné Polar le fît en son temps en reprogrammant ce téléfilm : c'était le 24 octobre 2009. Plus de dix ans maintenant dirons certains avec raison. Mais, quand même, un grand merci à elle !

les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-1
LES ACTEURS

Robert Conrad

Décédé le 08 Février 2020, Robert Conrad, de son vrai nom Conrad Robert Falk, était né le 01 mars 1935 à Chicago dans un quartier pauvre où il apprendra très tôt à se battre pour survivre. Ceci l'amène tout naturellement vers la boxe et il monte sur les rings dès l'âge de 16 ans. Il participe ainsi à une dizaine de combats qui lui apportent un lot de blessures l'empêchant de continuer la pratique du noble art. Devenu comédien à la fin des années 50, il connaît ses premiers succès télévisuels avec "The Hawaiien Eye" (1959/1963) et bien évidemment avec "Les Mystères de l'Ouest" (1965/1969).

Au moment de la production du téléfilm "Les Aventures de Nick Carter", Robert Conrad n'avait plus tourné dans des séries de longue durée depuis "The D.A.", en 1971. Toutefois, le pilote de "Nick Carter" ne lui permettra pas de retrouver un succès pérenne et il lui faudra attendre la série "L'Homme de Vienne" (diffusée au cours de la saison 1972/1973) ainsi "Les Têtes Brûlées" (1976/1978) pour bénéficier une nouvelle fois des faveurs durables du grand public.

Pour un portrait plus complet : Robert Conrad.

les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-4
Broderick Crawford

Broderick Crawford

Né le 09 décembre 1911 à Philadelphie, Broderick Crawdord aura développé une riche carrière au cinéma jusqu'à sa disparition le 26 avril 1986. Pour le compte de la télévision, ce qui nous intéresse en priorité dans cet article, Broderick Crawford a participé à la série "Highway Patrol" diffusée par Ziv TV entre 1955 et 1959, programme qui a également vu les débuts d'un certain Clint Eastwood. En France, on l'a également vu dans le téléfilm "Les Dossiers de Edgar J. Hoover" (réalisé par Larry Cohen, le créateur de la série "Les Envahisseurs") en 1977.

les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-8
Dean Stockwell

Dean Stockwell

Dean Stockwell est ne le 05 mars 1936 à Hollywood. Dans les années 40, Dean Stockwell, encore enfant, connaît déjà les joies du succès. Toutefois, cette gloire précoce peut entraîner vers le fond du showbiz, là où grandissent douloureusement les enfants stars. Or, avec Dean Stockwell, il n'en est rien. Après 114 films, le comédien continue de tourner. Que ce soit à la télévision (on pense bien évidemment à la série "Code Quantum") comme au cinéma, ce natif d'Hollywood hante la production américaine de son regard très ambiguë. Acteur discret, il n'en est pas moins talentueux. En effet Dean Stockwell a l'immense, et très rare, mérite d'avoir reçu deux fois le prix d'interprétation au festival de Cannes. C'était en 1959 pour "Le Génie du Mal" de Richard Fleischer et en 1962, pour "Long Day's Journey Into Night" de Sidney Lumet. Notons, enfin, qu'une de ses dernières apparitions au cinéma remonte à 2004 pour le film "Un crime dans la tête" avec Denzel Washington.

les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-9
Pernell Roberts

Pernell Roberts

Disparu le 24 Janvier 2010, Pernell Roberts était né le 28 mai 1928 à Waycross en Georgie. De ces années de jeunesse dans un état du Sud des Etats-Unis, il aura gardé une profonde aversion pour l'apartheid entre les blancs et les noirs d'où sa participation au mouvement pour les droits civiques dans les années 60. Après des études techniques à Atlanta, Pernell Roberts s'engagera dans les Marines dont il sera rapidement éjecté pour manque de discipline.

C'est en 1955 qu'il débute sa carrière de comédien à Broadway après plusieurs petits boulots. En 1957, il rejoint Hollywood où il rencontre David Dortort en 1959, le futur producteur de la série "Bonanza". En 1965, il quitte cette dernière et devient une figure incontournable de dizaines d'épisodes de séries en étant maintes fois la vedette-invitée. Il lui faudra attendre 1979 pour connaître un nouveau succès de longue durée à la télévision avec la série "Trapper John MD" (avec Grégory Harrison, le héros de la série "L'Age de Cristal") dont la diffusion durera jusqu'en 1986.

portrait-paul-krasny-realisateur
Paul Krasny - réalisateur de séries télévisées

LE REALISATEUR

Décédé en novembre 2001, Paul Krasny était né le 08 août 1935 à Cleveland dans l'Etat de l'Ohio. Tout comme Barry Crane, Paul Krasny aura bénéficié d'une reconnaissance professionnelle méritée à partir du milieu des années 60. En effet, pour le compte de la firme Desilu, il occupera la fonction de responsable de la post-production pour "Mannix", dès 1967, et assumera le poste de producteur exécutif pour "Mission : Impossible", de 1968 à 1970. Pour en savoir plus sur sa longue carrière, consultez l'article suivant : Paul Krasny 

les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-5
Shelley Winters
les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-6
Neville Brand
les-aventures-de-nick-carter-robert-conrad-7
Laraine Stephens

DISTRIBUTION

Robert Conrad (Nick Carter)
Shelley Winters (Bess Tucker)
Broderick Crawford (Otis Duncan)
Pernell Roberts (Neal Duncan)
Dean Stockwell (Freddy Ducan)
Neville Brand (Le capitaine Dan Keller)
Laraine Stephens (Joyce Jordan)
Sorrell Booke (Docteur Zimmermann)
Brooke Bundy (Roxy O' Rourke)
Booth Colman (Parsons)
Joe Maross (Archer)


FICHE TECHNIQUE

Diffusion USA le : 20 février 1972 sur ABC
Diffusion France le : 01 janvier 1975 sur la 1ère chaîne de l'ORTF / Rediffusion France le : 24 octobre 2009 sur Ciné Polar.

Réalisation : Paul Krasny
Produit par : Stanley Kallis
Scénario : Ken Pettus
Producteurs exécutifs : Arthur Hilton, Richard Irving
Directeur de production : Milton Feldman
Musique : John Andrew Tartaglia
Supervision de la musique : Hal Mooney
Directeur de la photographie : Alric Edens
Montage : Robert F. Shugrue
Supervision du montage : Richard Belding
Direction artistique : Henry Bumstead
Décors : James W. Payne
Costumes : Burton Miller
Assistant-réalisateur : Kevin Donnelly
Cascades : Red West, Dick Cangey, Bob Herron
Son : Robert R. Bertrand
Titres et effets optiques : Univsersal Title
Filmé en : Technicolor
Une production Universal TV / American Broadcasting Company (ABC) (1972)

ça peut vous interesser

Concours en série

Rédaction

The New Avengers : Guide des épisodes

Rédaction

Mike Hammer : Saison 3

Rédaction