19 septembre 2020
VOD

Patrick Dewaere : Une sensibilité au service de grands réalisateurs

Par Dorothée Durand

Alors que les classiques du cinéma français sont de plus en plus présents sur le petit écran, nous vous proposons de revenir sur la carrière d'un acteur qui a tourné avec quelques uns des plus grands cinéastes français. Une carrière et des films que le public peut découvrir ou redécouvrir en VOD.

Été 1982, le plus grand comédien de sa génération se suicide d'une balle dans la bouche face à son miroir, un vendredi 16 juillet. Immense comédien, écorché vif, il était alors au sommet de sa gloire, et s’apprêtait à tourner "Édith et Marcel" de Claude Lelouch, rôle qu’il ne fit jamais. A tout juste 35 ans, Patrick Dewaere entrait dans la légende .

logo-la-cinetek
La Cinétek : une plate-forme VOD où des cinéastes vous conseillent les films des autres

Les débuts du jeune Patrick Dewaere
Issu d une famille de comédiens, les petits Maurin, déjà célèbre sur les planches du théâtre. Sa mère Mado Maurin était une célèbre comédienne, et fit jouer Patrick et ses frères. Patrick Dewaere, débuta à l’âge de 4 ans au théâtre puis à la télévision. A 17 ans il découvrit un secret de famille , son père qui l’avait élevé n'était pas son père biologique. Suite à une violente dispute avec sa mère, il quitta le domicile familiale. C'est sous le pseudonyme de Patrick Dewaere, nom d’origine flamande qu'il emprunta à sa grand-mère, qu’il tourna dans le feuilleton "Jean de la tour miracle". Avec son visage angélique et son regard troublant, il jouait avec une facilité déconcertante. Jeune révolté, il fut partisan du mouvement de mai 68. C'est ainsi qu'il connu, par le biais du café de la gare Coluche, Miou-Miou avec laquelle il allait tourner "Les Valseuses" quelques années plus tard.

vod-patrick-dewaere
Patrick Dewaere, Miou-Miou et Gérard Depardieu dans "Les Valseuses" - Copyright Las Acacias

Une carrière et plusieurs films majeurs
En 1974, sa rencontre avec le jeune scénariste Bertrand Blier le révéla au grand public. Il imposa sa présence et son charisme dans "Les Valseuses" où il donnait la réplique à Miou-Miou, sa compagne, et son alter ego dans le métier : Gérard Depardieu. Les deux hommes avaient le même physique. "Les Valseuses", une comédie de mœurs où Patrick Dewaere incarnait la jeunesse d'après mai 68. Son rôle majeur marqua le cinéma français car un trio d'acteur était né. Lors de sa sortie, au printemps 1974, le film fut interdit au moins de 12 ans. Beaucoup de dialogues osés ont fait le succès ce long-métrage. Par la suite , Patrick Dewaere tournera deux autres films avec Bertrand Blier : "Préparez vos mouchoirs" et "Beau-père".

Le second film qui aura marqué la carrière du comédien fut "Série Noire" de Alain Corneau, en 1979. Patrick Dewaere y incarnait un personnage tourmenté, proche de la folie. L’acteur vivait ce film comme s'il jouait sa propre vie. "Série Noire" remporta un immense succès à sa sortie. Mais, à sa grande déception, Patrick Dewaere ne remporta aucun prix pour à son interprétation.

En 1980, il est dirigé par Claude Sautet dans "Un mauvais fils" où il incarne un homme drogué qui sort de prison, puis retrouve son père. Les relations père/fils sont assez houleuses. Patrick Dewaere apprend une nouvelle manière de jouer avec le réalisateur : faire passer ses émotions par le regard. Patrick avait un regard profond et enfantin, sa technique proche de l'actor-studio, faisait ressortir sa sensibilité. Il est nommé au César en tant que meilleur second rôle pour l'occasion.

vod-patrick-dewaere2
Catherine Deneuve et Patrick Dewaere - Copyright Las Acacias

Un ans plus tard, c'est André Téchiné qui le contacta pour "Hôtel des Amériques" avec comme partenaire Catherine Deneuve. Ce film dépeint une histoire d'amour impossible où le couple Dewaere/Deneuve se déchire puis se retrouve. André Téchiné aborde des thèmes tels la solitude et l’amour. La drogue étant omniprésente pour Patrick Dewaere, le tournage était assez compliqué et, qui plus est, le film ne remporta pas le succès attendu.

Depuis, rien qu'avec ces quelques films cités et tant d'autres, Patrick Dewaere demeure, encore aujourd’hui, une référence pour les jeunes comédiens. Son jeu, sensible et émouvant, à fleur de peau, lui permettait d'incarner ses rôles avec justesse. En 2008, le cinéma français remplaça le prix Jean Gabin, par le prix Patrick Dewaere pour récompenser les acteurs. Une chose est désormais acquise, c'est qu'il aura fait de ses fêlures une force. Ainsi, aura-t-il séduit le grand public et définitivement marqué toute une époque.

ça peut vous interesser

La femme d’à côté : En bluray

Rédaction

La femme d’à côté : Ni avec toi, ni sans toi

Rédaction

Le Professionnel : Un film à voir et à écouter

Rédaction